Remèdes spécifiques
Homéopathie, des remèdes spécifiques …

PROGRAMME : 2.1. Les remèdes homéopathiques : origines – préparation – dilutions – techniques de prescription 2.2.  Les 12 sels de SCHLÜSSLER et le 9 EFFICOMPLEX 2.3.  Nouvelles pathogénésies 2.4.  L’isothérapie gazeuse (coffrets et nosodes-like) 2.5.  Les 40 complexes homéopathiques d’urgence (« C.H.U. ») 2.6.  Cas cliniques   § 2.1. – LES REMÈDES HOMÉOPATHIQUES : ORIGINES – PRÉPARATION –TECHNIQUES DE… En savoir plus

Complexes Homéopathiques d’Urgence (CHU)
Complexes Homéopathiques d’Urgence (CHU)

Complexes homéopathiques d’urgence (CHU) Si la recherche du remède similimum (remède qui couvre l’ensemble des symptômes du patient) doit rester notre préoccupation constante, s’appuyant sur les symptômes étiologiques (énergies externes), pathologiques (stades de la maladie et tissus impliqués) et personnels du patient (les volumes internes en cause), nous devons bien souvent nous appuyer sur une approche complexiste et/ou organique. Celle-ci permettra… En savoir plus

CHU infectieux

La pathologie infectieuse … C’est une indication majeure des complexes homéopathiques d’urgence (CHU), par la constance et la rapidité de ses résultats. Nos confrères dentistes qui l’utilisent systématiquement lors d’interventions septiques ont ainsi pu abandonner l’esprit tranquille une antibiothérapie « de couverture ». On commencera toujours par les deux formules suivantes : « Calcarea comp. » + « Sulfur comp. »                —> Calcarea comp. : le tissu… En savoir plus

Sels en basses dilutions

Les sels proposés autrefois par le programme des BNS Les sels testés pour la mise au point des premiers programmes des BNS étaient proposés en 4/5/6 ou 8 DH, déconcentration qui correspond à un niveau de toxicité nulle et/ou à la première dilution soluble. L’effet de ces remèdes a été testé chez l’animal, puis chez l’homme, aux concentrations indiquées … en fait… En savoir plus

CHU dystonies

Les dystonies (douleurs « nerveuses », spasmophilie, hystérie, dépression …) … La tétanie est une forme évoluée de dystonie neurovégétative, souvent liée à un déficit magnésien constitutionnel. Dans les cas chroniques ou invalidants, prendre deux ou trois formules par semaine des remèdes suivants, dans l’ordre indiqué :            Calcarea comp.                      vu chapitre infectieux            Sulfur comp.                         vu chapitre infectieux               —> Magnesium comp. :  spasmes et douleurs… En savoir plus

CHU douleurs
CHU douleurs

   Les douleurs et les spasmes  Traumatique =      Arnica comp. :  le « contre-coup »        (trousses P/G) Cette association concerne tous les types de traumatismes, car chaque constituant possède un tropisme particulier sur un élément du système locomoteur : Arnica  (hg) … traumatisme des tissus mous avec ecchymoses, courbatures Hypericum (hg) … lésion des  nerfs, douleurs vives, aggravées par le toucher et les secousses… En savoir plus

CHU allergiques
CHU allergiques

Les pathologies allergiques … Certaines manifestations allergiques aiguës nécessitent l’utilisation de remèdes d’urgence : Le « rhume des foins » : 1 – traitement de la crise :  Allium comp. :   le rhume des foins                           (P/G) Allium cepa  (s) …  irritation spasmodique et sécrétoire des muqueuses nasales et oculaires Euphrasia  (s) … conjonctivite aiguë, larmoiement constant et irritant, Aggravé à la lumière et à la chaleur… En savoir plus

CHU chirurgicaux
CHU chirurgicaux

   Les problèmes chirurgicaux La thérapeutique homéopathique d’urgence (CHU) rend de grand service dans les suites immédiates des traumatismes chirurgicaux :             —> China comp. : l’hémorragie                                      (P/G) Arnica montana + China (as) + Phosphorus Association de remèdes dont les pathogénésies correspondent à un état hémorragique. Il s’associe très bien à « Arnica comp. » dans les suites d’une intervention. Au contraire, lorsqu’il existe un… En savoir plus

CHU rhumatismaux
CHU rhumatismaux

    La pathologie rhumatismale … Autre grande indication des Complexes homéopathiques d’urgence (CHU) :                1 – choix des remèdes selon l’étiologie :     Traumatique =      Arnica comp. :  le « contre-coup »        (trousses P/G)   Cette association concerne tous les types de traumatismes, car chaque constituant possède un tropisme particulier sur un élément du système locomoteur : Arnica  (hg) … traumatisme des tissus… En savoir plus

CHU vasculaires
CHU vasculaires

    Les problèmes cardio-vasculaires Quel que soit le problème vasculaire, on associera systématiquement à notre prescription Sulfur comp. pour ses effets détoxifiants et de relance de l’oxygénation cellulaire.  La poussée d’HTA :    Aurum comp. : le cœur                         (G = dans la « Grande trousse ») Aconit napelus (s) + Arnica montana (hg) +… En savoir plus

Les CHU – trousse praticien

Les Complexes homéopathiques d’urgence (CHU) Cette façon d’associer les remèdes est aussi vieille que l’homéopathie, car du vivant de Hahnemann déjà, de nombreux praticiens, ayant remarqué que quelques remèdes seulement couvraient une symptomatologie particulière, utilisaient des complexes afin de leur simplifier la tâche, en limitant le risque d’erreur, donc d’échec. …  Ces formules (associations les plus simples possibles de remèdes synergiques) ont été… En savoir plus

La radionique ?

 La radionique ? Quelques praticiens anglais, dans une vision ésotérique des choses, ont proposé des appareils pour « fabriquer » des remèdes homéopathiques à partir de « cartes » possédant les caractéristiques vibratoires des remèdes … ?!   Appareil de Malcolm Rae   Il existerait donc un moyen « radionique » de fabriquer des médicaments homéopathiques à l’aide d’un appareil fonctionnant avec des cartes graphiques. On pourait faire… En savoir plus

Les EFFICOMPLEX
Les EFFICOMPLEX

Les EFFICOMPLEX Les sels minéraux représentent une clef du métabolisme tissulaire, avec les oligo-éléments et les vitamines, car ils activent les différents enzymes qui régulent nos fonctions tissulaires. Dès le siècle dernier le docteur SCHÜSSLER, dans un ouvrage publié en 1873 : « Abrégé de thérapeutique biochimique« , insistait sur le rôle de ces macro-éléments qui constituent une partie principale du poids… En savoir plus