CHU vasculaires

    Les problèmes cardio-vasculaires

Quel que soit le problème vasculaire, on associera systématiquement à notre prescription Sulfur comp. pour ses effets détoxifiants et de relance de l’oxygénation cellulaire. 

La poussée d’HTA :    Aurum comp. : le cœur                         (G = dans la « Grande trousse »)

Aconit napelus (s) + Arnica montana (hg) + Aurum metal.

Association couvrant, en association avec les formules « Sulfur comp. » et « Kalium comp. », les problèmes de poussée hypertensive, d’angor et de tachyarythmie (effet bêta-bloquant). Dans les cas d’HTA essentielle chronique, les injections de Viscum album et/ou Rauwolfia comp. / Melilotus (lab. Heel) sont aussi très efficaces. 

 

L’ictus blanc (ischémique):     Helleborus comp. : l’ictus                   (G)

Apis mel. + Opium + Helleborus (ba) aa 30K

On appelait cela autrefois une attaque cérébrale. Les gens mouraient comme ça, rapidement ou restaient atteints à vie. Aujourd’hui, 800 000 personnes déclarent chaque année en France ce que l’on appelle un Accident Vasculaire Cérébral (AVC). On en sauve beaucoup, mais on a toujours beaucoup de gens qui ont des séquelles plus ou moins graves : le remède doit dont être donné au plus tôt de l’accident.

Apoplexie ou syndrome méningé, hébétude et prostration, mouvements automatiques parfois (tête, bras, mains, jambes), en urgence – le plus tôt possible (exemple : le malade vient de tomber dans le coma !). 

 

Crise hémorroïdaire :  Aloe comp. : les hémorroïdes                                     (P/G)

Aloe + Kalium carbonicum + Lachesis aa 30K

On pourra y associer – en unitaire – l’un des deux remèdes suivants :           

  • Nux vomica, sujet jeune, congestion portale (météorisme et constipation),           
  • ou Opium, sujet plus âgé, parésie intestinale et muqueuses sèches. 

 

La périphlébite :          Hamamelis comp. : la cellulite, les jambes lourdes         (G)

Arnica + Aesculus + Hamamelis + Natrum muriaticum + Pulsatilla  aa 30K

Association des remèdes couvrant la stase veineuse et la fragilité capillaire –> œdème des hanches et des cuisses. S’associe bien avec « Calcium comp. » et « Sulfur comp. »

NB. Ne pas oublier de vérifier les appuis plantaires (pieds creux ou plats, varus ou valgus ?) et la statique pelvienne ++, car ces troubles de la dynamique veineuse et lymphoïde peuvent faire échouer les traitements les mieux pensés !

 

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.