Carcinosinum

Carcinosinum

«  L’aptitude au malheur « 

Tissu d’épithélioma du sein, encore appelé « Squirrhum ». Le dr. Foubister (1952) a observé deux enfants nés de mère cancéreuse et qui présentaient tous deux quatre symptômes caractéristiques :

  1. les sclérotiques bleutées
  2. un teint gris / café au lait
  3. de nombreux naevi
  4. une insomnie rebelle précoce

La pathogénésie a été réalisée par le dr. Templeton (1958) avec des 30 et 200 ch.


Problématique : L’anxiété de conscience des personnalités rigides ++


Loi de Hamer : « Pour faire un cancer, il faut et il suffit :

  1. d’une vie de peurs et/ou de tristesses prolongées (= dramatisation),
  2. d’une tendance à l’auto-accusation (= culpabilisation),
  3. d’une solitude affective (ou sensation de rejet) « .

Key-note : Toute émotion est ressentie péniblement.


Psyché : 1/ « Insécurité chronique avec sens du devoir exagéré » (Foubister).

Antécédents de contrôle parental excessif : n’ont pas fait confiance à leur enfant.

Rigidité de comportement + suppression émotionnelle = il prend la vie trop au sérieux et ne peut se détendre, ni être heureux. Acharné dans tout ce qu’il fait, chaque jour devient un combat mortel -> tendance suicidaire (Aurum, Naja …)! Il occupe son vide émotionnel de soucis divers : précision exagérée, maniaquerie, « poussièrite » (Arsenicum album, Sepia …), se plaint d’avance (Calcarea carb.). Horreur des événements imprévus + hypochondrie, peur d’une maladie mortelle (Luesinum, Thuya occ.). Pressentiments pessimistes : c’est la mère qu’on est obligé de prévenir lorsqu’on doit rentrer tard, sinon elle sera morte d’inquiétude ! Affectivité exigeante, facilement « collant » (Pulsatilla).


2/ une sensorialité particulière : Insomnie rebelle , souvent dès la prime enfance (Luesinum). Extrême sensibilité aux réprimandes (Medorrhinum). Triste et ne peut pleurer (Natrum mur.)… ou pleure sans raison apparente.


Soma : Tics des paupières, myoclonies de la face ou des jambes

Altérations dermiques : grains de beauté trop nombreux, verrues, polypes, lentigo (taches de vieillesse), psoriasis. Ganglions lymphatiques palpables.


Modalités : Ne tolère pas le bruit, mais adore la musique qui le fait pleurer (Nux vom., Natrum mur.). Frileux, il est aggravé par un séjour au bord de l’océan, mais amélioré à la Méditerranée (Natrum mur.).


Latéralité alternante (Lac caninum)


A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.