Cocculus indicus

alt   Cocculus indicus ou Anamirta cocculus

Ménispermacée, arbrisseau grimpant originaire des régions tropicales d’Asie, dont le fruit rouge contient de la picrotoxine (enivrante, convulsivante à fortes doses).

HOMEOPATHIE diathésique : remède du groupe des Ammonium (Kollitsch p. 276). Répertoire de Kent = 2.610 symptômes 

Causalité : Le « Burn-out » : surmenage, soucis, veilles prolongées …

Key-note : Vertiges nauséeux, associés au dérangement mental.

Psyché :    1 – Période d’excitation sensorielle et motrice Hypersensibilité aux bruits (Theridion), aux odeurs (Ignatia), aux secousses… disposition à prendre tout en mal : susceptible, irritable. Sensation de vide mental : le temps passe trop vite, avec vertiges et migraines (Argentum nitric.).               

                  2 – puis « engourdi » : anesthésie et paralysie. Faiblesse physique et dépression psychique vont de pair : se rend à peine compte qu’on l’interroge (ex.: état d’intoxication par les barbituriques), lenteur de compréhension et lenteur des réponses.

Soma : Mal des transports , aggravé en plein air et en regardant tout espèce de mouvement (différent de Tabacum). Céphalées occipitales intenses, névralgie du trijumeau, jusqu’à la paralysie faciale. Contractures musculaires, crampe des écrivains, dérobement des jambes en marchant (Conium).

Modalités : Aggravé par la moindre excitation et les transports


A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.