Chininum arsenicosum

 

Chininum arsenicosum

Remède du groupe de l’Arsenic

Arseniate de Quinine = China (remède traité dans l’herbier) + Arsenicum album


Pendant longtemps, ils furent à l’avant-garde des toniques. Cela reste en homéopathie un remède majeur des états d’épuisement à la suite de maladies aiguë ou chroniques, avec :
 

  • l’anémique frileux : frissons et fébricule, transpiration au moindre effort, anémie légère.
  • les accès de nausées, diarrhée aggravée par les oeufs
  • les bourdonnements d’oreilles (tinitus) et vertiges, suite de traitement prolongé à la quinine ++


Proches :

* Chininum muriaticum … névralgie péri-orbitaire


* Chininum salicylicum … surdité, syndrome de Ménière

* Chininum sulfuricum … accès fébriles avec cervico-dorsalgies, névralgies, néphrite chronique avec albuminurie.

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.