Cas clinique dentaire

Cas clinique dentaire : 

Il s’agit d’une adolescent de 13 ans suivie depuis 2006 pour des dépôts noirâtres type nicotine sur toutes les dents et principalement les incisives. Il n’y aucun autre symptôme accompagnant, pas de gingivite, pas d’habitude alimentaire extravagante, pas de traitement de fond, pas de pathologie générale, elle est en pleine santé, une hygiène correcte malgré un certain découragement lié à la récidive. 

alt    

Diagnostic : c‘est familial, du à la bactérie chromogène, fréquente dans les populations d’Afrique du nord (ce qui n’est pas le cas de cette jeune fille): « mélanodermus bactéroïdes » (ou mela bactéroïdes melaninogenicus) qui sécréte de la mélanine. C’est après plusieurs séances de détartrage + aéropolissage que l’on peut en venir à bout et surtout à condition de traiter toute la famille, car c’est contagieux (entre membres d’une même famille) ! 

Avis du spécialiste : « il faut faire des polissages à la detartrine régulièrement et attendre que ça passe à l’adolescence ». On a intérêt, pour éviter la récidive, à faire un iso de ce germe : prélèvements puis des dilutions en dose 5, 7, 9 puis 12, 15 et 30 CH, 1 dose par semaine.

L’accumulation de ces bactéries chromogénes correspond précisément aux zones où il n’y a pas brossage régulier (en gros ici les collets et entre les dents : on voit la plaque). On peut lui recommander de brosser à 45° en massant dents et gencives. Voici comment faire à cette page:http://www.dr-michel-blique.chirurgiens-dentistes.fr/dr-michel-blique/Brossage_Adulte.html 

L’astuce, c’est de ne pas faire de nettoyage ou de détartrage tant que le patient ne maitrise pas le geste qui va permettre de maintenir les résultats. Les surfaces dures dentaires vont se reminéraliser et les précurseurs bactériens qui favorisent ces bactéries vont disparaitre.  


 

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.