Hématologie
Anémie
Anémie

     L’ANEMIE Le tableau de l’anémie est celui d’une hypoxie tissulaire périphérique par insuffisance du nombre des globules rouges ou par une teneur en hémoglobine trop faible. Le niveau de l’atteinte est variable :  au dessous de 3,5 m./ml = anémie modérée, au-dessous de 2,5 m./ml = anémie grave avec hypoxie tissulaire qui peut aller jusqu’à l’infarctus du myocarde. Tous ces patients… En savoir plus

Polyglobulie
Polyglobulie

Si le nombre des globules rouges dépasse 6 millions/mm3, on parle de polyglobulie      Celle-ci ayant 4 causes possibles : 1/ Maladie de Vaquez : précancer de la moelle, d’évolution lente. C’est une maladie rare. Sa fréquence est de 1 pour 100 000 habitants, montrant une légère prédilection pour le sexe masculin et se manifestant chez l’adulte d’âge moyen. On a signalé… En savoir plus

Les Thalassémies
Les Thalassémies

  Les Thalassémies  Groupe d’hémoglobinopathies (héréditaires autosomales récessives) caractérisées par ladiminution ou l’absence de production des chaînes de globine normales. Cette insuffisance de synthèse d’une chaîne avec excès de l’autre type est responsable d’une anémie hémolytique microcytaire, dont la sévérité dépend du nombre résiduel de chaînes de globine fonctionnelles. La gravité va dépendre du type de chaîne déficiente ou du caractère homozygote… En savoir plus

L’hémochromatose
L’hémochromatose

L’hémochromatose  L’hémochromatose (ou hémosidérose) est une maladie caractérisée par des dépôts de fer localisés dans un grand nombre de tissus. L’accumulation est liée à un trouble de l’absorption du fer, de transmission génétique autosomique récessive, par mutation du gène HFE « C282Y », S65C » ou « H63D » sur le chromosome 6. C’est l’une des maladies génétiques les plus fréquentes dans les populations originaires… En savoir plus

Adénopathies
Adénopathies

        Les adénopathies et les lymphagites  Le terme « adénopathie » désigne une hypertrophie anormale d’un ganglion lymphatique dont la taille est au moins égale à un centimètre. Inflammation des ganglions lymphatiques, se traduisant par une tuméfaction. Elle peut être aiguë, subaiguë ou chronique. Une adénopathie superficielle isolée doit faire évoquer : – Sous-occipitale = une infection du cuir chevelu, une allergie a… En savoir plus

La sarcoïdose
La sarcoïdose

La sarcoïdose ou « maladie de Besnier- Boëck-Schaumann » (BBS)  Affection définie par la présence de granulomes épidermoïdes au sein de divers organes ou tissus, dont les symptômes dépendent de la localisation et du degré de diffusion. La sarcoïdose est une maladie mystérieuse, tant par : 1/ la méconnaissance de son agent causal (certains ont un instant invoqué le rôle du virus herpès ?). Elle apparait généralement entre 20… En savoir plus

Leucémies et lymphomes
Leucémies et lymphomes

Les cancers du tissu LYMPHOIDE … (3% des cancers chez la femme, 4% chez l’homme) 1/ La maladie de Hodgkin (ou myélome multiple de l’adulte jeune, aujourd’hui curable à 85% des cas, mais dont les patients présentent une surmortalité à long terne : leucémies et tumeurs solides). Plastocytose médulaire = gammapathie monoclonale (protéinurie de Bence-Jones = chaînes légères). Signes cliniques… En savoir plus

Hémorragies
Hémorragies

       Hémorragies Cliniquement, les saignements anormaux se traduisent par : des manifestations cutanées = purpura vasculaire (pétéchies et ecchymoses disséminées) des saignements muqueux = épistaxis, gingivorragies, méno-métrorragies, hématuries des hémorragies interstitielles = hématomes, hémarthroses Les causes peuvent être multiples : une rare maladie constitutionnelle = ex.: l’angiomatose de Rendu-Osler (à présent soignée classiquement par la Thalidomide – qui inhibe l’angiogenèse) une… En savoir plus