Cancérologie
Oncologie
Oncologie

   La cancérologie … ou ONCOLOGIE   « J’ai perdu mes bajoues, j’ai perdu ma bedaine, Et ce, d’une façon si nette, si soudaine, Qu’on me suppose un mal qui ne pardonne pas, Qui se rit d’Esculape et le laisse baba »  (G. Brassens, Poèmes et chansons).   Le cancer est une affection caractérisée par la perte des régulations tissulaires normales, avec… En savoir plus

Le centre anti-cancéreux

Les soins au « Centre anti-cancéreux » (CAC) Plusieurs théories ont été élaborées relativement au développement des tumeurs : 1/ la théorie de l’irritation de Virchow et de l’hyper-régénaration de Fischer-Wasels : les irritations chroniques altèrent l’équilibre tissulaire et provoquent la métaplasie (malrégénération). Ex.: cancer de l’estomac suite à un ulcus gastrique récidivant, cancer du foie sur cirrhose, cancer du poumon sur bronchite… En savoir plus

Approches différentes
Approches différentes

La contribution des « approches différentes » … Disons le tout net, il n’est pas question de se substituer aux traitements classiques de la tumeur, mais plutôt d’optimiser les défenses du corps et de minimiser les effets des traitements lourds. Ceux qui proposent d’arrêter un traitement anti-tumoral classique font erreur : Use of Alternative Medicine for Cancer and Its Impact on Survival. Skyler B. Johnson,… En savoir plus

Soins complémentaires
Soins complémentaires

Soins complémentaires des cancers évolués « Si vis vitam para mortem » : Si tu veux vivre, prépares-toi à mourir (S. Freud) L’étude américaine des « cliniques de Tijuana » est à ce niveau démonstrative : les autorités sanitaires des USA demandèrent dans les années 1980 une évaluation comparative en terme de survie sur deux lots de patients à diagnostic tumoral comparable, l’un étant… En savoir plus

Accompagner les « traitements lourds »
Accompagner les « traitements lourds »

   Cancer du sein (trop) évolué ! Le cancer déclaré : accompagner les « traitements lourds » L’annonce du diagnostic de cancer est immédiatement suivie d’une sidération et d’une incapacité à écouter la suite des explications prodiguées par le médecin. Elle représente un temps important que nous n’avons pas le droit de manquer, en essayant de respecter quatre grandes règles : veiller… En savoir plus

Cancer et homéopathie en Inde

S’il y a un domaine où les homéopathes restent prudents, c’est bien celui du cancer. Les seuls auteurs qui ont publié sur le sujet (Eli G. JONES / Arthur Hill GRIMMER et quelques autres … ) l’ont fait il y a un siècle, lorsque les traitements allopathiques des tumeurs n’existaient quasiment pas et que les diagnostics restaient aléatoires. C’est donc… En savoir plus

Le traitement métabolique des cancers

CANCER : GUÉRIR TOUS LES MALADES ? D’après le livre Laurent SCHWARTZ & Jean-Paul BRIGHELLI (éditeur : Hugo & Compagnie, 2013) Aujourd’hui ce n’est que de liberté, de révolutions et de nouvelles technologies que l’on parle. En réalité nous sommes enlisés. Nous avons perdu la liberté de penser. Les réunions de consensus et les protocoles guident nos pas. Certains, devant… En savoir plus

Approches historiques

Les approches « historiques » (développées dès les années 1900) 1/ Citons pour mémoire : le « sirop pour le cancer » (formule simplifiée) du dr. Eli G. JONES (USA) : Scrofularia nodosa (si) 1D Phytolacca decandra (k) 2D Juniperus communis (ch1) 3D aa QSP 60 cc qui représente, en l’absence de BNS, une formule simple de drainage efficace (15 gouttes/jour, le soir). Eli G…. En savoir plus

Post-cancer
Post-cancer

Le « post-cancer » : comment éviter la récidive ? Pour l’homéopathe, ablation n’a jamais signifié guérison. Votre patient sort du centre anticancéreux, c’est le moment délicat où tout se joue : il faut optimiser la réponse anti-tumorale endogène. Veillez à la mise en place d’un environnement favorable : psychologique (ne rien dissimuler, c’est à dire toujours répondre honnêtement aux questions du… En savoir plus