Urologie – Néphrologie
Néphrologie / Albuminurie
Néphrologie / Albuminurie

Rein et équilibre hydro-électrolytique …   La fonction essentielle du rein est d’épurer l’eau (50 à 75% du poids du corps, suivant l’âge et le sexe) et les sels en excès (Na, Cl, K, Calcium, HCO3, Phosphates …) afin de limiter les variations de l’osmolarité. De plus, il élimine les déchets du métabolisme (urée, acide urique, sulfates, lactates … )… En savoir plus

Lithiases urinaires
Lithiases urinaires

 Cristal urinaire en microscopie  Lithiases et pathologies des voies urinaires La crise de colique néphrétique : il s’agit d’un syndrome de stase et de sécheresse (en MTC on parle de « vide d’eau du rein « ), parfois compliqué d’une inflammation, puis d’une infection des voies urinaires, pour lesquels on pourra utiliser : Calcarea carbonica 200K 1 dose (convient à tous les… En savoir plus

Cystites – colibacillose
Cystites – colibacillose

   Vascularisation rénale Cystites – colibacillose  Le « syndrome de miction douloureuse » (Lin), est en MTC une « chaleur sur la Vessie », expression d’une « chaleur dans le réchauffeur inférieur » (Rein-Foie) = cystalgie, pollakiurie et pyurie, dont la MTC distingue six formes : 1 – La chaleur-Humidité par vide de Rate … urines troubles -> rétention /… En savoir plus

L’insuffisance rénale, la dialyse et la greffe
L’insuffisance rénale, la dialyse et la greffe

  L’insuffisance rénale, la dialyse et la greffe . L’incidence de l’insuffisance rénale chronique progresse en Europe et dans le monde (les causes en sont multiples : glomérulonéphrite, maladie de Berger, polykystose rénale, diabète …). On en contrôle la sévérité par le calcul de la clearance de la créatinine (normalement supérieure à 60 ml/mn), un des premiers symptômes en est… En savoir plus

Génital masculin

Génital masculin Les dysfonctions érectiles : Environ 10% des hommes souffrent d’insuffisance érectile. Un examen clinique normal, associé à la présence d’érections matinales (test de l’anneau de papier collant), oriente vers une origine relationnelle et/ou psychologique de la dysfonction. Le pénis est le premier outil d’autorité du petit garçon, par lequel il va exprimer son pouvoir, mettre en action sa… En savoir plus

Andropause
Andropause

L’andropause Syndrome de plus en plus précoce, en raison du surmenage professionnel, du chômage, ou de déséquilibre psycho-social (pré-retraite ?). Certains, comme Calcarea carb. se persuadent sagement qu’il faut songer à la retraite sur ce plan là aussi, d’autres, comme Phosphorus ou Lycopodium, libérés de ces contingences peuvent réinvestir leur libido dans des sphères qui les ont toujours attirés :… En savoir plus

Maladie de La Peyronnie

Maladie de La Peyronnie Dysplasie fibreuse de la gaine des corps caverneux, c’est une maladie (de cause inconnue), assez commune, de l’homme adulte. La rétraction entraîne généralement une déviation du pénis et peut s’accompagner de douleurs en érection. Il a été essayé les injections locale de corticoïdes et les ultra-sons, qui dans certains cas ont eu un petit effet. Le… En savoir plus

Douleurs périnéales
Douleurs périnéales

Douleurs pelvi-périnéales chroniques 5% des troubles sexuels chez l’homme s’accompagnent de douleurs. Les principales étiologies sont : les prostatites chroniques bactériennes = insuffisance érectile + douleur lors de l’éjaculation + troubles mictionnels + brûlures de l’urètre, les « neuropathies pudendales » = insuffisance érectile + douleur testiculaire (uni ou bi-latérale) irradiée à la face interne de la cuisse. Causes : sports prédisposants… En savoir plus

Uréthrite – Prostatite

Uréthrite aiguë = le tableau classique de la « chaude pisse » : écoulement purulent, jaunâtre et fétide Remèdes indispensables s’il s’agit d’une urétrite gonococcique : Argentum nitricum, Cinnabaris (hg) ou Mercurius corrosivus (constituants du CHU « Cinnabaris comp. ») Urétrite non gonococcique : Belladonna (ca) ou Cantharis (ca) … brûlure permanente, avant, pendant et après la miction Cannabis sativa (ca) … douleur irradiant… En savoir plus

Hypertrophie prostate
Hypertrophie prostate

L’hypertrophie bénigne de la prostate (HBP) La prostate est une glande acineuse qui sécrète les substances nutritives du sperme.De la taille et de la forme d’une châtaigne (3 x 4 x 2,5 environ), elle englobe, au dessous de la vessie, le carrefour génito-urinaire et rectal. Une capsule élastique l’entoure. Dès la quarantaine, favorisé par les antécédents de prostatite, le volume… En savoir plus

Cas clinique

Certains médecins, chefs d’école (homéopathes unicistes), considèrent que le mélange des méthodes, tel que nous le proposons parfois constitue une sorte de « cafouillothérapie » méprisable … Qu’avons-nous à réponde à cela ? Nous sommes d’excellents homéopathes, car nos principes sont totalement hahnemaniens. Par contre, nous n’avons pas d’œillères : il existe des troubles où le problème se situe dans la structure ou dans… En savoir plus