Centaurea

alt    CENTAUREA CYANUS

Composée européenne annuelle, de 30 à 60 cm, à tige grêle, raide et côtelée. Feuilles inférieures très découpées, les supérieures étroites et lancéolées. Capitules bleu vif (2.5 à 3 cm de diamètre), les fleurs sont en tubes, mais de deux sortes :

  1. Le calice de celles du centre est une couronne de poils,
  2. Celles du pourtour, stériles, n’ont ni étamines, ni pistil.

Floraison: Mai-Août. Habitat: cultures de céréales, remblais et terrains vagues. Autrefois fréquente, mais souffre actuellement des herbicides. C’est la racine qui est utilisée en pharmacie

 

NOM FRANÇAIS : Bleuet (Ang.: Corn flower / Esp.: Aciano / All.: Kornblume)

 

PRINCIPES ACTIFS : amers, glucosides, flavonoïdes

 

INDICATIONS phytothérapiques : fébrifuge

 

HOMEOPATHIE diathésique : groupe de l’Aluminium (Kollitsch p. 252) : goutte, avec céphalées et vertiges

.

EFFET BIOLOGIQUE (BNS) :

  1. Baisse les paramètres : Albumines / Alpha 1 précipitines / Magnesia
  2. Augmente les paramètres : Bêta précipitines / Mercurius 

Proches :

CENTAUREA CALCITRAPA … Chardon étoilé

Fleur de Bach : CENTAURY … “Bons, tranquilles, doux, ils veulent trop en faire et negligent leur propre vie

CENTAUREA JACEA … Centaurée des prés, tête de moineau

La tige peut atteindre 80 cm, elle porte des feuilles lancéolées. Dans le capitule, les bractées imbriquées ont un lobe terminal frangé. Les fleurs tubuleuses sont purpurines. Le fruit est un akène comprimé. Commune en Europe, dans le nord de l’Asie et de l’Afrique.  

HOMEOPATHIE diathésique : groupe de l’Argent (Kollitsch p. 293) : gastralgies avec alternance de fringales et de nausées 

CENTAUREA NIGRA … Centaurée noire (Ang.: Knapweed)

CENTAUREA SOLSTITIALIS … Chardon doré

 

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry

Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur.
Auteur d’une dizaine d’ouvrages, il coordonne l’enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l’aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.