Allergologie
Les patients « allergiques »
Les patients « allergiques »

Allergies et intolérances : le point de vue des « médecines différentes » Pour comprendre la dynamique de ces affections, nous allons nous appuyer sur la classification de H.H. RECKEWEG. Dans les années 1950, cet homéopathe allemand décrit, dans son fameux « tableau des phases », la progression des dysfonctions organiques en six grands types de pathologies, allant des troubles fonctionnels simples aux maladies somatiques… En savoir plus

Pollinose
Pollinose

  . Classiquement présenté comme la réactivité des vestibules sensoriels à la présence d’un élément sensibilisant (pollens, poussières, acariens, etc… ), chez un sujet réagissant (c’est à dire à faible seuil de tolérance, HLA DR2 le plus souvent). C’est un symptômes présentés par 10% des européens au printemps. La difficulté est de faire admettre un traitement de fond en dehors… En savoir plus

L’asthme
L’asthme

L’asthme   4% des européens sont asthmatiques, un chiffre deux fois plus important qu’il y a quinze ans, qui génère des milliers de morts chaque année, frappant surtout les moins de trente ans (sans doute par un mécanisme de décompensation de la pompe cardiaque, car le spasme bronchique est associé à celui des axes vasculaires de la circulation pulmonaire) ! Classification… En savoir plus

Eczéma
Eczéma

   L’ECZEMA Epidermo-dermite vésiculeuse (= bulle d’eau), faite d’une série de lésions (petites vésicules) qui coexistent et/ou se succèdent : elles éclatent, suintent et se recouvrent de croûtes provoquant de fortes démangeaisons. Progressivement la peau s’épaissie et se dessèche à l’endroit des lésions, elle finit par se craqueler, se fissurer et devenir douloureuse. La MTC dénombre 6 catégories bien définies de… En savoir plus

les dermites de contact
les dermites de contact

La dermite ou eczéma de contact C’est une réaction inflammatoire (non infectieuse) de la peau à des substances ou des facteurs externes. C’est une des maladies cutanées les plus fréquentes. Elle peut être de nature passagère ou chronique, limitée ou intense.     Elle présente les mêmes caractéristiques que l’eczéma, mais elle est déclenchée par le contact de la peau… En savoir plus

Migraines et céphalées
Migraines et céphalées

  Céphalées et migraines Vaste chapitre où le diagnostic physiopathologique et le choix thérapeutique est souvent difficile, compte tenu du grand nombre de syndromes et de remèdes susceptibles d’être retenus. Pourtant domaine privilégié de l’homéopathie par ses capacités de régulation spécifique des neuromédiateurs (Sérotonine, Adrénaline, Histamine …).       Les céphalées 1 – Céphalées émotionnelles : les céphalées de… En savoir plus

Urticaire
Urticaire

L’urticaire « Erythème papuleux prurigineux« … renflements fugaces sur la peau (papules) accompagnés d’une rougeur cutanée, typiquement lié à une réaction de type 1 (hypersensibilité immédiate de Gell et Coombs) avec activation IgE dépendante des mastocytes (exemple: urticaire de contact au latex, allergie à la pénicilline) = synthèse de cytokines, d’histamine, de prostaglandines, de protéoglycanes et de leucotriènes => vasodilatation et augmentation… En savoir plus

La mastocytose
La mastocytose

  La mastocytose est une affection d’étiologie inconnue, caractérisée par une accumulation excessive de mastocytes (libérant de l’histamine et des leucotriènes) dans les divers organes et tissus de l’organisme. Elle peut apparaitre sous trois formes :  1/ L’urticaire pigmentaire, qui se développe durant l’enfance – mais s’améliore avant l’adolescence, présente mastocytes en papules cutanées de couleur saumon, qui s’urticarisent au grattage et peuvent… En savoir plus

Oedème de Quincke
Oedème de Quincke

         Œdème de Quincke L’œdème de Quincke est un œdème angio-neurotique, proche de l’urticaire, mais d’infiltration plus étendue. Il s’agit d’une réaction immédiate, quelques minutes, après la prise d’un médicament (ex. : péniciline), d’un aliment (ex. : cacahouète) ou d’une piqûre d’insecte. On a pu observer des cas liés aux cosmétiques et des teintures de cheveux, comme des atteintes au niveau des… En savoir plus

Atopie
Atopie

   L’Atopie . Maladie cutanée chronique fréquente (5% en Espagne, 15% en GB), sur antécédent familial, la dermite (ou eczéma) atopique évolue par poussées, se manifestant tôt (dès l’âge de trois mois) par une éruption papulo-vésiculeuse avec prurit important. Elle s’associe souvent vers 3 ans (persistance d’une réponse de type Th2/IL-4) à un rhume des foins ou un asthme, parfois… En savoir plus

Désensibilisation
Désensibilisation

La désensibilisation ou hypo-sensibilisation spécifique (HSS) C’est l’un des plus anciens traitements de fond des allergies. Depuis 100 ans l’évaluation scientifique de l’HSS n’a jamais fait la preuve de son efficacité ! Elle se pratique encore néanmoins parfois dans certains cas : la rhinite aux acariens, l’asthme pollinique l’hypersensibilité aux venins d’hyménoptères (c’est le traitement de choix des formes graves… En savoir plus

hypersensibilité aux vaccins
hypersensibilité aux vaccins

Hypersensibilité et intolérance aux vaccins / thérapie cellulaire Les constituants des vaccins (ovalbumine, néomycine, hydroxyde d’aluminium, mercurothiolate …) peuvent être la cause de réactions d’hypersensibilité. Celles-ci sont fréquentes, hétérogènes et de chronologie diverse : réactions locales (rashs), angio-œdème, myofasciite à macrophages, anaphylaxie … Exemples : — l’allergie à l’œuf – milieu de culture (patients atopiques surtout) et les vaccins viraux (grippe, fièvre jaune et ROR… En savoir plus

Les intolérances alimentaires
Les intolérances alimentaires

   Les intolérances / allergies alimentaires Le tube digestif joue un rôle de « barrière perméable » : il laisse passer les nutriments (aliments digérés) permettant les apports nutritionnels journaliers indispensables à la vie. Ce phénomène met en relation permanente notre système immunitaire et les fragments alimentaires digérés. La plupart de ces fragments alimentaires traversant la barrière du tube digestif sont acceptés, « tolérés » par notre… En savoir plus

Les régimes d’exclusion

Allergies alimentaires : les régimes d’exclusion 1/ des différents types d’additifs alimentaires … Colorants : Servent à donner une couleur dite naturelle aux aliments; certains sont toxiques et surtout déclenchent des réactions allergiques ou d’intolérance. Conservateurs : Substances qui empêchent les aliments de moisir et de fermenter. Ils empêchent les micro-organismes présents dans les aliments de se développer. Antioxydants ou Antioxygènes : Empêchent l’oxydation… En savoir plus

La méthode NAET
La méthode NAET

La méthode NAET (sigle de « Nambudripad’s Allergy Elimination Techniques »)  Depuis quelques années, j’observe en Suisse romande, chez mes amis naturopathes, la multiplication de petites affichettes indiquant qu’ils avaient été formés et pratiquaient la méthode NAET. Curieux de nature, j’essayais d’en savoir plus sur ce « traitement d’élimination des allergies », dont les résultats semblaient les satisfaire.   M’étant renseigné auprès d’eux (ils ont fait… En savoir plus