Caries

   La « maladie carieuse »

La lyse osseuse correspond pour l’acupuncteur à un « vide de Yin » (c’est à dire à une atteinte de la structure) avec perturbation du mouvement de l’EAU (= os et dents / rein / surrénales) …

En homéopathie, on trouve ces caractéristiques aux symptômes des remèdes de la Luèse (ce sont d’ailleurs les « acides » qui attaquent les dents !). Dans ce type d’évolution pathologique, il nous parait important de faire préciser l’état des autres phanères : cheveux (alopécie ?), poils (décalvante ?) et ongles (points blancs, fissures, etc…). 

Nous trouvons à la rubrique « caries dentaires » du répertoire de Kent, les remèdes suivants :

Degré 3: Antimonium crud. / Belladonna / Borax / Fluoricum acid. / Mercurius sol. / Mezereum (hg)/ Natrum carb. / Sepia / Staphysagria (na)

Degré 2 : Hyosciamus (ca)/ Lachesis / Phosphorus / Phosphoricum acid. / Sulfur

Degré 1 : Medorrhinum

Il existe aussi une rubrique « caries du collet » où nous trouvons :

Degré 2 : Thuya occ. (na)

Degré 1 : Calcarea carb. / Luesinum

Dans le répertoire de Boger, nous découvrons au mot-clef « caries dentaires« , les remèdes suivants :

Degré 2: Calcarea carb. / Kreosotum (ac) / Staphysagria (na)

Degré 1 : Antimonium crud. / Belladonna / Borax (na)/ Chamomilla / Lachesis / Mercurius sol. / Mezereum (hg)/ Natrum carb. / Plumbum / Sepia

Les BNS de ces patients sont normo-floculants dans l’ensemble. Deux paramètres s’imposent néanmoins assez systématiquement (en position hyper-floculante sur l’ensemble des patients) : Aurum et Argentum nitricum. La prédominance des métaux lourds confirme le problème causal d’atteinte fonctionnelle du pôle Rein (minéralisation). Ces conclusions sont à rapprocher de notre observation des gingivites … Sous cet aspect, on peut presque alors considérer la carie comme une sorte d’aphte de la dent !

Si vous souhaitez réaliser un BNS12 ou 24, cliquez sur ce lien : www.mybiobox.com

Cas particulier : la carie de la petite enfance est une carie qui atteint les dents primaires, surtout celles qui sont en avant et en haut chez les enfants jusqu’à l’âge de 5 ans. Elle est aussi appelée « carie du biberon » parce qu’elle peut être initialisée lorsque l’enfant s’endort avec le biberon demeurant dans sa bouche. L’utilisation du biberon favorise un contact prolongé entre le liquide de celui-ci et la surface des dents. C’est un type de carie très agressif qui a tendance à se propager rapidement

Nous utilisons presque toujours – en prophylaxie – le mélange de « sels de Schüssler » suivant : Calcarea fluorica + Calcarea phosphorica + Natrum muriaticum + Silicea 6 DH aa

Anthroposophie : Caries ou tâches blanches sur les dents : « Sels calcaires » (lab. Weleda), matin et soir (3 mois) + « Kieserite + Magnesite + Fluorite » 6 DH aa (lab. Weleda) à midi

Revue des dentistes pratiquant une approche énergétique …

 

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.