Cedron

alt   CEDRON (Quassia cedron)

Simarubée d’Amérique. Petit arbre qui donne des amandes machées par les indiens immédiatement après un traumatisme ou une piqûre de serpent.

NOM FRANCAIS : Cedron (Ang.: Rattlesnake Bean)

HOMEOPATHIE diathésique : remède du groupe de l’Arsenic (Kollitsch p. 335). Névralgies orbitaires, bourdonnements d’oreilles, agitation et accès fébriles périodiques. Sa caractéristique concerne n’importe quel symptôme : l’apparition toujours à la même heure.

Commentaire du dr. P. SCHMIDT : En général, ce remède agit très bien. On peut reprocher à sa prescription d’être faite sur un keynote. Il a une action aussi rapide qu’Aconit ou Belladonna.  Je le donne à la XMK, une dose, si le remède prescrit d’après les symptomes généraux n’agit pas.

Dans le proving, Cedron provoque le symptôme curieux suivant : “Les objets paraissent rouges la nuit et jaunes le jour” et ce symptôme a été antidoté par Belladonna.

Cedron2  les fruits de Cedron

NB. D’autres remèdes ont cette caractéristique de périodicité (troubles revenant à la même heure chaque jour) :

  • Arsenicum album, qui a des maux de tête et des maux de dents périodiques
  • Kalium bichromicum, pour la tête
  • Sabadilla (na), qui a des maux de tète et des diarrhées périodiques
  • Selenium (s), qui se reveille toujours à la même heure.
A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.