ORL
ORL généralités

L’ORL … généralités Le système respiratoire (nez, sinus, oreilles, gorge, larynx, bronches et poumons) est un ensemble de muqueuses qui constitue la première ligne de défense du système immunitaire (SRE), en relation avec celle du colon (en MTC siège de « Wei Qi », l’énergie défensive) et de la peau : ces trois organes constituant les « limites du corps ». Un… En savoir plus

ORL enfant
ORL enfant

Le Coryza et les rhino-pharyngites de l’enfant Les infections ORL dominent la fréquence des consultations pédiatriques à cet âge. La rhinopharyngite est définie comme une inflammation de la muqueuse de l’étage supérieure du pharynx, appelée rhinopharynx ou cavum où sont localisées les végétations adénoïdes. Elle est une affection typique de l’enfant, se rencontrant dès l’âge de 2 ans (durant les… En savoir plus

Les angines
Les angines

   Les angines Le traitement homéopathique permettra d’enrayer (en moins de 48 heures, si les remèdes sont bien choisis) cette affection aiguë, par stimulation spécifique des systèmes de défense et de détoxication. Essayez de respecter la fièvre, qui est la meilleure défense de l’organisme chez le petit enfant, exemples : poires rectales de « Dienol » ou suppositoires « Chamomilla composé » (lab. Weleda)… En savoir plus

Laryngites
Laryngites

Laryngites aiguës et chroniques . A/ Les laryngites aiguës = toux sèches … 2 zones ORL : glottique : de l’enrouement à l’aphonie sous glottique : la toux incessante     * L’inflammation … Aconit (s)… après refroidissement, fièvre élevée, toux aggravée lors du premier sommeil ou Belladona (ca) … après courant d’air, transpiration, toux sèche et spasmodique. * La… En savoir plus

Vertiges – Ménière
Vertiges – Ménière

Etourdissements – Vertiges – Syndrome de Ménière Après 75 ans, 35% des sujets âgés se plaignent d’étourdissements, d’instabilité et de vertiges les gênant dans leur vie quotidienne. La chute est parfois le signe patent de ce trouble de l’équilibre (cause de fracture dans 7% des cas). A ne pas confondre avec les phobies de hauteur (cf. Argentum nitricum). L’équilibre normal… En savoir plus

Mal des transports / des montagnes
Mal des transports / des montagnes

   Le « mal des transports«  Malaise persistant par sensibilité exacerbée du pneumogastrique (voiture, bateau, avion …)  Ambra grisea (na)… impressionnable et logorrhéique Cocculus indicus (am) … à la vue d’objets en mouvement, aggravé au réveil, à l’air froid (amélioré dedans). Petroleum (ch1) … aggravé par le bruit, amélioré en fermant les yeux, lourdeur de l’occiput. Tabacum (am) … amélioré en fermant les yeux, à… En savoir plus

Oreille externe
Oreille externe

   L’ oreille externe Otite externe, trois cas s’observent : 1 – l’otite externe microbienne banale, fréquente en été, est favorisée par la chaleur humide. Elle s’annonce par une douleur à l’ébranlement du tragus, une insomnie et un fébricule. Le conduit est le siège d’une dermite diffuse qui obstrue la lumière du conduit, avec sécrétion louche. A traiter par Hepar sulfur… En savoir plus

Otites moyennes
Otites moyennes

Les otites moyennes Deux tiers des enfants de moins de trois ans font au moins une otite moyenne aiguë et un tiers d’entre eux trois otites (après un BCG précoce ?). En Europe, trois bactéries sont essentiellement rencontrées : Haemophilus influenzae, Streptococcus pneumoniae et Moraxella catarrhalis. Cette pathologie en général bénigne se présente sous deux formes : Sans épanchement :… En savoir plus

La presbyaccousie
La presbyaccousie

   La presbyaccousie Ce article résume deux années d’observations réalisées dans le cadre de la clinique privée d’audiologie du dr. P. Trenque (ORL) à Challes-les-eaux. Celle-ci était spécialisée dans le diagnostic et le traitement de la presbyaccousie, forme répandue de vieillissement (parfois précoce) de l’audition, dont le principal symptôme correspond en la perte de sélectivité (perte de la discrimination des… En savoir plus

Acouphènes

Les acouphènes (en anglais « tinitus » = bourdonnements/sifflements d’oreilles)   Selon une étude britannique, environ 19 % de la population des villes souffre d’acouphènes. Les acouphènes sont des bruits entendus par le patient en absence de stimulus. Ils disparaissent souvent spontanément. Perturbant notre quotidien, ces sifflements peuvent avoir plusieurs causes : Si le bourdonnement est bilatéral, c’est un « problème d’eau » (oreille… En savoir plus

Sinusite
Sinusite

      Sinusite Les sinus complètent le rôle du nez dans le conditionnement de l’air inhalé (filtration, température et humidité). Pour le praticien la difficulté consiste à différencier une rhinite muco-purulente (rhume traînant) d’une sinusite aiguë. C’est l’apparition d’une douleur unilatérale de la face qui va permettre le diagnostic différentiel. Le traitement doit avoir pour objectif de lutter contre l’inflammation, l’œdème de… En savoir plus

Polype nasal
Polype nasal

   Polypose naso-sinusienne  Maladie inflammatoire chronique entrainant une dégénérescence œdémateuse de la muqueuse nasale et sinusienne. Excroissance muqueuse courante (après 40 ans, associée à une rhinite allergique) et récidivante (malgré corticothérapie et chirurgie). Chez l’enfant l’association avec une mucoviscidose est fréquente.  Symptômes typiques : —- Obstruction nasale à bascule (plus ou moins permanente) —- Rhinorrhée aqueuse, éternuement, anosmie —- La surinfection (sinusite… En savoir plus

Epistaxis
Epistaxis

Le saignement de nez est une affection bénigne dans la majorité des cas. L’épistaxis antérieure ordinaire est le plus courant, causé par la fragilité du plexus vasculaire de Kiesselbach. Le contrôle de l’hémorragie passe par un méchage nasal, plus rarement une cautérisation endoscopique.      Epistaxis   C’est l’occasion d’explorer les fonctions vasculaire (ex.: HTA) et de coagulation (ex.: prise… En savoir plus

Olfaction
Olfaction

Troubles de l’olfaction Les connaissances anatomo-physiologiques du système olfactif sont récentes, les possibilités d’exploration difficiles et les traitements souvent décevants ! Pourtant, ces troubles constituent chez certains patients, une véritable infirmité, à l’origine de nombre de syndromes dépressifs. La perception des odeurs fait intervenir les cellules chémoréceptrices de la « plaque olfactive », zone de 2 à 3 cm de… En savoir plus

Nez
Nez

  Le nez Le territoire nasal intéresse les muqueuses respiratoires (Poumon), la zone superficielle du méridien du Gros intestin (Tsin Kan), ainsi que la branche interne du méridien profond du Foie. De plus, c’est une zone sous dépendance du parasympathique crânien (en relation avec le parasympathique pelvien). Aspect du nez : Nez rouge = Au bout, brutalement : Agaricus, Ambra grisea,… En savoir plus

Rhinite
Rhinite

Les rhinites inflammatoires chroniques (RIC) . On parle de RIC lorsqu’une hyperréactivité permanente de la muqueuse nasale persiste plus de trois mois par an et plus de deux années consécutives, à l’exclusion des rhinites et des sinusites purulentes ainsi que des polyposes.    Pathologie fréquente (20% de la population) à la séméiologie classique : obstruction + rhinorrhée paroxystique spontanée + le prurit… En savoir plus