Médecine tropicale
Le paludisme
Le paludisme

Nous sommes nombreux à partir pour les vacances dans des zones devenues touristiques parce qu’autrefois « préservées » : Languedoc-Roussillon, Poitou, Landes, Vendée, Bretagne, Sologne, ou Italie, Espagne ou même Croatie pour les plus chanceux. Mais vous êtes-vous déjà demandé pourquoi de si jolies régions sont restées vides si longtemps, alors qu’on s’entassait dans d’autres endroits moins beaux et moins ensoleillés ? Pourquoi la… En savoir plus

Drépanocytose
Drépanocytose

  La drépanocytose   Maladie génétique qui s’est répandue en Afrique sub-saharienne, car les patients porteurs de cette tare sont moins sensibles au paludisme). La cause est bien connue : il s’agit d’une mutation d’un gène codant l’hémoglobine. Cette mutation modifie l’affinité de l’hémoglobine pour l’oxygène, ce qui dans certaines conditions d’hypoxie, déforme le globule rouge et lui donne la forme en… En savoir plus

Dengue / Chikungunya
Dengue / Chikungunya

   Aedes (le « moustique tigre ») La Dengue (prononcer « dingue »), anciennement appelée « grippe tropicale » ou « petit paludisme », est une infection virale endémique dans les pays tropicaux. C’est une virose, transmise à l’homme par l’intermédiaire de la piqûre d’un moustique diurne du genre Aedes, lui même infecté par un virus à ARN de la famille des flavivirus. Décrite pour la première fois en 1779, elle a été considérée comme… En savoir plus

Amibiase
Amibiase

L’amibiase L’amibiase est fréquente en zone tropicale (jusqu’à 50% de sujets porteurs, lorsque les conditions d’hygiène sont mauvaises). La contamination a lieu via de l’eau souillée, des légumes ou des fruits mal lavés ou cuits. Elle s’observe de plus en plus en Europe, suite au développement du tourisme outremer.  L’amibiase est la troisième cause de mortalité parasitaire dans le monde… En savoir plus

La bilharziose
La bilharziose

Les bilharzioses Les bilharzioses (synonyme : Schistosomoses) sont des affections parasitaires dues à des vers du genre Schistosoma, parasites électifs du système veineux splanchnique et responsables chez l’homme de maladies, selon l’espèce en cause : S. Haematobium (urinaire et vésicale), qui sévit dans toute l’Afrique S. Mansoni (intestinale et hépatosplénique), Afrique et Amérique centrale et sud S. Japonicum (hépatosplénique), Japon, Philippines, Thaïlande, Cambodge… En savoir plus

Anémie et parasitoses

ANÉMIE ET PARASITES Les principaux parasites causant la perte de sang chez l’homme et menant à l’anémie par carence en fer directe sont les infections de vers communs. Il s’agit notamment de : l’ankylostome (Necator americanus et Ancylostoma duodenale), trichures (Trichuris trichiura) et la schistosomiase (Schistosoma mansoni, S. haematobium et S. japonicum). Des études sur les globules rouges marqués par le… En savoir plus

Méningite et Choléra

« J’ai eu, dans les dernières années de ma vie professionnelle, à m’occuper plus étroitement de deux maladies épidémiques dont la nature est en apparence contradictoire : la méningite à méningocoque et le choléra. La première est placée sous le signe du feu : c’est une haute fièvre qui danse dans le sang comme une flamme sauvage et fait battre follement… En savoir plus

Les verminoses européennes
Les verminoses européennes

Les verminoses : « A petites causes grands effets ! »  Pensez à une verminose de l’enfant devant : des troubles du comportement : hypersensibilité, susceptibilité, agitation anormale … des troubles digestifs : nausées, hoquet, douleurs abdominales, troubles de l’appétit, prurit anal, jusqu’à un tableau de malnutrition. NB. si subictère = pensez à une douve du foie ! des troubles respiratoires : toux, laryngite striduleuse… avec… En savoir plus

Parasitoses
Parasitoses

Les parasitoses Le « gradient parasitaire » était une donnée méconnue des études médicales en Europe. Or, lors de mes deux années aux Antilles, j’ai été frappé par l’aspect dissemblable des profils biologiques des patients d’origine européenne (les « métros ») et des patients d’origine africaine. Ces derniers avaient des profils hyperfloculants hyper Gamma, l’aspect inverse s’observant chez les patients d’origine européenne…. En savoir plus