Chelidonium majus

La grande Chélidoine (papavéracée) possède un suc jaune comme la bile, qui appliqué localement fait disparaitre les verrues.

alt   Chelidonium majus

NOM FRANCAIS : grande Chélidoine (Ang.: Celandine / Esp.: Celidonia)

PRINCIPES ACTIFS : Latex orange caustique, huile grasse, 0,5 à 1% d’alcaloïdes, lipases et protéases (traitement local des verrues).

INDICATION traditionelle : Cholagogue (constituant du « Choléodoron » du laboratoire Weleda) et sédatif. A été utilisé comme traitement cytostatique adjuvant :

“Ukrain”, a chemical combination of compounds from the plant celandine and thiophosphoric acid, was first developed in 1978 by J. W. Nowicky, director of the Ukrain Anticancer Institute of Vienna, Austria. He first presented it at the 13th International Congress of Chemotherapy in Vienna in 1983. It is named after the country Ukraine.

There have been some case reports and small studies suggesting that treatment with “Ukrain” may decrease tumor size and improve overall health, including increasing appetite, reducing pain in joints, and reducing fever in people who have cancer. However, a 2005 review of all seven randomized controlled trials performed on “Ukrain” found they were generally weak studies.

.

HOMEOPATHIE diathésique : remède du groupe du Phosphore (Kollitsch p. 313). « Refuse d’y voir clair »

Causalité : Parents trop exigeants (oppression familiale), besoin d’affection.

Key-note : Somnolence au réveil et après les repas.

Psyché de l’adulte : Il est passionné (Phosphorus), mais querelleur avec des crises de colères violentes.

Alternance entre une admirable tranquillité d’esprit pendant quelques jours avec euphorie et bonheur (Phosphorus) et des jours de mauvaise humeur, où il est apathique et irritable, sans qu’on sache pourquoi !

Soma :

1 –  la colite hépato-biliaire avec douleur à la pointe inférieure de l’omoplate droite

La langue est jaune sale, nausées, hépatomégalie (surtout droite), alternance de diarrhée et constipation.

Migraine occipito-frontale droite, névralgie faciale avec larmoiement.

2 –  le rhumatisme aux indols

Péri arthrite scapulo-humérale droite (cf. trajet interne du méridien du foie !), lombo-sciatalgie… Douleurs avec constriction « comme par une ficelle » (Causticum).

Arthrite des osselets (bon remède, parallèlement à Chenopodium).

Modalités : 

  • Aggravé par : le mouvement, la toux, le toucher, les changements de temps, à 4 heures du matin et de l’après-midi  
  • Amélioré par : les aliments chauds, en mangeant, le lait, les bains chauds, la pression locale, penché en arrière.

ACTION BIOLOGIQUE (BNS) :

  • Baisse les tests : Bêta précipitines / Carbo 
  • Augmente les tests : Alpha 1 précipitines / Albumines / Ammonium 

CHELIDONIUM MAJUS essence spagyrique : Libère notre côté obscur en nous inondant de lumière libératrice, travaille de l’intérieur vers la surface (allège les fardeaux qui nous ralentissent, grande pression et responsabilité sur les épaules « écrasé par les soucis », charges financières > compression > dépression). Favorise l’émergence de cette liberté qui nous permet de passer de l’ancienne à la nouvelle énergie. Retrouver la liberté perdue, afin de renaître, de laisser le passé derrière soi, et de devenir un être autonome. Lumière du plexus solaire, amoindrit la colère, aide à gérer la honte, les difficultés ravalées pour que nous puissions quitter ces énergies sombres et retrouver la lumière, la joie et la foi. Entrer dans le multidimensionnel, changer de regard, favorise l’ouverture du 3ème œil. Se débarrasser de l’emprise de l’ego. Début du printemps: renouveau, mutation, transformation.

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry

Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur.
Auteur d’une dizaine d’ouvrages, il coordonne l’enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l’aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.