Pédiatrie
Pédiatrie homéo
Pédiatrie homéo

   Pédiatrie homéopathique « Il est plus facile de traiter dix hommes qu’une seule femme et dix femmes qu’un enfant » proverbe chinois La pratique de l’homéopathie en pédiatrie donne des résultats particulièrement rapides et spectaculaires quand les remèdes sont bien indiqués, par contre, leur choix n’est pas toujours simple et l’on peut être déçu par les mauvais résultats consécutifs à une… En savoir plus

Le nouveau-né
Le nouveau-né

   Les problèmes du nouveau-né   Le nouveau-né (lors des premières semaines) peut avoir des symptômes liés à l’existence d’une souffrance fœtale ou d’une pathologie viscérale grave (cardiaque, digestive …). Pensez à utiliser les complexes homéopathiques CHU (voir section « Homéopathie diathésique » du « Campus » sur ce site) … très efficaces et pratiques. NB. Pour les parents suisses qui ont des enfants souffrants,… En savoir plus

Développement psycho-moteur
Développement psycho-moteur

A la naissance, la myélinisation des fibres nerveuses n’est pas terminée. Il n’y a pas de véritable contrôle musculaire, la motilité est surtout globale avec hyper ou hypotonie marquée. La motricité réflexe domine (réflexes primitifs, réflexes posturaux) : le réflexe de préhension, les réflexes buccaux, le réflexe de Moro…  De 4 à 16 semaines :  — Maîtrise des muscles de la… En savoir plus

Les « maladies métaboliques »
Les « maladies métaboliques »

Les « maladies métaboliques »  Elles sont au nombre de 7000 (répertoriées), on en dépiste à présent en routine plus de 200 au niveau du génome des parents, avant ou durant la grossesse (si notion de risque familial). On rencontre ces affections plus souvent chez les isolats génétiques (cousins germains, Amiches, vallée de montagnes, îles lointaines, Roms, etc…) La future mère est porteuse… En savoir plus

La trisomie 21
La trisomie 21

La trisomie 21  La trisomie 21 (ou « syndrome de Down ») constitue une des aberrations chromosomiques les plus fréquentes. Sa fréquence se situe aux environs de 1 cas pour 800 toutes grossesses confondues, mais varie en fonction de l’âge de la mère : environ 1/1500 à 20 ans, 1/900 à 30 ans et 1/100 à 40 ans.  L’un des traits les plus notables est le… En savoir plus

La mucoviscidose
La mucoviscidose

   La mucoviscidose  Autrefois appelée « Fibrose kystique du pancréas », c’est une maladie héréditaire (transmission autosomique récessive sur le chromosome 7 – gène CFTR) dont la fonction principale est de transporter des ions, notamment des chlorures, jouant un rôle important dans l’hydratation des sécrétions des bronches et du tube digestif. Il existe principalement trois anomalies du gène responsable :      … En savoir plus

L’énurésie
L’énurésie

    L’énurésie 1 – en avoir exploré la dynamique du phénomène. L’interrogatoire distinguera :      —  l’énurésie primaire (sans la moindre période, même très courte, de propreté)       — l’énurésie secondaire (il a été propre un certain temps ?)       — l’énurésie nocturne (la plus fréquente)       — l’énurésie diurne. Un enfant ne peut être propre… En savoir plus

L’encoprésie
L’encoprésie

L’encoprésie Définition : C’est une défécation involontaire ou délibérée dans la culotte (ou ailleurs) au moins une fois par mois, pendant plus de 3 mois, chez un enfant de plus de 4 ans, en l’absence de toute affection organique.  Affection moins fréquente que l’énurésie, elle s’observe trois fois plus fréquemment chez le garçon (3 garçons pour une fille). Elle est… En savoir plus

Affections communes de l’enfant
Affections communes de l’enfant

Les affections communes de l’enfant A partir de 4 mois, l’enfant allongé sur le dos se redresse et s’appuie sur les mains une fois sur le ventre. Il secoue son hochet et reconnaît le biberon. A 6 mois, il tient la position assise avec soutien, il attrape ses pieds et boit à la tasse en tétant le bord. A 10… En savoir plus

Epistaxis de l’enfant
Epistaxis de l’enfant

   L’enfant qui saigne facilement du nez Les épistaxis sont des saignements des fosses nasales qui proviennent la plupart du temps de la tache vasculaire du septum. Il faut laisser l’enfant assis (inutile qu’il s’allonge) et pratiquer une compression bidigitale (entre pouce et index) prolongée (au moins 3 minutes), en parlant à l’enfant pour détourner son attention, si cette attente… En savoir plus

La fièvre de l’enfant
La fièvre de l’enfant

La fièvre de l’enfant La fièvre de l’enfant … Ne pas s’affoler : faire boire l’enfant, le découvrir, surveiller et noter la température. Faire préciser si l’enfant a soif / pas soif … s’il transpire ou non …                  Trois remèdes fondamentaux : Aconit (s)  … après exposition au froid, ne transpire pas – au début (pas après la 6ème heure) Belladonna… En savoir plus

Rhinopharyngites enfant
Rhinopharyngites enfant

   Coryza et rhino-pharyngites de l’enfant Les infections ORL dominent la fréquence des consultations pédiatriques à cet âge (VRS dans 10% des cas). Le diagnostic n’en est pas toujours évident, veillez à ne pas méconnaître : les otites avant 18 mois (moyennes aiguës, puis séro-muqueuses) les sinusites après (de diagnostic difficile avant trois ans). Si celles-ci se répètent, recherchez une… En savoir plus

Comportement de l’enfant
Comportement de l’enfant

   Troubles du comportement de l’enfant Prendre toujours en compte : La mère … hyper protectrice ou indifférente (couple anxiogène ?) Le père … autoritaire ou absent (lointain, indifférent ou castrateur ?) La position dans la fratrie …  perturbation de la sphère affective ? Les grands-parents, éducateurs et certain(s) thérapeute(s) : anxieux, culpabilisants ou excédés ! Faire raconter l’histoire de l’enfant, puis… En savoir plus

Les enfants hyperactifs
Les enfants hyperactifs

   Les troubles de la vigilance, l’hyperactivité  Désorientation temporo-spatiale : perturbation du sens spécial qui nous permet de situer notre identité dans le temps et dans l’espace (qualité de la présence d’être au monde), symptôme de confusion mentale. • Troubles quantitatifs de la clarté du champ de conscience : les hypovigilances ou au contraire l’excitation psychique, rapidité, désordre stérile, aucune efficacité…. En savoir plus

Les poux

LES POUX   Les poux sont la bête noire de la rentrée des classes. Qu’est-ce qu’un poux ? C’est un parasite du cuir chevelu, de 1-3 mm, de couleur jaune à brune, qui ressemble à une petite puce mais qui ne saute pas. Le poux se développe et se multiplie très efficacement à la température de 37 degrés. Un jeune… En savoir plus

L’adolescent
L’adolescent

   L’adolescent : enfant périmé, faux adulte ?! « Ce n’est pas facile de grandir » (J. Barbancey). La puberté va réactualiser ce qui n’a pas été réglé au niveau des stades pulsionnels et se dérouler sur plusieurs années, comme une grande crise identitaire, avec des manifestation hystériformes … le jeune fait tout pour attirer l’attention sur lui. La crise « d’originalité juvénile » (ou « âge bête »)… En savoir plus

Cas clinique

Le petit B… Florian est né en juin 94 avec une malformation digestive gravissime : une agénésie complète des voies biliaires. Opéré immédiatement, l’équipe chirurgicale réalise avec le grand épiploon un espèce de sac dans lequel  » flotte le foie  » et une hépato-porto-entérostomie afin que la bile produite s’écoule dans la lumière digestive. Cette prouesse étant réalisée, on explique… En savoir plus