CHU rhumatismaux

    La pathologie rhumatismale …

Autre grande indication des Complexes homéopathiques d’urgence (CHU) :

               1 – choix des remèdes selon l’étiologie :  

 

Traumatique =      Arnica comp. :  le « contre-coup »        (trousses P/G)

 

Cette association concerne tous les types de traumatismes, car chaque constituant possède un tropisme particulier sur un élément du système locomoteur :

  • Arnica  (hg) … traumatisme des tissus mous avec ecchymoses, courbatures
  • Hypericum (hg) … lésion des  nerfs, douleurs vives, aggravées par le toucher et les secousses
  • Natrum sulfuricum … œdème lésionnel, douleurs articulaires ou péri-articulaires, aggravées par l’humidité et améliorées par le temps sec
  • Ruta  (si) … lésion des tendons et du périoste (entorse, arrachements ligamentaires …)
  • Symphytum (ca) … lésions osseuses, suites de fractures. 

« Arnica comp. » est à utiliser systématiquement dans la quasi-totalité des indications rhumatologiques (cf. Thèse du dr. Degremont, Marseille 1982 sur l’utilisation de cette formule, utilisée sur les appelés du contingent blessés après un « parcours du combattant », s’est révélé aussi efficace qu’un AINS !). Association de remèdes destinés à contrôler l’élément somatique post traumatique en particulier chirurgical. La prise du complexe pourra être pratiquée systématiquement juste après toute intervention dentaire importante.  

.

Dégénératif =       Thuya comp. :  l’arthrose         (uniquement dans la Grande trousse)

.

  •  Baryta carbonica … la sclérose vasculaire + fragilité osseuse par déplacement de la masse calcique = l’ostéoporose douloureuse 
  • Ferrum phosphoricum … douleurs erratiques, aggravées la nuit et par les mouvements
  • Thuya  occidentalis (na) … douleurs articulaires chroniques, enraidissement aggravé par l’humidité. 

NB. « Thuya comp. » peut être utilisé au long cours, à raison d’une prise par semaine, alterné avec « Calcarea comp. », « Sulfur comp. » + « Magnesia comp. » si douleurs.       

     

2 – choix des remèdes selon la localisation de la symptomatologie :   

.

—> Actea comp. :  douleurs de la région cervicale (torticolis, NCB, etc … )       (P/G) 

  • Actea racemosa (s) … torticolis spastique, souvent sur dérangement vertébral, amélioré par la chaleur locale
  • Bryonia alba  (ph) … torticolis simple, patient sec, qui a soifaggravé aux mouvements et amélioré par l’immobilité et la pression locale
  • Lachnantes  (hg) … douleurs et contracture du sterno-cléido-mastoïdien, aggravées en tournant la tête.            

—> Stannum comp. :   douleurs de la région lombaire  (dorsalgies, lombalgies chroniques) 

 

  • Bryonia alba (ph) … douleurs aggravées aux mouvements
  • Phosphorus … faiblesse rachidienne avec troubles sympathiques réflexes, paresthésies
  • Stannum …  névralgies de croissance et décroissance ondulante.            

—> Kalmia comp. :  pour les irradiations douloureuses  (sciatiques, NCB, etc …)         (G)

  • Magnesia phosph. … douleurs névritiques ou spasmodiques aiguës, violentes, améliorées par la pression locale et la chaleur
  • Kalmia latifolia (al)… névralgies aiguës ou chroniques, centrifuges et améliorées par le repos
  • Phytolacca (ka) … sciatique aggravée par le froid humide.            

En pratique (protocole d’utilisation très semblable à celui utilisé en infectieux), on associera :

–> en aigu : 1er jour 2 à 3 formules choisies selon l’étiologie (traumatique ou dégérative ?) et la localisation (ex.: « Arnica comp. » + « Actea comp. » + « Kalmia comp. »…).

–> en chronique : 2 à 3 formules par semaine …  sans oublier de chercher et de traiter les causes (mécaniques, vasculaires, immunitaires…) du problème (Ex.: « Calcarea comp. » + « Sulfur comp. » + « Magnesia comp. ») …           

NB.  Douleurs chronique : toujours demander dans ce cas un panoramique dentaire à la recherche d’un granulome méconnu provoquant une réaction inflammatoire et douloureuse à distance dans le système ostéo-articulaire (cf. principes de la neuralthérapie).

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.