Rhumatologie
Douleurs rhumatismales
Douleurs rhumatismales

  Principes de base en rhumatologie … Nous allons tout de suite différencier les affections/symptômes qui sont à rattacher à une dysfonction : –> Ostéo-articulaires, dont l’origine est au pôle Rein (minéralisation) –> Tendino-musculaires, dont l’origine est au pôle Foie (acide lactique) Le malade est porteur de signes périphériques, subjectifs et/ou objectifs, qui ont une valeur signifiée, car chacun vit « son »… En savoir plus

Arthrite

Arthrite La douleur est vive, elle est apparue brutalement = période inflammatoire avec phénomènes vasomoteurs loco-régionaux (via l’interleukine 1) : 1/ Ischémie artériolo-capillaire = patients aggravées par le froid local. Bryonia alba (ph) … La SECHERESSE – inflammation des séreuses avec ankylose, VS accélérée. Patient immobile, sec (aggravées par le mouvement et la chaleur). Douleurs permanentes au repos, améliorées par… En savoir plus

Arthrose
Arthrose

 Structure de l’os en microscopie L’arthrose … des douleurs d’installation progressive L’arthrose est une maladie due à une usure précoce du cartilage. Elle peut toucher toutes les articulations, mais elle se manifeste plus fréquemment au niveau de certaines articulations: genoux, hanches, doigts (articulations métacarpo-phalangiennes du pouce, articulations interphalangiennes proximales et distales). D’autres articulations, comme celles de l’épaule, du coude et… En savoir plus

Les syndromes dysmorphiques
Les syndromes dysmorphiques

Les syndromes dysmorphiques staturo-pondéraux   * Le syndrome de Marfan (maladie génétique assez fréquente) :   Sujet longiligne, membres démesurés (arachnodactylie), visage étroit, palais ogival, pieds plats Manifestations oculaires : subluxation du cristallin, myopie, décollement de rétine Manifestations cardio-vasculaires : anévrismes de l’aorte ou de l’artère pulmonaire, insuffisance cardiaque, endocardite, myocardite    * Les syndromes d’Ehlers-Danlos (ensemble de maladies génétiques invalidantes), liées à des mutations du gène du collagène (COL3A1), en… En savoir plus

La goutte
La goutte

     La goutte La goutte, la chondrocalcinose et les rhumatismes apatitiques sont les trois arthrites microcristallines les plus fréquemment rencontrées par l’omnipraticien. La présence de cristaux dans l’articulation ou dans son environnement proche est à l’origine de manifestations inflammatoires aiguës et d’atteintes chroniques. Les aspects cliniques sont variés (ex.: forme polyarticulaire de la femme de 60 ans). La maladie goutteuse… En savoir plus

Cervicalgies
Cervicalgies

    Les cervicalgies Elles comprennent les douleurs limitées au segment cervical et les douleurs irradiées, à point de départ cervical : Articulation temporo-maxillaire : Rhus tox. (hg), Verbascum (am), Niccolum (fe) … mais seulement après un ajustement mandibulaire correct par un dentiste averti (gouttière inférieure nocturne ?). Cervicalgies aiguës = Torticolis banal : contracture musculaire avec attitude antalgique marquée. Parfois… En savoir plus

Périarthrite scapulo-humérale

Périarthrite scapulo-humérale (plus de 80% des douleurs de l’épaule) En dehors des causes traumatiques, c’est une sorte de « dépression nerveuse de l’épaule », à point de départ hépato-vésiculaire le plus souvent : le méridien tendino-musculaire du Foie exprime un blocage émotionnel ! On découvre parfois à cette occasion une anémie (vide de sang du foie = yang apparent du Foie). Mais… En savoir plus

Coude-Poignet-Main
Coude-Poignet-Main

   Rhumatismes coude-poignet-doigts Coude : articulation double aux mouvements complexes. Les lésions rencontrées sont surtout abarticulaires : épitrochléïte (golf ?), bursite olécranienne, épicondylite (tennis ?). Ruta grav. (si) … FROID ( = traumatisme), entorse, kyste synovial : remède clef des nodosités des tendons, autour des articulations Rhododendron (na) … FROID, canal carpien, nerf médian Magnesia phos. … FROID, crampes aggravées… En savoir plus

Dupuytren

Maladie de Dupuytren   C’est une rétraction de l’aponévrose palmaire, due à une prolifération fibrineuse de l’aponévrose palmaire moyenne de la main qui entraîne une flexion progressive et irréductible des doigts. Elle a été décrite en 1831 par le baron de Dupuytren, chirurgien à l’Hôtel-Dieu de Paris. 1. Quelle est son origine ? Elle concerne environ 2 % des hommes… En savoir plus

Rachis dorso-lombaires
Rachis dorso-lombaires

   Rachis dorso-lombaire A/ chez l’enfant, éliminez une malformation congénitale (hémivertèbre, tr. statiques importants …). B/ les dorsalgies des adolescents sont plutôt diurnes, calmées par le repos : cyphose ou scoliose d’attitude, améliorée en flexion antérieure, avec inégalité de longueur des jambes ? ostéochondrite vertébrale, parfois sévère, de disparition progressive (maladie de Scheuermann) : Calcarea carbonica, Calcarea phos., Pulsatilla (avec courbatures),… En savoir plus

Douleurs du sacrum
Douleurs du sacrum

Douleurs du sacrum    Extrêmement fréquentes, elles nécessitent un examen attentif et une réflexion multiniveaux, car cette région est un carrefour neurologique, vasculaire, osseux, tendino-musculaire et, de plus, sous influence hormonale périodique chez la femme … Un examen ostéopathique, une échographie et des radiographies éventuelles s’imposent en cas de doute. Affections hystériques : éliminez un élément psychogène … Ignatia amara (na),… En savoir plus

Sciatique
Sciatique

  Sciatalgies : c’est la plus fréquente des radiculalgies Sciatique L5 = la douleur est postéro-externe / Sciatique S1 = plus postérieure L’étude des réflexes (formes spastiques), de la force musculaire (formes paralysantes) et de la sensibilité est importante. La sciatique commune est due à la compression par le nucleus pulposus de la racine nerveuse correspondante (élément mécanique sacro-iliaque +… En savoir plus

Hanche
Hanche

La hanche douloureuse appelle une exploration de la mobilité articulaire, mais aussi celle des structures de voisinage (rachis) et à distance (genoux, pieds). Il faut surtout différencier : La douleur mécanique, aggravée à la marche et soulagée par le repos (coxarthrose, ostéoporose …), La douleur inflammatoire, aggravée la nuit, avec dérouillage matinal (coxite rhumatismale ou infectieuse). Diagnostic différentiel : bursite… En savoir plus

Genoux
Genoux

Une douleur du genou est un motif fréquent de consultation. L’interrogatoire et l’examen clinique apportent généralement un faisceau d’arguments suffisamment pertinents pour faire le diagnostic (mais attention, 10% des problèmes sacro-iliaques et des coxopathies se traduisent uniquement par une douleur au niveau du genou !). Le problème est assez différent selon qu’il s’agit d’un sujet jeune (moins de 40 ans)… En savoir plus

Pieds
Pieds

    Les pieds L’articulation tibio-tarsienne supporte des pressions importantes. Le pied est une mosaïque osseuse imbriquant 30 pièces maintenues par de forts haubans tendineux, constituant la « voute plantaire ». 1 – affections traumatiques : entorses (surtout le ligament latéral externe) = Arnica, Ruta grav., Natrum sulf., Calcarea fluor., Calcarea carb. … 2 – affections dégénératives (arthrose) et inflammatoire (arthrite / goutte… En savoir plus

Rachitisme – Ostéomalacie

Le rachitisme de l’enfant est plus fréquent qu’il n’y parait (30% des enfants européens sont carencés en vitamine D). Le problème est net en Europe du nord (peu d’ensoleillement) et chez les enfants noirs (vivants sous nos climats, car leur peau est résistante). Les manifestations les plus fréquemment observées sont des douleurs dans les jambes lors des activités sportives. La… En savoir plus

L’ostéoporose
L’ostéoporose

L’ostéoporose L’ostéoporose est liée au déplacement de la masse calcique, de l’os vers le tissu conjonctif (ostéophytose) et l’endothélium des vaisseaux (artères calcifiées). Ce phénomène est essentiellement du à une désadaptation endocrinienne prolongée (ovarienne vers 50 ans et parathyroïdienne plus tard). On observe une raréfaction de la trame protéique de l’os (agrandissement des espaces médullaires et atrophie trabéculaire), exposant au… En savoir plus

Cas clinique

Monsieur THOM… Pascal est un jeune homme de 34 ans, qui est adressé par un ami ostéopathe pour un tableau clinique particulier : les articulations des mains, des genoux et de la hanche droite gonflent périodiquement, et ce depuis un an. Quand on l’interroge à ce sujet, il précise une sensation de « sable dans les articulations ». Sa mère se plaint… En savoir plus