CHU infectieux

La pathologie infectieuse …

C’est une indication majeure des complexes homéopathiques d’urgence (CHU), par la constance et la rapidité de ses résultats. Nos confrères dentistes qui l’utilisent systématiquement lors d’interventions septiques ont ainsi pu abandonner l’esprit tranquille une antibiothérapie « de couverture ». On commencera toujours par les deux formules suivantes : « Calcarea comp. » + « Sulfur comp. »               

—> Calcarea comp. : le tissu conjonctif                         (P/G)         

L’utilisation synergique de ces 4 sels a un net effet anti-inflammatoire (chaleur) et est très efficace dans les processus suppuratifs chroniques. De plus, elle corrige les phénomènes de durcissement (= sclérose) des tissus de soutien.

  • Calcarea muriaticum … règle le métabolisme du Calcium
  • Calcarea phosphorica … le métabolisme du Phosphore (les ions organo-phosphorés).
  • Calcarea sulfurica … les processus suppuratifs chroniques  
  • Calcarea fluorica … la tonicité du tissu fibro-conjonctif (varices, ptoses …).

NB. : cette association ne contient pas Calcarea carbonica.              

—> Sulfur comp.:   les enzymes                                     (P/G)

Les éléments Soufre, Cuivre, Fer, Manganèse et Zinc sont les clefs de la relance métabolique par leur action détoxifiante (// à « Calcarea comp. ») et leur activation du métabolisme générale (stagnation)

  • Cuprum sulfuricum … respiration tissulaire et systèmes de défense, spasmes, infection virale, maladies inflammatoires du collagène
  • Ferrum sulfuricum … oxygénation et troubles vasomoteurs, hypersensibilité aux remèdes
  • Manganum sulfuricum … détoxication hépato-vésiculaire, problèmes tendino-musculaires
  • Zincum sulfuricum  … épuisement endocrinien et nerveux, pb. de croissance et de grossesse.            

Auxquelles sera associé un (seul) des deux complexes suivants :           

—> Lachesis comp.:   le sang                                           (P/G)

Lachesis lanceolatus + Naja tripudians + Crotalus horridus + Elaps coralinus + Vipera redi             

Association de venins, aux puissants effets anti-infectieux (immuno-stimulants ++) et normo-coagulants (action coagulante + hémolytique). Son action se fera par résorption.   

ou …          

—> Hepar comp.:    le pus                                                (P/G)

Association de trois remèdes dont les pathogénésies ont une tendance marquée à la suppuration.

  • Echinacea (ge)  …  température élevée, prostration, obnubilation, fétidité de toutes les excrétions
  • Hepar sulfur (ca) … abcès en formation, sensibilité locale au toucher, ulcérations saignantes
  • Silicea  … suppuration chronique, inflammation indolente et torpide des muqueuses, des ganglions, des os ou de la peau.

Attention : Son action se fera par collection.  Il ne faudra utiliser « HES » que si l’abcès peut se drainer à l’extérieur, sous peine d’une aggravation immédiate. Par contre, dans ce cas, cette formule seule agira (à ce stade « Lachesis comp. » est alors insuffisant).                                   

En pratique, on associera :

  1. le 1er jour : « Calcarea comp. » + « Sulfur comp. » + « Lachesis comp. »  (ou  « Hepar comp. »)… efficacité 24 heures environ. Les 3 doses ensemble  (+ éventuellement une quatrième dose choisie parmi les suivantes, en fonction de la clinique, bien sûr),
  2. du 2ème au 7ème jour : 2 doses 30K par jour en alternant les formules.

Selon la clinique, passez de «  »Lachesis comp. »  à  « Hepar comp. » quand cela est nécessaire (drainable ?). 

Autres formules concernant l’infectieux : 

—> Belladonna comp. : la fièvre                                    (P/G)

Argentum metallicum + Belladonna + Ferrum phosphoricum

Association de trois remèdes de la poussée thermique (décongestionnante, évite le risque convulsif et les poussées fébriles supérieures à 39°). Si angine, Steptotest souhaitable …            

—> Phytolacca comp. :  les végétations adénoïdes        (Grande trousse seulement)

Calcarea sulfurica + Calcarea iodata + Phytolacca (k)

Association de trois remèdes favorisant la résorption des engorgements lymphoïdes des sinus et chaînes ganglionnaires de la face et du cou. Peut compléter la formule « Calcarea comp. » dans les infections ORL de l’enfant.            

—> Baryta comp. :   les amygdales                                 (Grande trousse seulement)

Baryta carbonica + Calcarea phosphorica + Sulfur iodatum

Association de remèdes à utiliser en cas d’angines récidivantes ou/et d’adénopathies cervicales persistantes, s’associe bien aux remèdes précédents. Steptotest souhaitable …            

—> Kalium bich. comp. :   la sinusite                               (P/G)

Aurum  metal. + Kalium bichromicum + Mezereum     

Association de trois remèdes dont les pathogénésies correspondent aux sinusites purulentes. Dans ce cas, il faudra veiller à ne pas faire « Hepar comp. » qui provoquerait une aggravation dramatique. « Kalium bich.comp. » s’associe par contre bien avec les formules : « Calcium comp. », « Sulfur comp. », « Lachesis comp. » et « Kalium comp. » (voir chapitres suivants).            

—> Capsicum comp. :  l’otite suppurée                            (G)

  • Arsenicum album congestion brûlante, améliorée par la chaleur locale

  • Capsicum (au)   l’otite moyenne aigue
  • Tellurium (s)   … l’otite moyenne chronique (écoulement vert)

Association qui soulage le patient en quelques minutes. S’associe bien avec « Phytolacca comp. » et « Sulfur comp. », « Lachesis comp. » si fébrile, si l’otite est hyper-algique, ajouter la formule  « Magnesia comp. » (voir plus loin).            

—> Cantharis comp. :  la cystite                                      (P/G)

Cantharis (ca) + Equisetum hiemale (si) + Mercurius corrosivus   

Association de remèdes à polarité uro-vésicale : infections urinaires (avec « Calcium comp.  » et « Sulfur comp. »), colibacillose, cystalgies. Si le symptôme est hyper-algique, ajouter la formule  « Magnesia comp. » et faites une cyto-bactériologie des urines.            

—> Cinnabaris comp. :  l’uréthrite                                             

Argentum nitricum + Cinnabaris + Clematis erecta

Association de remèdes à polarité vésico-urétrale (irritation des MST, pus), s’associe bien avec « Calcium comp.  » et « Sulfur comp. », « Kalium comp. »… cyto-bactériologie souhaitable.    

—> Siegesbeckia  comp.:  la lymphangite                            (G)

Echinacea + Siegesbeckia  + Tarentula cubensis

Association de trois remèdes dont les pathogénésies correspondent à un stade plus grave de l’infection avec présence de traînées de lymphangite, ganglions douloureux. Le risque de phlébite et de nécrose locale existe, à associer alors à « Calcarea comp. » + « Sulfur comp. » + « Lachesis comp. ». 

Dans le cas de menace de septicémie, en attendant les résultats de l’hémoculture (plutôt que de faire une antibiothérapie à l’aveugle qui risque de sélectionner les souches les plus résistantes !), vous pouvez alterner les formules précédentes + « Kalium comp » (si troubles cardio-respiratoires) + « Acidum comp. » (si sècheresse).            

—> Acidum complexe :  les acides                                      (G)

Sulfuricum acid. + Muriaticum acid. + Phosphoric. acid. + Carbolicum acid. + Fluoricum acid.

Association des cinq acides constitutionnels. Elle répond à un défaut d’adaptation, de sécheresse avec atteinte des structures (fissures ou ulcérations), en particulier de la peau et des muqueuses qui sont douloureuses, brûlantes et hémorragiques.


A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.