Alcoolisme

L’alcoolisme 

Dans chacun des troubles pouvant être provoqués par l’alcoolisme, il faudra prescrire le remède homéopathique similimum. Il se situe souvent dans la diathèse tuberculinique, qui fait le lit des addictions et des comportements border-line ou dans la psore, qui a du mal à gérer ses envies.

 

Parmi les conséquences de l’alcoolisme, il faut noter, en plus des atteintes hépatiques chroniques (jusqu’à la cirrhose avec ascite et hypertension portale), l’anémie macrocytaire avec neutropénie et la baisse du tonus immunitaire, ouvrant la porte à nombre de pathologies graves, les cancers en particulier.

alt   Trois étapes dans l’arrêt de l’alcoolisme :

  1. la prise de décision, sortir du déni : admettre la dépendance
  2. sevrage, avec une semaine de repos, une hydratation importante, des tranquillisants si nécessaire (le syndrome de manque !)
  3. maintien, suivi régulier par le médecin et un groupe d’anciens buveurs (admettre qu’il n’est jamais guéri complètement : la joie de vivre n’est possible qu’avec l’abstinence)

 

Le remède homéopathique spécifique du patient (similimum) diminue généralement assez notablement le désir de boire. Certains médicaments sont plus particulièrement adaptés au traitement des patients alcooliques (la liste suivante n’étant pas limitative) :

 

Sulfur … molécule clef de la détoxication(sulfo-conjugaison intra-hépatique). Congestion hépatique active chez l’alcoolique au stade fonctionnel : patient paresseux, lent, qui s’enivre en cachette avec phases d’excitation (insultant, furieux même)

  • Avec Nux vomica … remède essentiel des intoxications endogènes
  • ou Asarum … vins et liqueurs
  • ou Podophyllum (s) 3D … diarrhées aqueuses épuisantes, avec soif.

Phosphorus … Stade de perturbation des phospholipides –> atteinte du parenchyme : sub-ictère,selles décolorées.

  • Avec Bryonia alba (ph) … cirrhose décompensée avec ascite etépanchements pleuraux, aggravé par les mouvements, sécheresse des muqueuses.
  • ou Taraxacum (ph) 3D … constipation avec langue blanche.
  • Lachesis … excitation loquace opposée aux périodesdépressives, jalousie et agressivité. Hypertension portale, hémorroïdes procidentes, gingivorragies, amélioré(e) par les écoulements.Aggravé au réveil, à la chaleur.

Aurum (luèse) suractivité, colères alternant avecdépression et obsession suicidaire. Patient curieusement congestif et frileux.

  • Lycopodium (al) … atteinte hépatique et glandulaire. Vantardises et manque chronique de confiance en lui.
  • Petroleum (ch1)… ivrogne sans volonté, parlant beaucoup enétant ivre.

Pensez aussi à des remèdes aux réflexes spasmodiques : Actea racemosa, Gelsemium (tremblements), Strychninum, Ranunculus, Cuprum arsenicosum, Kalium bichromicum (troubles gastriques, alternant avec les rhumatismes), Causticum (chicaneur s’attendrissant – pleure – dans l’ivresse) …

 

alt

Remèdes du stade lésionnel (un BNS est indispensable à ce stade pour choisir un draineur idéal) :

  • Arsenicum album … amaigrissement,anémie, fatigue, alternant avec excitation et anxiété profonde.
  • China (as) … hypertrophie du foie et de la rate + microhémorragies et déperdition liquidienne de l’ascite.
  • Thallium sulfuricum … la polynévrite éthylique.
  • Sulfuricum acidum … l’urémie.

Au stade du « delirium tremens » :

  • Absinthium (cu) … hallucinations terrifiantes,agressivité.
  • Agaricus (pb) … alternance d’excitation loquace et de stupeur.
  • Hyosciamus ou Stramonium … le délire des solanées.
  • Zincum … adynamie avec spasmes ou agitation des jambes, face pâle.

NB. La transplantation hépatique sur cirrhose éthylique est un succès médical, mais un échec social, car la récidive de l’alcoolisme touche un patient sur trois (car douleurs, asthénie, difficultés de reconversion professionnelle …).

Phytothérapie : Cynara scolymus (s) ou mieux … la plante hépatique suggérée par le BNS

Vitaminothérapie :

  1. avec les vitamines B3 + B4 … si un effet antabuse est recherché.
  2. avec les vitamines B1 + B6 + B12 … si neuropathie débutante
 

alt

 

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.