Les Gaz
Utilisez l’homéopathie gazeuse
Utilisez l’homéopathie gazeuse

De la Matière médicale des remèdes gazeux à leur utilisation courante … . « Réflexion sur le tableau des corps simples : il est curieux de constater qu’en dehors du carbone, l’action des trois grands métalloïdes de la chimie organique n’a pas donné lieu à des pathogénésies. En effet, ni l’oxygène, ni l’azote, ni l’hydrogène ne sont employés, bien que cependant… En savoir plus

L’ozone

L’ozone C’est une forme particulière d’oxygène (O3). Alors que l’oxygène atmosphérique contient des molécules de 2 atomes, l’ozone est une molécule constituée  de 3 atomes d’oxygène avec des propriétés de réactivité beaucoup plus rapide, si bien que l’ozone est dissout dans le sang 15 fois plus rapidement que l’oxygène.  O3 est un gaz pratiquement incolore, d’odeur désagréable. Plus soluble dans… En savoir plus

Hydrogenum
Hydrogenum

Hydrogenum Voici des années que nous nous lamentions de l’absence dans la matière médicale homéopathique du premier atome de la table de Mendeleïev et du plus important (quantitativement, car c’est la substance de base des étoiles) métalloïde de l’univers : l’hydrogène. Rien qu’au niveau du corps humain, il représente 10% de notre poids ! Il a deux isotopes : le… En savoir plus

Oxygenum

Oxygenum L’air contient 21% d’oxygène en volume. Le poids de l’oxygène respiré quotidiennement dépasse le poids des aliments avalés ! Une première pathogénésie a été effectuée par : Dr Chetna N. SHUKLA (Inde), sur cinq de ses étudiants en dose unique de 30K, suivi de quelques semaines de recueil des symptômes, qui ressemblent tout à fait aux problématiques de SULFUR,… En savoir plus

Les gaz rares

Les gaz rares   Lespraticiens de notre groupe connaissent bien la polarité (Coeur – SYCOSE) générale des gaz rares : Hélium, Néon, Argon, Krypton, Xénon …    Néon Le Néon, découvert en 1898 (signifie « nouveau ») est un « gaz rare », ce qui signifie que sa couche périphérique d’électrons est saturée (8) : il ne réagit chimiquement avec rien, s’isole en restant même à l’état atomique ! Créé au sein des… En savoir plus

Les halogènes
Les halogènes

Fluoricum acidum (HF) L’acide fluorhydrique est un gaz corrosif (qui attaque même l’acier !). Ce produit décompose la Silice et les silicates, « C’est d’ailleurs l’antidote de Silicea, lorsque celui-ci a été donné trop longtemps » (Kent).  HOMEOPATHIE diathésique : remède du groupe des Acides (Kollitsch p. 370). «  L’irresponsable«  Les acides correspondent à des états de désadaptation biologique (déshydratation des tissus jusqu’à l’ulcération) et psychologique (précipitation, épuisement, douleurs et agressivité). Fluoricum… En savoir plus

L’homéopathie gazeuse
L’homéopathie gazeuse

Les remèdes gazeux Si les homéopathes sont passés maîtres dans l’art d’utiliser à des fins thérapeutiques les corps simples sous forme solide et liquide, ils avaient, jusqu’à ces dernières années semble-t-il, oublié d’importants remèdes gazeux. Pourtant, l’ensemble du métabolisme de base de la vie est gazeux. La matière médicale homéopathique possède déjà plusieurs gaz dynamisés : Arsenicum hydrogenisatum (AsH3), Carboneum oxygenisatum (CO), Chlorum (HCl), Fluoricumacidum (HF), Ozonum (O3), Phosphorus hydrogenatus (PH3), Sulfurosum acidum (SO2), Sulfur hydrogenisatum (SH2)…… En savoir plus

Les gaz sulfurés
Les gaz sulfurés

  Les praticiens de notre groupe connaissent bien la polarité (Rate-pancréas – ADAPTATION) des gaz de Soufre : H2S, SO2, SF6 … Il est d’ailleurs curieux de remarquer que le Soufre minéral a lui – au contraire – une polatité hépatique – psore, majeure !   Sulfur hydrogenisatum (H2S)   Le sulfure d’hydrogène ou hydrogène sulfuré est un composé responsable de l’odeur… En savoir plus

Les gaz carbonés
Les gaz carbonés

Les gaz carbonés Les praticiens de notre groupe connaissent bien la polarité (poumon – TUBERCULINIQUE) générale des gaz de Carbone : CO2, CH4, CH2O, C2H2, C2N2 … Carboneum oxygenisatum (CO)  … L’oxyde de carbone HOMEOPATHIE Diathésique : remède du groupe des Charbons (Kollitsch p. 407). Congestion cérébrale avec trismus, refroidissement, anesthésie et éruptions vésiculeuses.   Carboneum dioxygenisatum (CO2) … Le dioxyde de carbone Résultat de tout métabolisme animal, il… En savoir plus

Les gaz d’Azote

Les gaz d’Azote Nos gaz homéopathiques comprennent 4 gaz à base d’azote : N2 / NH3 / HCN / N2O     Trimethylamine = Me3N Nitrogenum oxydatum (le gaz hilarant) a bénéficié il y a un siècle, d’une pathogénésie du dr. Clark, reprise par divers auteurs … En voici les principaux symptômes : PSYCHISME – ACTIVITÉ – désir d’activité   PSYCHISME – CONFIANCE – manque… En savoir plus

Arsenicum hydrogenisatum

Arsenicum hydrogenisatum (AsH3)  L’hydrogène arsénié   HOMEOPATHIE Diathésique : remède du groupe de l’Arsenic (Kollitsch p. 29). Les symptômes d’Arsenicum, avec symptômes rénaux marqués : hématurie avec collapsus.  NB. Nous sommes à la recherche des textes originaux de ces pathogénésies des gaz, ou de nouvelles recherches les concernant : n’hésitez pas à nous contacter si vous pensez détenir des informations intéressantes.

Phosphorus hydrogenatus
Phosphorus hydrogenatus

   Phosphorus hydrogenatus (PH3)  Hydrogène phosphoré ou phosphine qui est le nom commun de l’hydrure de phosphore. Il s’agit d’un gaz incolore, asphixiant et inflammable. Elle est utilisée pour : Dopant dans l’industrie des semi-conducteurs. Destruction des insectes et des acariens dans les denrées et semences stockées (fûts, silos, bateaux, etc …) et utilisé pour tuer les taupes (« Détaupeur »). HOMEOPATHIE Diathésique : remède du groupe du Phosphore (Kollitsch… En savoir plus