Homéopathie
Un préparatoire homéopathique

Un préparatoire homéopathique Il existe encore, à travers le monde, quelques préparatoires homéopathiques. Je veux dire quelques courageux pharmaciens qui s’échinent à préparer les remèdes homéopathiques dans les règles de l’art, même si à l’heure d’aujourd’hui, le stockage de milliers de souches en diverses dilutions (unitaires et complexes) et les contrôles incessants de l’administration font que ces pratiques ne sont… En savoir plus

Rudolf STEINER
Rudolf STEINER

  Un homme, une vision originale du monde, des applications multiples … . « Tout ce qui est vivant dégage autour de lui une atmosphère … L’universel et le particulier coïncident : le particulier est l’universel manifesté dans certaines conditions … Avec quelque organe secondaire, la lumière se crée un organe. Celui-ci devient son égal : c’est ainsi qu’il se forme… En savoir plus

La pensée anthroposophique

Pour commencer, deux concepts sont importants à appréhender : la quadripartition et la tripartition : La « quadripartition constitutionnelle » et la « tripartition fonctionnelle » La « Science spirituelle » reconnaît en l’homme (constitué pour 2/3 d’eau) quatre éléments constitutifs, qui comme les poupées gigognes se retrouvent partout dans l’organisme, à des degrés divers : — le corps spirituel (ou Moi, spécifique à l’homme), qui… En savoir plus

Complexes Reckeweg : rhumatologie

Les « rhumatismes » La rhumatologie est une spécialité extrêmement vaste que nous ne prétendons pas visiter en une conférence. Nous allons donc focaliser notre attentions sur quelques points qui nous paraissent essentiels, car souvent rencontré en clinique et source de difficultés et d’échec thérapeutiques. Nous allons ainsi tout de suite différencier les affections/symptômes qui sont à rattacher à une dysfonction particulière… En savoir plus

Deux cas cliniques

Deux cas cliniques : 1 — Monsieur Gilles R… est un beau barbu né en 1956, commercial multicarte, qui souffre depuis 1995 de crises d’urticaire pouvant évoluer en d’œdème de Quincke. Celles-ci commencent derrière l’oreille (méridien TR), puis gagne la face et les yeux et enfin le corps que devient tout rouge. Ces crises sont fréquentes d’aout à janvier (Cœur – Poumon)… En savoir plus

La méthode des cristallisations sensibles

La méthode des « cristallisations sensibles » E. PFEIFFER dans les années 1920, sous la direction de Rudolf STEINER, ingénieur et philosophe visionnaire, met au point la méthode des « cristallisations sensibles ». Celle-ci explore l’effet organisateur de substances colloïdales (sève, lait, sang …) sur des solutions de sels métalliques. La forme des images ainsi obtenues peut se révélée hautement évocatrice de dysfonctions organiques…. En savoir plus

Homéopathie vétérinaire
Homéopathie vétérinaire

       L’homéopathie vétérinaire   Si l’homéopathie a depuis longtemps intéressé les vétérinaires (ex.: Lux au 19ème siècle a d’ailleurs été un des premiers praticiens à utiliser les stock-nosodes), la pratique de notre belle doctrine en est fort différente : d’abord parce que la structure de chaque animal est différente : insectes (ex.: abeilles), reptiles, oiseaux, mammifères … ensuite par leurs… En savoir plus

Les cactus et plantes apparentées

Les cactus et plantes apparentées Les Cactacées sont des plantes américaines adaptées aux déserts (climat sec et brûlant, sols pauvres). Leurs fleurs sont primitives, mais l’appareil végétatif est très perfectionné et d’une extrême vitalité, car le cactus repousse à partir de fragments minuscules. La fonction chlorophyllienne des feuilles (transformées en épines, riches en silice) est transférée à la tige. L’élément aqueux… En savoir plus

Les sept métaux alchimiques

Les sept métaux alchimiques Pour le médecin anthroposophe, la maladie est l’expression du déséquilibre d’un pôle par rapport aux autres. La thérapeutique consiste à trouver dans les différents règnes, les remèdes dont les « forces modelantes » permettront de rétablir la santé. R. Steiner classe les remèdes disponibles en sept « qualités métalliques« , elle-même en relation avec les sept « luminaires » (cf. schéma suivant)…. En savoir plus

Key-notes de quelques « petits remèdes »

Aux grands maux … les petits remèdes ! Pour une meilleure compréhension de la cible organique et des mécanismes d’action, nous rapportons chaque remède à son groupe du Kollitsch et à son action au sein de ce groupe (cf. la table de 275 remèdes) … quand il y est répertorié : Remèdes de contraintes externes (cas aigus) : froid / chaleur… En savoir plus

Principes d’homotoxicologie
Principes d’homotoxicologie

Homéopathie et HOMOTOXICOLOGIE Ce séminaire fait partie du cursus d’homéopathie diathésique (2ème année, 5ème séminaire), mais il peut être effectué de façon indépendante (FMC). Le dr. H.H. RECKEWEG (1905 – 1985) mit en avant, dès 1952, les dérèglements du métabolisme enzymatique (35 000 réactions par seconde et par cellule) pour décrire six stades successifs de désadaptation par accumulation toxinique. Une… En savoir plus

Les infections, allergies, maladies immunes et cancer

Les infections, allergies, les maladies immunes et le cancer … Pour l’anthroposophe, toute maladie (psychologique ou somatisée) est l’expression d’un processus physiologique déplacé (dérèglement interne). 1er stade : Les microbes, observables en grand nombre dans certaines pathologies, n’étant que des « agents de nettoyage » qui débordent de leurs limites (le rôle physiologique de commensal). Point de vue défendable, car la plupart… En savoir plus

Programme de notre formation d’homéopathie

Programme de la formation d’homéopathie diathésique « Die milde macht ist gross ! » Goethe (traduction libre : la micro-information est capitale !) Structure de la formation : Pré-requis : Formation académique (Année 1, environ 300h en e-learning, avec tutoring, 3 séminaires et 1/2 journée d’examen). En sont dispensés les paramédicaux ayant déjà validé les notions de base d’anatomie, physiologie, physiopathologie et premiers secours, ou pouvant… En savoir plus

Phase 2 : les infections aiguës

Phase 3 : inflammations … les infections aiguës… 1er problème : la fièvre … c’est elle qui va stimuler les défenses et limiter la croissance microbienne. Ne jamais intervenir sur une fièvre inférieure à 39°. Il faut faire boire le patient, le découvrir et l’accompagner d’une thérapeutique adaptée : A – Infection débutante, atteinte superficielle : fièvre (sans frissons), des céphalées et des courbatures,… En savoir plus

Les métaux végétabilisés

Les métaux végétabilisés A noter, au sein des thérapeutiques proposées par l’école anthroposophique, la technique particulière de culture et de préparation des remèdes, comme les « métaux végétabilisés » (plantes enrichies en métaux par arrosage et compostage trois années durant), cueillette, dilution et dynamisation, obéissent à des règles strictes, destinées à potentialiser l’effet thérapeutique : Polarité hépatique : Chelidonium ferro culta 3D… En savoir plus

Botanique et phytothérapie selon R. Steiner

Botanique et phytothérapie selon R. Steiner La méthode anthroposophique a été proposée au début du 20 ème siècle par Rudolf Steiner, à la suite de l’oeuvre de Goethe et de travaux personnels. Selon cette approche, en observant l’aspect dysmorphique de tel ou tel organe d’une plante, on pourra se faire une idée, par un raisonnement analogique, de sa polarité thérapeutique chez l’être humain…. En savoir plus

Phase 3 : déposition / allergies

  Traitement homotoxicologique des allergies  Bases immunologiques et classification Quand le système immunitaire d’un individu est mis en contact une seconde fois (ou de façon répétée) avec un même antigène, il répond de façon plus intense à la sollicitation antigénique : cette réponse peut être excessive et conduit à la notion d’hypersensibilité. L’organisation mondiale de la santé (OMS) classe les maladies… En savoir plus

Phase 4 : imprégnation / acidose locale

Quand  … la désadaptation hormonale devient importante (ménopause, stress prolongé, infection virale chronique, traitement hormonal ou corticoïde …), la sécheresse tissulaire se manifeste par des durcissements (lithiases, fibromes, adénomes …) et des épisodes d’acidose localisée : douleurs, inflammation, fatigue et irritabilité ! NB. Cela correspond à ce que les homéopathes désignent comme la « sycose sèche ». Une des manifestations les plus évidentes de… En savoir plus

Conférences aux agriculteurs

Conférences aux agriculteurs « Seul peut émettre un jugement sur l’agriculture celui qui tire ce jugement du champ, de la forêt, des animaux qu’il élève. »  Rudolf Steiner, Cours aux Agriculteurs Steiner a donné une série de conférences aux agriculteurs en juin 1924, quelques temps avant sa fin précoce. Ces 8 conférences sont importantes, car elles font le point de… En savoir plus

Exemples de questions d’examen d’homéopathie 1ère année

Exemples de questions d’examen d’homéopathie 2FMI 1ère année : Quelles sont les 3 règles de base de l’homéopathie ? Définissez ce qu’est un symptôme homéopathique de « haute valeur » Quelles sont les différences d’action entre un remède homéopathique et un remède phytothérapique ? Quelles sont les 4 origines des souches homéopathiques ? Définissez la dilution centésimale Hahnemannienne / le dilution korsakovienne ? Quel… En savoir plus

Exemples de questions d’examen d’homéopathie 2ème année :

Exemples de questions d’examen d’homéopathie 2FMI 2ème année : Citez 3 symptômes caractéristiques de MERCURIUS SOLUBILIS ? Quelle est la caractéristique générale des modalités d’aggravation des Mercures Décrivez en une phrase l’action générale de PLUMBUM Quels sont les principaux symptômes de BARYTA CARBONICA Les acides sont la décompensation de tous les polycrests : décrivez quelques unes de ces relations (ex.: Causticum… En savoir plus

2ème année d’homéopathie : l’adaptation

Le module Homéopathie 2ème année comporte six sections ou modules à étudier successivement d’octobre à juin. Chaque module requiert 20 à 25 heures de travail personnel et se conclut par une session (ou « séminaire ») de travaux dirigés, sur un week-end. Matière Médicale : Remèdes de l’ADAPTATION L’aigu purulent ou hémorragique Cas cliniques Matière Médicale : Remèdes de la SYCOSE Le chronique (remèdes des… En savoir plus

Phase 6 : la cancérisation

Le cancer (fréquent avec l’âge) : la « dédifférentiation » Un remède-clef à ce stade = MOLYBDAN COMPOSITUM (comprimés) régulation minérale Attention au nosode (carcinosinum) qui est très réactif ! Avec, selon la situation : CAUSTICUM COMPOSITUM  …  post radiothérapie (Arnica/Arsenicum/Causticum/Sulfur…) // Radium brom. COLCHICUM COMP. (inj.) …   post chimiothérapie (contient : Colchicum/Conium/Galium/Podophyllum/Hydrastis) // UBICHINON COMP. (anti-oxydant) GINSENG COMPOSITUM …. asthénie et… En savoir plus

La viscum-thérapie

la « viscumthérapie » R. Steiner attira l’attention sur le fait que les tumeurs cancéreuses sont la marque d’une défaillance globale des forces formatrices de l’organisme. Il utilisa, avec la doctoresse Ita Wegman dès 1922, le gui dans le traitement du cancer (première et seule immunothérapie disponible à l’époque !). De nombreuses études ont depuis lors été effectuées dans les centres hospitaliers… En savoir plus

2ème année d’homéopathie : la Sycose

La SYCOSE ou « Comment vais-je organiser mon système de survie ? » Un peu d’histoire… Hahnemann emploie le terme de « sykosis » pour désigner une maladie qui était connue depuis longtemps mais qui, du fait des guerres Napoléoniennes, se manifesta en Europe sous une forme quasi-épidémique. Il s’agissait de condylomes vénériens accompagnés d’une gonorrhée épaisse et purulente. Parfois secs et semblables à des… En savoir plus

Principaux remèdes selon les phases
Principaux remèdes selon les phases

HOMOTOXICOLOGIE et vieillissement tissulaire Le laboratoire allemand Heel est à présent le 3ème plus gros laboratoire homéopathique mondial. On trouve ses formules dans presque tous les pays du monde, sauf la France (chasse gardée Boiron !). En Belgique et en Suisse, certains remèdes ont changé de nom ou ne sont plus disponibles (frais d’enregistrement trop importants !). Vous pouvez néanmoins… En savoir plus

Les « formules qui marchent »

Les formules qui marchent … (NB.  » … doron » signifie « donné pour »)      NB. Logo dessiné par R. Steiner Anemodoron … (Fragaria vesca 15% + Urtica dioica 30% + Mel 5%) … anémie hypochrome Anantherum + Heckla lava + Siegesbekia aa D8 … remèdes des gingivites et des parodontopathies Arnica/Betula comp. (Arnica + Betula + Plumbum) … artériosclérose Avena… En savoir plus

Les « rois mages »

Les ROIS MAGES L’Or, l’Encens et la Myrrhe sont les présents qui furent offert par les « rois mages » (astronomes ?) à l’enfant Jésus dans sa crèche, raconte le Nouveau Testament. C’est aussi le nom d’une préparation du laboratoire Weleda (n° 496), qui les associe dans le traitement des traumatismes ou des troubles cardio-vasculaires lié au système nerveux central, ainsi que des séquelles… En savoir plus

Les troubles nerveux (homotoxicologie)

Les problèmes psychologiques / les déficits neurologiques : LA DEPRESSION : un trouble de l’humeur répandu ! On observe 3 symptômes essentiels : les idées dépressives, la fatigue et le sommeil perturbé. Les idées dépressives : le sujet se met à considérer les évènements de sa vie comme insurmontables, il se retire de la lutte et par conséquent échappe à l’angoisse de… En savoir plus

1ère année d’homéopathie : 1er séminaire
1ère année d’homéopathie : 1er séminaire

Programme du 1ère séminaire du cours d’homéopathie (1ère année) Préambule : Fonctionnement du site, accès aux cours, méthodes de travail… § 1.1 – Une brève histoire de l’Homéopathie : Les grands noms, les différentes écoles de pensée, les courants actuels. § 1.2 – Materia Medica : le cœur de l’Homéopathie ! Définitions : souche homéopathique, proving, dilution, dynamisation, remède, diathèses, etc.     Toxicologie § 1.3 – L’Homéopathie,… En savoir plus

Journaux et revues

  Journaux et revues dans le domaine de l’homéopathie Journaux Francophones : L’Homeopathie Francaise (16, rue Dumont d’Urville, 75116 Paris) Cahiers de Biotherapie (Société Médicale de Biotherapie, 51, Avenue Victor Hugo, 75016 Paris, FRANCE) Les Annales Homeopathiques Françaises (64800 Arros-Nay, C.C.P. 2594-63, Bordeaux, FRANCE) Revue Belge d’Homoeopathie (Maison de l’Homoeopathie, 59 Chaussée de Wavre, Belgique – 1050 Brussels)   En… En savoir plus

R. Steiner au 21ème siècle

« Les esprits des hommes perçoivent les causes secondes, mais seuls les prophètes perçoivent l’action de la cause première » Roumi (mystique soufi).   Si nous devions résumer en quelques mots l’oeuvre de Steiner, je dirai que cet homme a, dans tous les domaines, insisté sur la prise en compte des interrelations dynamiques entre les éléments objectifs et subjectifs de notre monde…. En savoir plus

Les vaches et les abeilles …

La biodynamie   La « biodynamie » (signifie VIE et FORCE) est une pratique agricole « écologique » qui n’utilise que des engrais et des moyens de lutte naturels et s’organise selon les phases de la lune et les mouvements des astres. A la différence des animaux, qui ont des « horloges biologiques internes », les plantes n’ont pas d’organes internes : leurs rythmes sont d’origine… En savoir plus

Les prochains congrès internationaux

Un certain nombre de rencontres nationales et internationales animent périodiquement le petit monde de l’homéopathie Dans ce chapitre, nous vous tiendrons au courant – au fur et à mesure – des prochaines rencontres :   Organisation médicale homéopathique internationale (lettre trimestrielle d’information – en six langues). http://www.lmhi.org/lmhi-congress/overview-of-lmhi-congresses/article/venue-for-all-our-lmhi-congresses 2017 – 72 ème à Leipzig (Allemagne) (Website: www.lmhi-congress-2017.de) 2018 – 73 ème… En savoir plus

La silice et les silicates

La Silice et les silicates « La Silice est appelée à jouer un rôle grandiose en thérapeutique » Louis Pasteur (en 1878). Pendant longtemps, la faculté a pensé que la Silice n’avait qu’un rôle de structure : on la trouvait surtout dans les phanères (ongles, cheveux et peau) et le tissu conjonctif (os et articulations, émail des dents). Le pr. Luithler considère… En savoir plus

L’eurythmie

L’eurythmie Au départ, l’eurythmie s’est développée dans le cadre de l’anthroposophie, terme désignant la « science spirituelle » que Rudolf Steiner a promue, avec ses applications concrètes dans tous les domaines de la vie sociale. L’EURYTHMIE propose une démarche phénoménologique de compréhension des mouvements inhérents aux sons parlés et musicaux. C’est l’étude de ces différents mouvements du souffle formant le son à… En savoir plus

Homéopathie, des remèdes spécifiques …

PROGRAMME : 2.1. Les remèdes homéopathiques : origines – préparation – dilutions – techniques de prescription 2.2.  Les 12 sels de SCHLÜSSLER et le 9 EFFICOMPLEX 2.3.  Nouvelles pathogénésies 2.4.  L’isothérapie gazeuse (coffrets et nosodes-like) 2.5.  Les 40 complexes homéopathiques d’urgence (« C.H.U. ») 2.6.  Cas cliniques   § 2.1. – LES REMÈDES HOMÉOPATHIQUES : ORIGINES – PRÉPARATION –TECHNIQUES DE… En savoir plus

1ère année d’homéopathie : 2ème séminaire
1ère année d’homéopathie : 2ème séminaire

Programme du 2e séminaire du cours d’homéopathie (1ère année) : L’ordre interne de la Matière médicale homéopathique Les diathèses Hahnemanniennes La classification de Paul KOLLITSCH : Une lecture hippocratique de l’homéopathie L’homéopathie diathésique de F. et J.Yves HENRY : Homéopathie et MTC Les phases de H.H. RECKEWEG Les 275 remèdes Hypothèses sur le mode d’action des remèdes homéopathiques La conjecture épigénétique Les controverses… En savoir plus

Complexes Homéopathiques d’Urgence (CHU)
Complexes Homéopathiques d’Urgence (CHU)

Complexes homéopathiques d’urgence (CHU) Si la recherche du remède similimum (remède qui couvre l’ensemble des symptômes du patient) doit rester notre préoccupation constante, s’appuyant sur les symptômes étiologiques (énergies externes), pathologiques (stades de la maladie et tissus impliqués) et personnels du patient (les volumes internes en cause), nous devons bien souvent nous appuyer sur une approche complexiste et/ou organique. Celle-ci permettra… En savoir plus

Unicistes – complexistes – pluralistes
Unicistes – complexistes – pluralistes

Les homéopathes unicistes – complexistes – pluralistes ?  En homéopathie, le choix thérapeutique proposé est basé sur la similitude des symptômes (du malade avec ceux susceptibles d’être provoqués par le remède), quelque soit la maladie considérée : le remède unique choisi n’est donc pas déterminé par la nature de la maladie, ni par le mécanisme supposé des troubles en cours, mais par… En savoir plus

1ère année d’homéopathie : 3ème séminaire

Programme du 3ème séminaire du cours d’homéopathie (1ère année) L’enseignement d’Homéopathie 1ère année comporte six modules à étudier successivement d’octobre à juin. Chaque module requiert 20 à 25 heures de travail personnel et se conclut par une session (ou « séminaire ») de travaux dirigés et de tutorat, sur un week-end. Dans cette 3ème section du cours d’homéopathie, sont à étudier en vue des… En savoir plus

La consultation homéopathique

La consultation homéopathique « Presque toutes les soi-disant maladies de l’esprit et de l’âme ne sont originairement autre chose que des maladies du corps, où le symptôme de l’aliénation de l’esprit et de l’humeur a augmenté d’une manière prépondérante, tandis que les symptômes physiques ont diminué, de façon qu’il en résulte enfin une partie marquante, approchant de celle qui se montre… En savoir plus

CHU infectieux

La pathologie infectieuse … C’est une indication majeure des complexes homéopathiques d’urgence (CHU), par la constance et la rapidité de ses résultats. Nos confrères dentistes qui l’utilisent systématiquement lors d’interventions septiques ont ainsi pu abandonner l’esprit tranquille une antibiothérapie « de couverture ». On commencera toujours par les deux formules suivantes : « Calcarea comp. » + « Sulfur comp. »                —> Calcarea comp. : le tissu… En savoir plus

Sels en basses dilutions

Les sels proposés autrefois par le programme des BNS Les sels testés pour la mise au point des premiers programmes des BNS étaient proposés en 4/5/6 ou 8 DH, déconcentration qui correspond à un niveau de toxicité nulle et/ou à la première dilution soluble. L’effet de ces remèdes a été testé chez l’animal, puis chez l’homme, aux concentrations indiquées … en fait… En savoir plus

1ère année d’homéopathie : 4ème séminaire

4e séminaire du cours d’homéopathie diathésique : La répertorisation: principe, avantages, biais et limites … Trois dossiers disponibles dans la rubrique « Répertorisation homéopathique » de ce Campus Matière Médicale : les remèdes de la LUÈSE   Le Pôle REIN / Vessie / Tissu Conjonctif (os, cartilages) – réservoir de l’EAU >> pathologie de lésion de structure par HYPER-FONCTION = LUÈSE Correspond en psychologie… En savoir plus

CHU dystonies

Les dystonies (douleurs « nerveuses », spasmophilie, hystérie, dépression …) … La tétanie est une forme évoluée de dystonie neurovégétative, souvent liée à un déficit magnésien constitutionnel. Dans les cas chroniques ou invalidants, prendre deux ou trois formules par semaine des remèdes suivants, dans l’ordre indiqué :            Calcarea comp.                      vu chapitre infectieux            Sulfur comp.                         vu chapitre infectieux               —> Magnesium comp. :  spasmes et douleurs… En savoir plus

Les remèdes homéopathiques des intolérances alimentaires

Les remèdes homéopathiques des allergies et intolérances alimentaires L’éviction, après dosage des IgG3 (voir sur ce site dans Laboratoire/biologie fonctionnelle/BID) est bien sûr indispensable … Les évictions qui s’imposent peuvent cependant être raccourcies par un traitement homéopathique spécifique. Le remède sélectionné sera donné en 9/15 et 30 CH une dose par semaine.   Les laitages … surtout Aethusa Cynapium (ca), Natrum… En savoir plus

Complexes Reckeweg : détoxication et peau

Les émonctoires … Rappelons d’abord qu’au sein du corps, l’élimination des déchets se fait selon quatre voies préférentielles : Le REIN … pour tous les déchets solubles Le FOIE … pour les déchets gras (lipides insolubles) Le POUMON … pour les déchets gazeux Le COLON … pour les déchets fibreux La PEAU … constituant un « émonctoire accessoire » qui ne se manifeste… En savoir plus

CHU douleurs
CHU douleurs

   Les douleurs et les spasmes    Traumatique =      Arnica comp. :  le « contre-coup »        (trousses P/G)   Cette association concerne tous les types de traumatismes, car chaque constituant possède un tropisme particulier sur un élément du système locomoteur : Arnica  (hg) … traumatisme des tissus mous avec ecchymoses, courbatures Hypericum (hg) … lésion des  nerfs, douleurs vives, aggravées par le toucher et… En savoir plus

Répertorisation : principes, avantages et limites

La Répertorisation en homéopathie Ce cours fait partie du 4ème séminaire de 1ère année. Vous avez aussi intérêt à lire les autres dossiers de cette rubrique « Répertorisation homéopathique » INTRODUCTION Chacun d’entre nous a déjà fait de la répertorisation, probablement sans le savoir, comme Monsieur Jourdain de la prose, en utilisant un moteur de recherche. Les « algorithmes secrets » de Google ne… En savoir plus

Répertorisation : histoire et méthodes
Répertorisation : histoire et méthodes

Histoire et méthodes de la répertorisation homéopathique . « L’ambition d’une vraie recherche est d’ouvrir la voie à des questions nouvelles » H. Corbin.   . S. Hahnemann publia dès 1805 le compte-rendu de ses 27 premières expérimentations (700 pages). Une partie regroupait les symptômes correspondants à chaque remède étudié, appelée « Matière médicale », l’autre sous forme de « Répertoire », classait tous les remèdes communs à… En savoir plus

CHU allergiques
CHU allergiques

Les pathologies allergiques … Certaines manifestations allergiques aiguës nécessitent l’utilisation de remèdes d’urgence : Le « rhume des foins » : 1 – traitement de la crise :  Allium comp. :   le rhume des foins                           (P/G) Allium cepa  (s) …  irritation spasmodique et sécrétoire des muqueuses nasales et oculaires Euphrasia  (s) … conjonctivite aiguë, larmoiement constant et irritant, Aggravé à la lumière et à la chaleur… En savoir plus

CHU chirurgicaux
CHU chirurgicaux

   Les problèmes chirurgicaux La thérapeutique homéopathique d’urgence (CHU) rend de grand service dans les suites immédiates des traumatismes chirurgicaux :             —> China comp. : l’hémorragie                                      (P/G) Arnica montana + China (as) + Phosphorus Association de remèdes dont les pathogénésies correspondent à un état hémorragique. Il s’associe très bien à « Arnica comp. » dans les suites d’une intervention. Au contraire, lorsqu’il existe un… En savoir plus

Trois cas cliniques

CAS CLINIQUES   Cas cliniques n° 1 : JYM (consultation du 14/01/2016) Patient âgé de 55 ans, aux antécédents de diabète de type II, traité depuis 2 ans par 2 antidiabétiques oraux, hypertension artérielle traitée par trithérapie et hypercholestérolémie (hypocholestérolémiants arrêtés depuis 1 an). Il vient en consultation régulièrement pour son suivi depuis 1 an, est actuellement en dépression de type… En savoir plus

CHU rhumatismaux
CHU rhumatismaux

    La pathologie rhumatismale … Autre grande indication des Complexes homéopathiques d’urgence (CHU) :                1 – choix des remèdes selon l’étiologie :     Traumatique =      Arnica comp. :  le « contre-coup »        (trousses P/G)   Cette association concerne tous les types de traumatismes, car chaque constituant possède un tropisme particulier sur un élément du système locomoteur : Arnica  (hg) … traumatisme des tissus… En savoir plus

CHU vasculaires
CHU vasculaires

    Les problèmes cardio-vasculaires Quel que soit le cas, on associera systématiquement Sulfur comp. pour ses effets détoxifiants et de relance de l’oxygénation cellulaire.  La poussée d’HTA :    Aurum comp. : le cœur                       (Grande trousse) Aconit napelus (s) + Arnica montana (hg) + Aurum metal. Association couvrant, en association avec les formules « Sulfur comp. » et « Kalium comp. », les problèmes de poussée… En savoir plus

Sulfur
Sulfur

  Sulfur «  Alors heureuse ? «  Le Soufre est l’un des plus importants constituants des tissus. Sa ressemblance avec l’oxygène en fait un brûleur. L’insuffisance de son métabolisme se traduira par une auto intoxication chronique (foie = sulfo-conjugaison) et une tendance aux congestions locales, d’où des manifestations alternantes : migraines, prurit, troubles digestifs … Problématique : Frustré d’être, il exige un plus… En savoir plus

Homéopathie et psychologie
Homéopathie et psychologie

   Homéopathie et psychologie  S. FREUD “La construction psychique du sujet est en relation permanente avec la construction qu’il se fait de sa propre histoire. Naissant, vivant, mourant et pensant, sachant qu’il est né et qu’il doit mourir, l’homme est contraint de donner sens au caractère illogique de cette existence éphémère. Cela le conduit à renvoyer la question de la… En savoir plus

Les CHU – trousse praticien

Les Complexes homéopathiques d’urgence (CHU) Cette façon d’associer les remèdes est aussi vieille que l’homéopathie, car du vivant de Hahnemann déjà, de nombreux praticiens, ayant remarqué que quelques remèdes seulement couvraient une symptomatologie particulière, utilisaient des complexes afin de leur simplifier la tâche, en limitant le risque d’erreur, donc d’échec. …  Ces formules (associations les plus simples possibles de remèdes synergiques) ont été… En savoir plus

L’isothérapie
L’isothérapie

L’isothérapie ou auto-nosodes Définition : procédé thérapeutique qui utilise, à dose atténuée, dans le but de traiter ou de prévenir un état pathologique, la substance même qui est la cause de celui-ci. C’est donc une application particulière de la loi d’identité. Expérimentation : deux rats sont intoxiqués par l’arsenic (à dose sub-létale). Le premier rat reçoit aussitôt ce même toxique, utilisé en dilutions… En savoir plus

La radionique ?

 La radionique ? Quelques praticiens anglais, dans une vision ésotérique des choses, ont proposé des appareils pour « fabriquer » des remèdes homéopathiques à partir de « cartes » possédant les caractéristiques vibratoires des remèdes … ?!   Appareil de Malcolm Rae   Il existerait donc un moyen « radionique » de fabriquer des médicaments homéopathiques à l’aide d’un appareil fonctionnant avec des cartes graphiques. On pourait faire… En savoir plus

Les yeux de …

Les yeux de … La connaissance de l’action de l’homéopathie sur l’organisme a fourni à l’ophtalmologie de précieux enseignements sur la nature des troubles qui peuvent en résulter sur l’œil, car l’action sur l’œil d’un remède est le reflet de sa physiopathologie générale.    Structure de la cornée L’œil de LACHESIS (ge) Ce venin de serpent affecte surtout le sang,… En savoir plus

Chininum arsenicosum

  Chininum arsenicosum Remède du groupe de l’Arsenic Arseniate de Quinine = China (remède traité dans l’herbier) + Arsenicum album Pendant longtemps, ils furent à l’avant-garde des toniques. Cela reste en homéopathie un remède majeur des états d’épuisement à la suite de maladies aiguë ou chroniques, avec :  l’anémique frileux : frissons et fébricule, transpiration au moindre effort, anémie légère…. En savoir plus

Samuel C. Hahnemann

La vie de Samuel Christian Hahnemann S. Hahnemann apprend à lire et à écrire à la maison, en jouant avec ses frères et ses soeurs. A l’âge de douze ans, l’instituteur déclara à son père qu’il n’avait plus rien à apprendre à son fils : celui-ci rentre donc à l’école publique de la province, où il fait preuve de ses… En savoir plus

Posologie en homéopathie
Posologie en homéopathie

Réflexions sur la posologie en homéopathie Le délicat problème de la posologie a rassemblé et divisé le monde homéopathique à travers les deux siècles de son histoire. La question n’est toujours pas close, car des pratiques très diverses s’observent, selon que l’on souhaite un effet rapide dans une situation aiguë, ou un effet prolongé dans une pathologie chronique, mais surtout… En savoir plus

Utilisez l’homéopathie gazeuse
Utilisez l’homéopathie gazeuse

De la Matière médicale des remèdes gazeux à leur utilisation courante … . « Réflexion sur le tableau des corps simples : il est curieux de constater qu’en dehors du carbone, l’action des trois grands métalloïdes de la chimie organique n’a pas donné lieu à des pathogénésies. En effet, ni l’oxygène, ni l’azote, ni l’hydrogène ne sont employés, bien que cependant… En savoir plus

Bufo rana
Bufo rana

  Bufo rana Remède animal du groupe du Cuivre    « Galimatia et masturbation«  Batracien, venin extrait des pustules cutanées, fournissant une protection passive à l’espèce : le prédateur sera empoisonné par sa proie ! Causalité : Les enfants retardés = le corps a grandi, l’esprit n’a pas suivi, mais aussi les « diminués » physiques ou intellectuels acquis, les gens séniles. Psyché : Incapable de… En savoir plus

Agrohoméopathie
Agrohoméopathie

  AGROHOMEOPATHY (en Inde)    Les taches noires sont traitées avec des dilutions de SULFUR, qui a une affinité naturelle pour les mycoses. Mettre une granule à la 6 CH dans 200 ml d’eau, secouez vigoureusement et pulvérisez sur les feuilles de votre plante ou arrosez ses racines avec. « Black spot on roses is best treated with homeopathic Sulphur, which has… En savoir plus

Germanium metallicum

  Germanium metallicum Remède chef de file du groupe des venins «  Le Métèque «  Le Germanium est un élément grisâtre qui présente la même structure cristalline que le diamant. De numéro atomique 32, il apparaît dans le Tableau périodique des éléments de Mendeleïev, dans la même colonne que le Carbone, le Silicium, l’Etain et le Plomb. C’est la présence de Germanium… En savoir plus

William Boericke

William BOERICKE (1849-1929, Etats-Unis) Eminent homéopathe américain, William Boericke est né le 26 novembre 1849, en Autriche. Il étudia pendant un an à la Faculté de Médecine de Vienne, avant d’immigrer aux Etats-Unis et de s’installer dans l’Ohio. Il fut diplômé de la Faculté de Médecine Hahnemann de Philadelphie en 1880. Peu après, il partit pour San Francisco où il exerça… En savoir plus

L’ozone

L’ozone C’est une forme particulière d’oxygène (O3). Alors que l’oxygène atmosphérique contient des molécules de 2 atomes, l’ozone est une molécule constituée  de 3 atomes d’oxygène avec des propriétés de réactivité beaucoup plus rapide, si bien que l’ozone est dissout dans le sang 15 fois plus rapidement que l’oxygène.  O3 est un gaz pratiquement incolore, d’odeur désagréable. Plus soluble dans… En savoir plus

Les papillons en homéopathie

Les papillons en homéopathie Nous avons déjà évoqué les intéressants travaux de feu notre amie Patricia LE ROUX, (exemple : pathogénésies des Actinides. Elle a également fait la synthèse de différentes pathogénésies des papillons. Les papillons sont en effet des êtres singuliers : lépidoptères (160 000 espèces), sous-groupe des insectes. Ils se caractérisent par leur cycle vital qui commence sous forme… En savoir plus

Graphites

Graphites   Groupe des Charbons (Ch1)    » Grosse, grasse, grise  »   Carbone impur (processus de fossilisation des forets de conifères du secondaire ?), cristallisé en lamelles hexagonales, gris noir, à l’éclat métallique, friable, gras au toucher.   Causalité : Il (elle) a supporté toutes les pressions … (ex.: les grossesses multiples qui diminuent le « feu de Ming-men ») =… En savoir plus

Les magnésium

Les Magnésium « Principe essentiel de la chlorophylle, on peut dire que le Magnésium est, après le soleil, le grand facteur de la vie » (Duprat). * Rôle dans la croissance osseuse : action régulatrice du métabolisme du Calcium et du Phosphore sur le squelette. Si l’hypo-magnésiémie se manifeste dans l’enfance : « Le rachitique magnésien est pâle, frileux de la tête, avec une peau… En savoir plus

Plumbum

Plumbum «  Si vous m’aviez connu avant ! «  Le plomb est un métal lourd, toxique, mou à la température ambiante = c’est le remède de toutes les « rigidités ». Problématique : Le principe même de limitation, d’interdiction (Surmoi Post Oedipien qui se dégrade), le met dans un état second, le pousse à transgresser l’interdit ! … Ces scandales désorientent son entourage ! Psyché :… En savoir plus

C. Hering

Constantin HERING, est né le 1er janvier 1800 dans la ville d’Oschatz. Il grandit au sein d’une famille religieuse. En 1817, il alla pendant trois ans à l’Académie de Chirurgie de Dresde et à partir de 1820, étudia la médecine à la Faculté de Leipzig. Pendant qu’il était à Leipzig, il fut l’élève-assistant d’un certain Dr. Robbi, un adversaire de… En savoir plus

Complexes Reckeweg : le digestif

les « soucis digestifs » Les fonctions digestives se retrouvent sur les 5 pôles organiques du modèle de macro-physiologie de ma MTC : Pôle métabolique = Foie + VB Pôle vasculaire = Intestin grêle Pôle lymphoïde = Pancréas + Estomac Pôle cutanéo-muqueux = Colon Pôle conjonctif = Rectum C’est dire que toute dysfonction organique complexe aura forcément des répercussions digestives et vice-versa ! L’industrie… En savoir plus

Hydrogenum
Hydrogenum

Hydrogenum Voici des années que nous nous lamentions de l’absence dans la matière médicale homéopathique du premier atome de la table de Mendeleïev et du plus important (quantitativement, car c’est la substance de base des étoiles) métalloïde de l’univers : l’hydrogène. Rien qu’au niveau du corps humain, il représente 10% de notre poids ! Il a deux isotopes : le… En savoir plus

Radium bromatum

  Radium bromatum Remède du groupe de l’Arsenic Le Radium fut découvert en 1899 par Pierre et Marie Curie. D’un poids atomique de 226, c’est un dérivé de l’Uranium. Au point de vue chimique, il est voisin du Baryum. Il se désintègre progressivement (période de 2500 ans) en émettant des rayons gamma. Le Radium a, par son rayonnement, une action… En savoir plus

Phosphoricum acidum

Phosphoricum acidum Groupe des Acides « Le prostré aux cheveux gras «  Les acides correspondent à des états de désadaptation biologique (déshydratation des tissus jusqu’à l’ulcération) et psychologique (précipitation, épuisement, douleurs et agressivité). Phosphoricum acidum = aggravation de Phosphorus (le « syndrome de Peter Pan ») et de Kalium phosphoricum (les « batteries à plat ») NB. C’est le remède de base de nombreux complexes… En savoir plus

Complexes Reckeweg : le cardio-vasculaire

Les maladies cardio-vasculaires L’hypertension artérielle « Vous n’oublierez pas de me prendre la tension, n’est-ce pas docteur ?! » On estime que 700 000 hypertendus vivent actuellement en Suisse, dont la moitié suit un traitement anti-hypertenseur, 200 000 ont plus de 65 ans. Nos amis allopathes reconnaissent que l’HTA était plurifactorielle ! Le problème est à l’heure actuelle devenu très complexe du… En savoir plus

Matière médicale de poche
Matière médicale de poche

      Pour commencer à comprendre l’Homéopathie  . Afin de faciliter vos débuts en homéopathie, nous mettrons à votre disposition dans cette rubrique un fichier qui contient une mini Matière médicale (téléchargeable gratuitement), chaque remède y étant identifié par son groupe diathésique (25) et ses caractéristiques physiques et psycho-somatiques principales. . Les remèdes sont classés par ordre alphabétique, en cinq… En savoir plus

Carcinosinum

Carcinosinum «  L’aptitude au malheur «  Tissu d’épithélioma du sein, encore appelé « Squirrhum ». Le dr. Foubister (1952) a observé deux enfants nés de mère cancéreuse et qui présentaient tous deux quatre symptômes caractéristiques : les sclérotiques bleutées un teint gris / café au lait de nombreux naevi une insomnie rebelle précoce La pathogénésie a été réalisée par le dr. Templeton (1958) avec… En savoir plus

Ernest A. Farrington

Ernest Albert FARRINGTON (1847-1885, USA) Né en janvier 1847, à Williamsburg, Long Island, dans l’état de New York. Elève puis étudiant doué, enfin un médecin passionné de l’étude de la matière médicale. En 1866, il obtient son diplôme de médecin au « Homoeopathic Medical College of Pennsylvania ».   En 1874, il devient professeur de la chaire de “Pathologie et de Diagnostic”. Il travaille en association… En savoir plus

Oxygenum

Oxygenum L’air contient 21% d’oxygène en volume. Le poids de l’oxygène respiré quotidiennement dépasse le poids des aliments avalés ! Une première pathogénésie a été effectuée par : Dr Chetna N. SHUKLA (Inde), sur cinq de ses étudiants en dose unique de 30K, suivi de quelques semaines de recueil des symptômes, qui ressemblent tout à fait aux problématiques de SULFUR,… En savoir plus

La Psore

  La Psore Elle va être l’étape décisive de la construction de la personnalité : c’est à la fois la découverte de l’altérité (soi et l’autre, ce n’est pas pareil, il existe un autre, différent de soi), la fin de la période d’indifférenciation et l’organisation orale de la pulsion. Avec l’oralité, c’est pour bébé, la découverte de la conflictualité et… En savoir plus

Les Ammonium

  Les Ammonium    « Laurel et Hardy«  Ammonium carbonicum A la lourdeur et l’hypoxémie du radical carbone (CO2), s’ajoute à l’irritabilité et la faiblesse du radical ammonium : c’est un remède d’altération de l’état général. Psyché : Ruminations et lassitude générale « Obèses dyspnéiques et somnolents, cyanosés, inactifs, femmes grasses, frileuses, asthéniques, s’évanouissant facilement » (Guermonprez). Hypersomnie et obnubilation diurne (Baryta carb.). Esprit… En savoir plus

Notion de terrain et Miasmes

  Notion de terrain et Miasmes     Désolé, encore en construction !

Lac caninum
Lac caninum

Lac caninum Remède du groupe des Sodium «  La dévalorisation «      Lait de chienne (riche en LH et en Zinc), considéré par les romains comme antidote des poisons. Sécrétion du sein (par lyse cellulaire), sous la dépendance du méridien de l’estomac (pôle lymphoïde), lui permettant de se développer (droit d’être). Causalité : Enfant pas désiré ? Problème d’allaitement ?.. Mémorisation d’un… En savoir plus

T. F. Allen

Timothy Field ALLEN (1837-1902, Etats-Unis) Eminent homéopathe américain, Timothy Field ALLEN est né le 24 avril 1837 à Westminster, dans le Vermont. Fils de médecin, il fut diplômé de l’Université d’Amherst et obtint un diplôme de Médecine à la Faculté de New York en 1861. Il étudia l’homéopathie à Brooklyn, New York. En 1867, il enseigna l’Anatomie à la Faculté de… En savoir plus

Complexes Reckeweg : ORL et pneumologie

ORL et Pneumologie « L’ouest engendre le sec, le sec engendre le métal, le métal engendre le piquant, le piquant nourrit le poumon (« FEI » en MTC), le poumon engendre la peau (externe) et les poils (les pores sont la porte des souffles), il commande le nez, siège de l’odorat et le larynx, siège de la voix. Dans les couleurs, c’est le… En savoir plus

Les gaz rares

Les gaz rares   Lespraticiens de notre groupe connaissent bien la polarité (Coeur – SYCOSE) générale des gaz rares : Hélium, Néon, Argon, Krypton, Xénon …    Néon Le Néon, découvert en 1898 (signifie « nouveau ») est un « gaz rare », ce qui signifie que sa couche périphérique d’électrons est saturée (8) : il ne réagit chimiquement avec rien, s’isole en restant même à l’état atomique ! Créé au sein des… En savoir plus

Sepia

  Sepia Principal remède du groupe du Magnésium  » l’amazone «  L’encre de la Sèche = Mélanine (pré-adrénaline) + CO3Mg + NaCl. Mollusque agile dont le jet d’encre, son leurre, lui permet de semer l’adversaire !  Problématique : Sepia a choisi l’autonomie (auto-érotisme), au détriment de l’amour (hétéro érotisme) qui implique une dépendance. Ambivalence entre ses pulsions et ses interdits, amour et haine,… En savoir plus

La Sycose

  La Sycose ou « Comment organiser son système de survie ?«  La Sycose, un peu d’histoire :  S. Hahnemann emploie le terme de « Sykosis » pour désigner une maladie qui était connue depuis longtemps mais qui, du fait de guerres Napoléoniennes, se manifesta en Europe sous une forme quasi épidémique. Il s’agissait de condylomes vénériens accompagnés d’une gonorrhée épaisse et purulente. Parfois… En savoir plus

Cuprum metallicum

Cuprum  » Le timide crispé «  Métal rouge brillant et malléable, il se recouvre de carbonate vert à l’humidité. Causalité : Hypersensibilité physique et psychique, suite de surmenage intellectuel ou de veillées nocturnes (Kalium phos., Cocculus). Problématique : Aspirations contradictoires : il a perdu le sens de sa place dans le monde (dystonie de Sulfur) —> il a peur de s’imposer ! Psyché : « Je ne… En savoir plus

Samarskite

  Samarskite Groupe des acides Y0.2 RE0.3 Fe3+0.3U0.2 Nb0.8 Ta0.2 O4 La Samarskite est un minerai cristallin radioactif, composé de Tantale, de Niobium, de Cérium, d’Yttrium, de Fer et de Manganèse. Son nom vient du Colonel Vasili SAMARSKY, directeur de la mine en Oural, où la découverte a été faite en 1847. Depuis, d’autres sites en ont révélé, en particulier… En savoir plus

Pierre Schmidt

Pierre SCHMIDT (1894-1987 – Suisse) Sans l’activité d’hommes vivants capables de les incarner, les doctrines ne sont que des souvenirs dans les cimetières des idées mortes. La transmission de la doctrine homéopathique à travers deux cents ans d’histoire n’a pu se faire que grâce à la sensibilité, à l’intelligence et à l’activité de grands pionniers qui se sont transmis le relais. Hahnemann,… En savoir plus

MTC versus Homéopathie

MTC versus Homéopathie Si de nombreux auteurs avaient fait des relations ponctuelles entre certains points ou combinaisons de points et les effets des remèdes homéopathiques, nous avons été les premiers à systématiser la comparaison de ces deux méthodes de soins, qui travaillent au même niveau (sang – énergie), avec une philosophie proche, la MTC étant plus analytique (le mécanisme des… En savoir plus

Phosphorus
Phosphorus

Phosphorus « Le syndrome de Peter Pan » Rôle essentiel du Phosphore aussi bien du point de vue structurel (squelette, dents, cellules nerveuses, nucléoprotéines), que du point de vue fonctionnel : métabolisme énergétique (ATP) et métabolisme intermédiaire (absorption intestinale, transport et activations enzymatiques diverses). NB. Phosphorus est le second remède de la matière médicale homéopathique pour le nombre de ses symptômes, essentiellement dysneurotoniques… En savoir plus

Le tuberculinisme

  Le Tuberculinisme Tout commence avec le poumon (premier inspire) et tout finit en « poumon-coeur » (dernier soupir !) : entre les deux, c’est l’histoire de l’homme => si cette étape initiale est ratée, cela va entrainer des problèmes d’hypo structure !   Psyché : Le tuberculinisme est la diathèse du premier sentiment de soi (souffrir pour être un homme… En savoir plus

Kreosotum

Kreosotum Remède du groupe des Acides La Créosote : produit cancérigène, extrait du goudron de hêtre par distillation. Soma : Ecoulements corrosifs avec tendance hémorragique –> blépharo-conjonctivite ulcérative, irritation cutanée avec prurit intolérable –> gingivite hémorragique, hyper salivation, haleine putride, caries du collet –> brûlures d’estomac tardives, vomissements, diarrhée fétide ou sanglante, selles brûlantes. Le patient a soif, il boit chaud…. En savoir plus

Les halogènes
Les halogènes

Fluoricum acidum (HF) L’acide fluorhydrique est un gaz corrosif (qui attaque même l’acier !). Ce produit décompose la Silice et les silicates, « C’est d’ailleurs l’antidote de Silicea, lorsque celui-ci a été donné trop longtemps » (Kent).  HOMEOPATHIE diathésique : remède du groupe des Acides (Kollitsch p. 370). «  L’irresponsable«  Les acides correspondent à des états de désadaptation biologique (déshydratation des tissus jusqu’à l’ulcération) et psychologique (précipitation, épuisement, douleurs et agressivité). Fluoricum… En savoir plus

Platina

Platina Groupe de l’Or  » La perfection  » Métal lourd, absorbant certains gaz à haute température (cf. les pots catalyseurs). Remède qui symbolise l’idéal du moi « phallique » féminin = fantasme de puissance : l’autre existe si je sais le séduire, si je le tiens en mon pouvoir, sinon il est rejeté. Symbole : « Miroir, dis-moi que je suis la plus… En savoir plus

Medorrhinum

Medorrhinum Nosode de la sycose : «  Les préjugés «  Lysat de sécrétions urétrales blennorragiques (gonocoques) en dehors de tout traitement. Neisseria gonorrhée ressemblent au germe de la méningite … d’où beaucoup de symptômes d’obnubilation. Nosode du « vide » chronique de Feu et de Shen de l’élément CÅ“ur, au principe de l’identité. Causalité : La souffrance existentielle du vieillissement / avec son déni !… En savoir plus

Nosodes, Stock-nosodes et Biothérapiques
Nosodes, Stock-nosodes et Biothérapiques

Les Nosodes, Stock-nosodes et Biothérapiques Ces remèdes sont particuliers et les profanes les confondent souvent … 1/ Un Nosode est un remède issu d’un organe malade, c’est un révélateur du conflit : Antigènes (microbiens) – Anticorps (défense de l’hôte). C’est une invention de S. Hahnemann devant les rechutes incessantes des affections de ses patients, pourtant partiellement soulagés par des remèdes bien choisis. On… En savoir plus

Antimonium crudum

  Antimonium crudum Remède du groupe de l’Arsenic  » Ne me regardez pas ! «  Le Sulfur noir d’Antimoine est un élément lourd (de poids atomique 121), donc toxique, chimiquement proche de l’arsenic et du phosphore (tri ou pentavalent comme eux). Avicente, au 7ème siècle, le prescrivait déjà pour ses propriétés vomitives et purgatives. Causalité : Suite d’alimentation trop copieuse, trop… En savoir plus

Les Kalium

Les Kalium Les principes : rigidité, dogmatisme et moralisme … La perméabilité active de la membrane cellulaire et le transfert du potassium dans les espaces extracellulaires et sériques nous fait prendre conscience de l’importance de son métabolisme. Une déficience s’exprime aussitôt par une faiblesse musculaire avec paralysie des muscles respiratoires et modifications de l’ECG (paralysant du cœur). Les œdèmes sont… En savoir plus

L’homéopathie gazeuse
L’homéopathie gazeuse

Les remèdes gazeux Si les homéopathes sont passés maîtres dans l’art d’utiliser à des fins thérapeutiques les corps simples sous forme solide et liquide, ils avaient, jusqu’à ces dernières années semble-t-il, oublié d’importants remèdes gazeux. Pourtant, l’ensemble du métabolisme de base de la vie est gazeux. La matière médicale homéopathique possède déjà plusieurs gaz dynamisés : Arsenicum hydrogenisatum (AsH3), Carboneum oxygenisatum (CO), Chlorum (HCl), Fluoricumacidum (HF), Ozonum (O3), Phosphorus hydrogenatus (PH3), Sulfurosum acidum (SO2), Sulfur hydrogenisatum (SH2)…… En savoir plus

Plutonium nitricum

Plutonium nitricum Remède du groupe de l’Argent  » Le Burn-out  » Le Plutonium est le plus lourd des éléments ayant fait à ce jour l’objet d’une dilution homéopathique. C’est un élément transuranien artificiel instable, découvert en 1941. Seul l’isotope 239, d’une période radioactive de 24 065 ans, est utilisé en raison de son caractère fissile. Il fut recréé artificiellement dans… En savoir plus

Carbolicum acidum

Carbolicum acidum « Rongé «  Les acides correspondent à des états de désadaptation biologique (déshydratation des tissus jusqu’à l’ulcération) et psychologique (précipitation, épuisement, douleurs et agressivité). L’acide phénique (C6H5-OH) est extrait des goudrons. C’est l’acide organique qui correspond à l’aggravation des Charbons brûlés = Ch2 (c’est d’ailleurs leur réactif pour les BNS).   Psyché : Prostré, mais irritable et tendu ! Désir d’alcool et de tabac… En savoir plus

Les gaz sulfurés
Les gaz sulfurés

  Les praticiens de notre groupe connaissent bien la polarité (Rate-pancréas – ADAPTATION) des gaz de Soufre : H2S, SO2, SF6 … Il est d’ailleurs curieux de remarquer que le Soufre minéral a lui – au contraire – une polatité hépatique – psore, majeure !   Sulfur hydrogenisatum (H2S)   Le sulfure d’hydrogène ou hydrogène sulfuré est un composé responsable de l’odeur… En savoir plus

Naja tripudians
Naja tripudians

    Naja tripudians Remède du groupe du Germanium « L’impulsion suicidaire«  Dans la morsure du Cobra capel, « serpent à lunettes » d’Asie (cf. pathogénésie de Hering et Russel en 1853), les symptômes nerveux l’emportent, la mort est terrible car le sujet garde la conscience et assiste angoissé et muet à son asphyxie progressive. Cette mort est en tout point comparable à celle… En savoir plus

Sulfuricum acidum

Sulfuricum acidum « Le clochard alcoolique et démonstratif «  Les acides correspondent à des états de désadaptation biologique (déshydratation des tissus jusqu’à l’ulcération) et psychologique (précipitation, épuisement, douleurs et agressivité). Sulfuricum acidum = aggravation de Sulfur (le philosophe déguenillé) … Sulfur évitait l’eau pour se laver, Sulfuricum acidum évite de la boire ! Psyché : humeur instable : abattement ou excitation joyeuse… En savoir plus

Bismuthum

  Bismuthum Remède du groupe de l’Arsenic Métal lourd de poids atomique 209, proche parent chimique de l’antimoine (cf. la lignée de la table de Mendeleïev : Ph /As /Sb /Bi…). Utilisé longtemps comme remède des colites inflammatoires ou spasmodiques, puis retiré devant ses complications toxicologiques (encéphalopathies). Psyché de l’enfant : « L’enfant crampon«  Enfant toujours collé aux jupes de sa mère… En savoir plus

Nitricum acidum

Nitricum acidum Groupe des Acides «  Le vrai râleur «  Les acides correspondent à des états de désadaptation biologique (déshydratation des tissus jusqu’à l’ulcération) et psychologique (précipitation, épuisement, douleurs et agressivité). L’acide Nitrique (HNO3) est l’état acide de la fonction Ammoniaque (NH3) : –> Causticum (le stade alcalin) correspond au dessèchement chronique et à un sentiment d’angoisse et d’injustice … le « faux altruiste », –> Nitricum acidum… En savoir plus

H.C. Allen

Henry Clay ALLEN  (1836-1909, US) Henry C. ALLEN est né en 1836, près de London, Ontario. Il étudia la médecine à la Faculté Homéopathique de Cleveland, dans l’Ohio, où il fut diplômé en 1861, puis à la Faculté Canadienne de Médecine et de Chirurgie. Peu de temps après la remise des diplômes, il entra dans l’Armée de l’Union, servant comme… En savoir plus

Tuberculinum

  Tuberculinum «  La quête d’un paradis perdu «  Bacille tuberculeux. Nosode du « vide » chronique d’énergie (Qi) et de défense (Wei Qi) du pôle Poumon, au principe de la naissance, période du narcissisme primaire (sensation de toute-puissance du bébé – créateur du monde – qui doit se sentir aimé).  — Pas différencié (poumon) –> absence de repères = pas de socialisation possible (rein) — Peu… En savoir plus

Ferrum metallicum

Ferrum metallicum «  Le curieux fatigable «  C’est le remède du « vide de sang du foie » : « Le Fer, au coeur de l’hémoglobine, transporte l’oxygène dans le sang. Il va, par des échanges d’ionisation, se manifester comme le transformateur d’une énergie vitale puisée dans le milieu ambiant et ensuite répartie dans différents organes pour sa meilleure utilisation  » (Rouy). Causalité : « Victime de châtiments corporels ?, il… En savoir plus

Formica rufa
Formica rufa

  Formica rufa Fourmie rouge, insecte de la famille des hymenoptera (contient de l’acide formique) Syndrome entéro-rémal : –       diarrhée indolore, fétide (le matin au réveil et après le petit déjeuner) –       urines troubles, fétides (avec pus, sang ou/et albuminurie)     On trouve dans les matières médicales anglophones : ………………………………………………………… Crusched live ants (Red ants) Synonym: Myrmexine. It belongs to… En savoir plus

Les gaz carbonés
Les gaz carbonés

Les gaz carbonés Les praticiens de notre groupe connaissent bien la polarité (poumon – TUBERCULINIQUE) générale des gaz de Carbone : CO2, CH4, CH2O, C2H2, C2N2 … Carboneum oxygenisatum (CO)  … L’oxyde de carbone HOMEOPATHIE Diathésique : remède du groupe des Charbons (Kollitsch p. 407). Congestion cérébrale avec trismus, refroidissement, anesthésie et éruptions vésiculeuses.   Carboneum dioxygenisatum (CO2) … Le dioxyde de carbone Résultat de tout métabolisme animal, il… En savoir plus

Petroleum

  Petroleum Groupe des Charbons  » Sec, fissuré et confus «  Liquide incolore, explosif, insoluble dans l’eau, le pétrole (C6-H14) est le produit de la fossilisation des grandes forêts de lycopodes géants de l’ère primaire. Ses dérivés servent en médecine classique de topiques anti-fungiques. Causalité : Rétrocession d’une éruption (après un traitement dermato classique ?) Psyché : Confusion mentale Susceptible,… En savoir plus

Cinnabaris

    CINNABARIS  (Hg)  C’est le Sulfure de Mercure, appelé vermillon quand on l’utilise comme pigment. Expérimenté par Hahnemann, il est peu toxique et fut traditionnellement employé en Inde et en Afrique pour le traitement des maladies vénériennes.   Problématique :     C’est un mercure à polarité cutanéo-muqueuse (NB. tous ses symptômes sont sur le trajet du méridien du… En savoir plus

Arsenicum hydrogenisatum

Arsenicum hydrogenisatum (AsH3)  L’hydrogène arsénié   HOMEOPATHIE Diathésique : remède du groupe de l’Arsenic (Kollitsch p. 29). Les symptômes d’Arsenicum, avec symptômes rénaux marqués : hématurie avec collapsus.  NB. Nous sommes à la recherche des textes originaux de ces pathogénésies des gaz, ou de nouvelles recherches les concernant : n’hésitez pas à nous contacter si vous pensez détenir des informations intéressantes.

Remèdes du groupe Arsenicum

  Remèdes du groupe de l’Arsenic   L’ARSENIC ne se trouve qu’en petite quantité dans l’organisme, particulièrement dans les tissus ectodermiques … L’anhydride arsénieux est un composé de la plaque motrice qui rend toute décontraction et détente impossibles. C’est un groupe de remèdes d’états congestifs ou inflammatoires périodiques, jusqu’à l’ulcération et à la paralysie.  Contraintes externes de type … gérées par… En savoir plus

Natrum muriaticum
Natrum muriaticum

  Natrum muriaticum Remède du groupe des Sodium « Souvenirs, souvenirs«  Sel marin, cristaux de chlorure de sodium. La salaison conserve …     Causalité : Le deuil (chagrin intériorisé) : il a tout perdu ! Problématique : Narcissisme fondé sur la douleur : fierté ombrageuse sur culte des souvenirs. Deux aspects : névrotique (l’adolescent intraverti)  border-line (homosexualité, anorexie mentale … vers le… En savoir plus

Arsenicum album
Arsenicum album

  Arsenicum album    » Everything under control «  Problématique : Incapable de se détendre (car AsO3 = poison tétanisant) Psyché : Sentiment permanent d’insécurité (identité non construite), en partie compensé par une agitation périphérique constante (cf. l’acteur Louis De Funes). Hanté par la peur de l’échec (de l’imprévu, de la maladie), il est incapable de prendre du recul, exigeant au niveau… En savoir plus

Les araignées

Les araignées Un sondage en Grande Bretagne, en 2004, a démontré que la première phobie était l’arachnophobie, alors qu’au répertoire de Kent, au symptôme « peur des araignées », il y a moins de 10 remèdes ! Leur trait commun en homéopathie est l’agitation psychomotrice, jusqu’à la folie. La famille des araignées (Arachnides/Aranéides) comporte 40 000 espèces (1600 en Europe), dont 10… En savoir plus

Muriaticum acidum

Muriaticum acidum Groupe des Acides  » L’intolérance «  Les acides correspondent à des états de désadaptation biologique (déshydratation des tissus jusqu’à l’ulcération) et psychologique (précipitation, épuisement, douleurs et agressivité). Muriaticum acidum (acide chlorhydrique concentré : HCL). Acide minéral hautement toxique : à n’utiliser qu’en haute dilution ! =  » l’intolérance  » (solaire ?), aggravation de Lachesis =  » la passionnaria « … En savoir plus

Phosphorus hydrogenatus
Phosphorus hydrogenatus

   Phosphorus hydrogenatus (PH3)  Hydrogène phosphoré ou phosphine qui est le nom commun de l’hydrure de phosphore. Il s’agit d’un gaz incolore, asphixiant et inflammable. Elle est utilisée pour : Dopant dans l’industrie des semi-conducteurs. Destruction des insectes et des acariens dans les denrées et semences stockées (fûts, silos, bateaux, etc …) et utilisé pour tuer les taupes (« Détaupeur »). HOMEOPATHIE Diathésique : remède du groupe du Phosphore (Kollitsch… En savoir plus

Crotalus cascavella
Crotalus cascavella

   Crotalus cascavella   Venin du groupe du Germanium Serpent à sonnette, Mexique Psyché : Le trac, joue la comédie pour faire croire qu’il est quelqu’un. Peur qu’on l’abandonne à son sort grotesque. Loquacité avec envie de fuir, livré aux jugements et aux sanctions, jusqu’à la folie (terrorisme intellectuel, sur Lycopodium). Hallucinations et confusions, rêve d’araignées. Soma : Atteinte tissulaire et tendance… En savoir plus

Causticum
Causticum

Causticum Chef de file du groupe des Ammonium    «  L’anarcho-syndicaliste ! «  Un des trois remèdes alchimiques de la matière médicale, mélange à parties égales d’hydroxyle de Calcium, de Sulfate acide de Potassium et d’eau. Remède expérimenté par S. Hahnemann lui-même, clé de la « Sycose sèche ». Causalité : Remède d’exigence, manifestation d’une surcompensation à un rétrécissement de vie (ce qu’il ne peut… En savoir plus

Remèdes du groupe du Germanium

Le groupe du Germanium / les Venins Le groupe du GERMANIUM concentre l’essentiel des venins de la matière médicale, toxiques animaux qui provoquent un empoisonnement souvent mortel. L’impact de ces substances choquantes agissant à des doses minimes, est neurologique, hémorragique et nécrosant. Ce sont les remèdes de réparation des grands traumatismes (toutes formes d’atteinte à l’intégrité : attentat, viol, mutilation, sensation d’avoir été… En savoir plus

Oxalicum acidum

Oxalicum acidum Groupe des Acides « Trop de calculs (rénaux ?!) » Les acides correspondent à des états de désadaptation biologique (déshydratation des tissus jusqu’à l’ulcération) et psychologique (précipitation, épuisement, douleurs et agressivité). L’acide oxalique (COOH) 2, est l’acide organique corrosif qui correspond à une aggravation d’Aurum ou de Conium (au).   Soma : Algies et paralysies d’origine médullaire 1/ Troubles de la nutrition (alcalose, phosphaturie), asthénie avec… En savoir plus

Traduction du répertoire de Kent
Traduction du répertoire de Kent

  Notes de traduction du répertoire de Kent (extraits des conférences de P. SCHMIDT). Celui-ci nous donne quelques expressions du Répertoire qui sont difficiles à traduire, et qui peuvent vous être utiles.   Les répertoires ultérieurs (Barthel et Klunker, Synthesis …) sont heureusement multilingues. Nous vous avons présenté ces quelques lignes pour que vous puissiez apprécier les difficultés des praticiens… En savoir plus

Lachesis mutus
Lachesis mutus

  Lachesis mutus Venin du groupe du Germanium «  Les revanches à prendre «    Toxicologie : venin de serpent d’action vasopressive et neurotoxique. Action remarquable par vulnérabilité des fonctions bulbaires (sous cortex = poumon) :  — hyper-esthésie tactile et les paroxysmes vasomoteurs, la sympathicotonie alternant avec la vagotomie (phases d’excitation et de dépression), — l’excitation cérébrale et la susceptibilité affective (avec crainte… En savoir plus

Glycerinum

Glycerinum Remède du groupe du Magnésium (Kollitsch p. 148) C3H8O3 (Glycerol). TM : 1 part pour 99 part d’ethanol 90 º Used homeopathically, glycerin streamlined, seems to act deeply for a long time in forming tissues, so its great use in doldrums, mental and physical debility, diabetes, etc.. Disturbs nutrition in its primary action, and secondarily, seems to improve the general… En savoir plus

Aceticum acidum

Aceticum acidum Groupe des acides  » L’acidocétose du diabète «  Le vinaigre (CH3-COOH) a une toxicologie professionnelle par inhalation de vapeurs : céphalées, irritation des muqueuses respiratoires, conjonctivite et sialorrhée (NB. la salive est le liquide organique du pôle Rate- pancréas). Psyché : « Une grande confusion d’esprit : ne reconnaissant même plus ses proches, ni ses propres enfants » (Kent), à rapprocher… En savoir plus

Les EFFICOMPLEX
Les EFFICOMPLEX

Les EFFICOMPLEX Les sels minéraux représentent une clef du métabolisme tissulaire, avec les oligo-éléments et les vitamines, car ils activent les différents enzymes qui régulent nos fonctions tissulaires. Dès le siècle dernier le docteur SCHÜSSLER, dans un ouvrage publié en 1873 : « Abrégé de thérapeutique biochimique« , insistait sur le rôle de ces macro-éléments qui constituent une partie principale du poids… En savoir plus

J. T. Kent

James Tyler KENT (1849-1916, Etats-Unis) James Tyler Kent est né à New York, le 31 mars 1849. Après avoir obtenu deux licences à l’âge de 21 ans, il entreprit deux cursus de troisième cycle à l’Institut Médical éclectique de Cincinnati, Ohio. Ã l’âge de 26 ans, il s’installa comme médecin éclectique à Saint Louis, Missouri, et devint très vite un membre… En savoir plus

Gallium metallicum
Gallium metallicum

  Gallium metallicum Remède du groupe de la Silice    « Cendrillon »   Ce métal a été découvert par Lecoq de Boisbaudran en 1875. Mendeleïev en avait prédit l’existence, car il y avait un « trou » en dessous de l’Aluminium dans son tableau. Plus fort encore, il en avait prédit la densité et plusieurs propriétés.   Le Gallium est un… En savoir plus

Magnesia sulfurica

  Magnesia sulfurica Remède du groupe du Magnésium Le sulfate de Magnésie ou « sel d’Epsom », au goût amer, a une action purgative (en décontractant les fibres lisses intestinales) et cholagogue, il amène un meilleur équilibre osmotique avec la paroi intestinale et réduit la carence sulfurée. Causalité : Peurs, anxiété et hypersensibilité à la douleur (aspect Magnesia) + intensité des éliminations périphériques… En savoir plus

Remèdes homéopathiques en France ?
Remèdes homéopathiques en France ?

L Comment Boiron compte faire disparaitre la phytothérapie et une grande partie de l’homéopathie pour maximiser ses profits ? Depuis janvier 2013, nous assistons, incrédules, au refus par les laboratoires Boiron (à présent quasiment seuls sur le marché français) de délivrer nombre de nos merveilleuses petites plantes ! Le secret de cette surprenante décision ayant été organisé, nous allons essayer de faire le… En savoir plus

Allopathie homéopathique
Allopathie homéopathique

La pharmacopée allopathique … base de remèdes homéopathiques ?! La plupart des remèdes allopathiques sont de puissants agents pharmacodynamiques, avec des effets secondaires souvent remarquables ! Il est donc logique que les homéopathes s’en soient servis, comme les « poisons naturels », pour réaliser des pathogénésies.  Cette liste étant en constante évolution (cf. les travaux de O.A. Julian et de nombreux autres), nous allons… En savoir plus

Tarentula hispanica

  Tarentula hispanica Remède du groupe du Germanium «  Je vais craquer ! «  Tarentula hispanica (T. italienne) et Tarentula cubensis (T. américaine) sont des araignées (lycosidés) qui comportent 6 yeux et 4 paires de pattes, toutes de grandeurs différentes) et possèdent un venin qui tue instantanément leurs proies. Ce sont des poisons convulsivants (la morsure provoque, chez l’homme et les grands mammifères, une sorte… En savoir plus

Vanadium

Vanadium Remède du groupe du Phosphore   Le Vanadium est un métal gris argenté assez répandu, malléable, n° 23 (5ème colonne) de la table de Mendeleïev, proche du Titane et du Chrome. Il donne avec le Phosphore un sel qui sert au dosage colorimétrique des phospholipides. Dans l’industrie, l’exposition aux sels et acides de Vanadium provoque de l’irritation des muqueuses… En savoir plus

Aurum metallicum

  Aurum metallicum  » L’étendard et le bouclier «  L’or est le plus stable des métaux, rare, malléable et ductile. C’était le but du travail des alchimistes. Remède de l’idéal du moi « phallique » = fantasme de puissance : l’autre existe s’il ne me fait pas d’ombre, si je le tiens en mon pouvoir, sinon il est rejeté. C’est lui ou… En savoir plus

Moschus

  Moschus Remède du groupe du Cuivre « La somatisation«  Poche ventrale d’un chevreuil d’Asie Centrale Causalité : « Moschus guérit beaucoup de jeunes filles hystériques qui sont arrivées à l’âge adulte sans avoir appris ce que signifie obéir » (Kent). Psyché : Remède de sentimentalité et de sensualité mal supportées vers la cyclothymie (Platina …). Se plaint tout le temps pour rien (différent de… En savoir plus

Bothrops lanceolatus
Bothrops lanceolatus

     Bothrops lanceolatus Remède du groupe du Germanium (venins) « L’héparine homéopathique » Vipère jaune des Antilles, ou Vipère fer de lance (cf. Ozanam en 1863) Venin qui a été largement utilisé en allopathie : Reptilase® = coagulant Défibrase® = thrombolytique Diabtil® = utilisé dans la rétinopathie exsudative des diabétiques.   Psyché : Lassitude et tendance syncopale, tremblement nerveux et aphasie. Soma :… En savoir plus

Le groupe du Soufre

  Les remèdes du groupe du Soufre Ce groupe est le plus riche de la matière médicale (ce qui est logique, nous connaissons plus de 900 fonctions du foie !). Le Foie gère le Yang (triangle Yin-Yang : Rt/Rn/F), les émotions (triangle P/F/Rt) et thésaurise le sang (F/C/Rt). Or, « le Yang réchauffe, protège et met en mouvement ». La… En savoir plus

Nouvelles pathogénésies : les oiseaux
Nouvelles pathogénésies : les oiseaux

Les oiseaux  10 000 espèces, certaines migratrices. Ce sont des animaux vifs et rapides (max. 400 km/h). Certains fabriquent des outils, des nids tissés … Individus remuants, lointains cousins des dinosaures, dont la caractéristique est le port de plumes – qui peuvent être de multiples couleurs – sur une ossature pneumatique, car ils évoluent dans l’air (même si certains représentants de la famille ont perdu cette… En savoir plus

Crotalus horridus

Crotalus horridus Vipéridée d’Amérique du nord Soma : Hémorragies de sang noir sans caillots, avec adynamie Conjonctives sub-ictériques Latéralité droite

Les tuberculines

Les tuberculines La plus ancienne préparation tuberculinique aurait été faite par SWAN à partir du crachat d’un tuberculeux. C’est en 1890 que KOCH publia la découverte de son bacille, précisément à l’époque à laquelle BURNETT, médecin homéopathe londonien, publiait sa brochure sur cinq ans d’expériences avec Bacillinum.     Bacillinum Crachats et portion de caverne tuberculeuse (sécrétions et bacilles humains,… En savoir plus

Iodum

Iodum «  Le vorace «  L’iode est un halogène de poids élevé, toxique comme un métal lourd (Hg). Répartition de l’iode dans le corps humain = 1/5 dans la thyroïde, 2/5 dans les muscles. Les hormones thyroïdiennes sont l’élément moteur de la thermorégulation. Causalité : Relations fusionnelles dévorantes Psyché : Agitation anxieuse   Un besoin permanent de s’agiter pour chasser les angoisses (Kalium bromatum)… En savoir plus

Commandez l’homéopathie en ligne
Commandez l’homéopathie en ligne

Commandez l’homéopathie en ligne ?!     On est parfois surpris de ne pas trouver facilement les remèdes homéopathiques. Les causes sont variées, ainsi : — Aux USA par exemple, cette thérapeutique est minoritaire, les remèdes rares, chers et pas toujours disponibles dans les dilutions souhaitées. — En France, certains nosodes ne sont plus disponibles, d’autres sont inutilement chauffés. Boiron, leader… En savoir plus

Ferrum phosphoricum

Ferrum phosphoricum Remède du groupe du Fer  Etat inflammatoire congestif dans l’anémie (stagnation et chaleur locale, sur fond d’insuffisance de sang dirait la MTC !). Psyché : Se dissipera dans le bavardage et les commentaires. Soma : Alternance d’anémie avec hypotension et de congestions momentanées : instabilité vasomotrice … l’inflammation aiguë ORL (épistaxis, otalgies …), la PSH, les céphalées battantes (bouffées de chaleur sur… En savoir plus

Leprominum

  Leprominum Nosode de la lèpre (proche de l’infection tuberculeuse) «  Le mystique qui a perdu la foi ! «  La lèpre est une maladie défigurante, redoutée et répandue dans les pays tropicaux. L’agent causal en est le bacille acido-alcoolo-résistant (idem BK) découvert par Hansen en 1873. Les lépreux peuvent être atteints de tuberculose, mais la tuberculose semble conférer une immunité contre la lèpre…. En savoir plus

Les remèdes animaux
Les remèdes animaux

Les « remèdes animaux » de la matière médicale homéopathique  Si les remèdes homéopathiques proviennent des trois règnes de la nature (minéral, végétal et animal), les remèdes animaux suscitent une curiosité particulière et ont un effet un peu différent des autres (souvent plus bref, plus vasculaire ou/et neurologique). Remède MINERAL … Structure : c’est « moi ». Remède VEGETAL … Sensibilité : ce qui se passe… En savoir plus

Homéopathie : hypothèses d’action
Homéopathie : hypothèses d’action

Homéopathie : les hypothèses d’action ? Dans les années 1980, on a assisté à une bataille d’experts autour de la notion de la « mémoire de l’eau ». Ce terme a été mis en avant par notre ami Yves LASNE, des hôpitaux de Lyon, suite à ses travaux sur les signaux objectivés en RMN, spécifiques des remèdes et des solutions étudiées. L’expression a été… En savoir plus

Remèdes du groupe Phosphorus

  Les remèdes du groupe Phosphorus Super polycrest du pôle « Poumon », le PHOSPHORE est un important constituant des tissus (métabolisme de l’ATP = énergie) et des noyaux cellulaires (phospholipides du système nerveux, tissus osseux et sang). Les symptômes caractéristiques des remèdes du groupe de Phosphorus sont brûlants et secs (cf. le bâtonnet de phosphore qui s’enflamme spontanément à l’air, dès… En savoir plus

Argentum nitricum

ARGENTUM NITRICUM  » Le Zapeur «  Le nitrate d’Argent (Ag NO3), cristaux transparents, caustiques, noircissant à la lumière (cf. les radiographies). Remède situé entre les problématiques de l’analité (le « bâton fécal » symbolise la problématique de toute puissance lié à la maîtrise du corps, la difficulté à gérer le don et la perte) et le stade phallique (peur de… En savoir plus

Les laits de la matière médicale
Les laits de la matière médicale

Les laits dans la Matière Médicale homéopathique Les laits (remèdes) ont l’attachement aux enfants des mères célibataires ou sous dépendance. Lac humanum … lait de mère humaine (pathogénésie réalisée en 1992, par E. Hanahan et J. Honghten) : besoin de contrôle = le désordre l’agace. Pathogénésie refaite par Angelica Noica Dumitrescu : www.angelica.noica.20m.com/lacen.htm Lac caninum (na) … Lait de chienne (riche en hormone = LH et en… En savoir plus

Les anecdotes de l’homéopathie

1/ « Charles Darwin a été guéri avec l’homéopathie » Article extrait de « Flash Homéopathie » Dr. Conception Calleja dans homeopatia.net Charles Darwin (1809-1882) n’a pas raté l’homéopathie, bien au contraire. Au cours de son long voyage d’études et de recherches qui a conduit à l’élaboration de la théorie de l’évolution des espèces, il eu plusieurs expériences de traitement homéopathique que nous résumons… En savoir plus

Carbo vegetalilis

  Carbo vegetalis  » L’asphyxié «  Charbon de bois : poudre noire, inodore, insipide, résultat de la calcination incomplète de bois non résineux en vase clos, se laissant difficilement mouiller par l’eau, absorbant les gaz. Key-note : « Carbo vegetabilis guérit le malade, quand celui-ci veut être éventé » (Kent) : c’est la « bouteille d’oxygène » de l’homéopathe. Psyché : Indolent… En savoir plus

Carbo animalis
Carbo animalis

  Carbo animalis Groupe des Charbons 2 (c’est à dire comburés = ayant brûlé)  « Les ganglions cancéreux«      un petit symptôme curieux ! Poudre blanche, obtenue par lavage à l’acide chlorhydrique des résidus d’abattoirs (cornes, sabots et os), absorbant les odeurs et l’humidité. Utilisé pour blanchir le sucre et par le pr. A. Vernes, comme cytostatique en 4 DH (1930)…. En savoir plus

Les consultations suivantes …

La seconde consultation : le « pourquoi ? » par le « comment ? » « Il n’est pas besoin d’esprit créatif pour déceler une mauvaise solution, mais il en faut un pour déceler une mauvaise question » Antony Jay. Le malade revient : a – aucune amélioration = vérifiez l’exactitude de votre choix de symptômes : le remède doit être caractéristique des symptômes généraux et locaux…. En savoir plus

Les complexes du lab. Reckeweg et l’infectieux

Les complexes homéopathiques du laboratoire Reckeweg Un des plus gros laboratoires mondiaux de remèdes homéopathiques complexes. Ce fabriquant allemand exporte dans le monde entier. Ces complexes sont originaux, à ne pas confondre avec ceux du laboratoire Heel, initié par son cousin, un autre dr. Reckeweg (!), selon des principes différents. Vous trouverez tous les renseignements concernant cette gamme de remèdes complexes… En savoir plus

Apis mellifica
Apis mellifica

Apis mellifica Remède du groupe du Mercure «  L’eau, le feu et le venin «     L’abeille : hyménoptère (remède proche = Apium vivus : la partie postérieure de l’insecte) Causalité : Suite de frayeur ou d’un choc psychique profond Problématique : « Apis est à l’eau ce qu’Arnica est au sang » (D. Martinez) Noyé dans ses problèmes, il n’a plus de discernement. Psyché : Désespoir irraisonné,… En savoir plus

Les « éléments rares »
Les « éléments rares »

Les « éléments rares » « Le rôle de ces nombreux métaux et métalloïdes à l’état de traces dans l’organisme est vital, car sans eux, la vie devient impossible » Pr. G. Bertrant A partir du numéro atomique de 54 (53 = numéro atomique de l’Iode), le rôle des éléments de l’environnement au sein de l’organisme est essentiellement toxique. L’effet clinique de ces éléments a… En savoir plus