Aethusa cynapium

alt   AETHUSA CYNAPIUM

Petite ombellifère, mauvaise herbe commune dans les jardins, où elle est parfois confondue avec le Persil et le Cerfeuil … « Les médecins des temps anciens avaient appris à se méfier de ces curieuses « ombrelles de sorcières », car les plantes chez qui l’on constate une intervention anormalement forte des éléments « chaleur » dans les processus vitaux ont la possibilité de devenir vénéneuses » (Pelikan). 

NOM FRANCAIS : Petite Ciguë, faux persil (Ang.: Fool’s Parsley)

PRINCIPES ACTIFS : une HE, trace d’alcaloïde (ciguë)  

HOMEOPATHIE diathésique : remède du groupe du Cuivre (Kollitsch p. 170). « Le trou de mémoire«  

Causalité : Strabisme à la suite d’un coup sur la tête.

Psyché : Peur de ne jamais se réveiller s’il s’endort, gène de la respiration dans l’obscurité.

Peur extrême des opérations, peur de ne pas se réveiller quand elle se met au lit, peur de rater ses examens. Tristesse en étudiant

Pour les étudiants qui « ne peuvent penser » (confusion intellectuelle) durant leurs examens … une dose le matin, puis, si cela est nécessaire, une autre pendant leur examen (30 ch).

Amour des animaux. Soliloquie

Soma : Si l’on a une aggravation aigue par le lait, il faut immédiatement penser à Aethusa cynapium 

Elle peut se manifester sous forme de gastro-entérite (avec aphtes, mais absence de soif) et être suivie de convulsions, puis plus tard de troubles de la croissance et d’impossibilté d’étudier ! 

On vous dira que « bien que l’enfant semble aller bien, il reste faible sur ses jambes et il attrape tout ce qui court  » par défaut d’hygiène alimentaire probablement. Il vous rendra service dans les vomissements tardifs de lait en gros caillots acides (4 ch), parallèlement à Calcarea carb. ou à Antimonium crudum.

Éruptions sur le nez, besoins urgent d’uriner.

 

Modalités :

Aggravé par :

  •           le lait (intolérance absolue)
  •            le temps chaud (pourtant frileux)
  •            le surmenage, la boulimie, les troubles de la dentition

Amélioré par :

  •        les éructations et émissions de gaz
  •        l’air frais (comme Arsenicum album)
  •   la soupe

 

 

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.