BNS témoignages

Cas clinique 1 : Mme Catherine FA…

« Tout juste 33 ans et maman de deux jeunes enfants, ma santé se dégradait depuis plusieurs mois jusqu’au diagnostic : c’était une SEP !
C’est alors que j’ai rencontré un homme et une médecine. Alors que l’avenir s’était bouché, le docteur Jean-Yves HENRY m’a redonné de l’espoir.
Les outils ont été le Bilan Nutrition Santé et la psychiatrie et lui en chef d’orchestre. A partir des analyses, j’ai bénéficié d’un traitement annuel personnalisé.
Plus intense les premières années, la recherche de l’équilibre s’est poursuivie durant presque 20 ans.
Cette méthode globale qui s’appuie sur un diagnostic de biologie fonctionnelle améliore les problèmes en profondeur en impliquant le patient dans le processus de guérison (ou d’amélioration de son état).
Je trouve cette méthode toujours aussi novatrice et révolutionnaire. Elle n’entraîne pas de dégradation irréversible.
Je ne suis pas médecin et ne porte pas de jugement médical. Je sais que, me concernant, cela a marché.
J’ai pu élever mes enfants, travailler, acheter une maison et personne n’a jamais rien su de ce qui m’était arrivé en 1998″
alt

Praticien 1 : Dr Olivier S… (59. France)

Le BNS est l’outil biologique incontournable de mes consultations depuis plus de 10 ans. Homéopathe et nutritionniste, je suis confronté à de nombreuses situations peu ou insuffisamment améliorées par les thérapeutiques conventionnelles : la fatigue chronique avec douleurs musculaires ou articulaires chroniques (classées un peu trop facilement « fibromyalgies »), les anxiétés rebelles, les migraines, les infections ORL ou urinaires à répétitions, l’eczéma, l’acné… jusqu’aux maladies auto-immunes ( Thyroïdite, Maladie de Crohn, Rectocolite, Polyarthrite…) , qui trouvent ici une explication logique grâce au BNS.

En effet, ce bilan nous permet d’explorer le terrain et ses failles ( l’acidose source de douleurs et de déminéralisation, l’ insuffisance hépatique accompagnant volontiers l’anxiété , l’engorgement lymphoïde post-vaccinal ou lors de l’obésité, l’engorgement du foie expliquant la hausse du cholestérol, l’inflammation chronique volontiers digestive… ), la gestion du stress physique et émotionnel et surtout les capacités d’adaptation de l’organisme permettant de dépister ainsi un vide d’énergie, les blocages énergétiques ou les dérèglements métaboliques. Le tout est interprété en fonction des 5 éléments de la Médecine Traditionnelle Chinoise.

Cette vision à trois niveaux, associée bien sûr à l’enquête nutritionnelle et l’examen clinique, aboutit à un protocole ciblé associant une plante en dilution 1DH pour nourrir et corriger les insuffisances de terrain, des doses homéopathiques en 30 CH une fois par mois pour débloquer les pôles en souffrance et enfin des sels minéraux pour la relance énergétique cellulaire.

Ces protocoles sont revus à chaque saison.

Le BNS est un excellent outil de prévention car il permet de détecter les « terrains auto-immuns » qui risquent de basculer en pathologie sans les évictions alimentaires nécessaires (Travaux du Dr. SEIGNALET) . Il permet également de dépister l’inflammation digestive source de stress oxydatif et de perméabilité intestinale (et donc d’intolérances alimentaires) notamment chez les sportifs.

En construction …

 

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.