Ambrosia artemisiaefolia

 

alt   Ambrosia artemisiaefolia 

Astéracée (composée) originaire d’Amérique du nord, adventice des cultures, dont le caractère allergisant du pollen et l’extension actuelle de son habitat (vallée du Rhône et plaine du Pô par exemple) fait une véritable menace en aout et septembre. La tige et velue et rougeâtre, les feuilles sont profondément découpées, d’un même vert sur les deux faces, les fleurs sont sur de longes épis. Elle s’étale en forme de buisson de 20 cm à 1 m de haut.

On peut la confondre avec l’Armoise commune (mais celle-ci à la face inférieure des fleurs d’un gris argenté et elle dégage une odeur marquée quand on la froisse). 

Une campagne d’éradication est actuellement en cours en France : www.ambroisie.info 

NOM FRANÇAIS : Ambroisie à feuille d’Armoise  (Ang.: Rag weed / Esp.: Ambrosia) 

HOMEOPATHIE diathésique : remède du groupe du Soufre (Kollitsch p. 85). Coryza aqueux et quintes de toux spasmodiques, larmoiement avec démangeaisons intolérables des paupières. 

PSYCHE (B. Vial) : « Une des herbes aux femmes battues ? » 

EFFET BIOLOGIQUE (BNS) :

  • Abaisse les tests : Magnesia / Bêta et Gamma précipitines
  • Augmente les tests : Albumines / Alpha 1 et 2 précipitines

 

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.