Coenzyme Q10

           Le Coenzyme Q10

Le cytochrome Q ou « Ubiquinone »  est une substance similaire à une vitamine, qui est vitale pour le bon fonctionnement du corps humain. C’est un agent physiologique qui participe au transfert des électrons dans la chaîne respiratoire mitochondriale : 95% de tous les besoins corporels en énergie sont transformés à l’aide du CoQ10. Le CoQ10 fut découvert par le chercheur britannique Peter Mitchell (prix Nobel de chimie en 1978)il y a plus de 40 ans. 

Le cytochrome Q est constitué d’un noyau quinone, dont la biosynthèse s’effectue à partir de la tyrosine, et d’une chaîne latérale formée le plus souvent de 10 unités isopréniques, dont la biosynthèse constitue un maillon dans la synthèse du cholestérol. Lorsqu’il comporte 10 unités d’isoprène, on le désigne par le terme coenzyme Q 10 (Co Q 10).

Présent dans la mitochondrie, le Co Q 10 est un maillon du transfert d’électrons en passant par la forme ubiquinol, ubiquinone et ubisemiquinone. Le Co Q 10 est aussi présent au niveau de la membrane plasmique et de divers organites intracellulaires. Il peut avoir un effet anti-oxydant.

Il a été démontré que si on augmente par supplément alimentaire l’apport de CoQ10 de 60 à 100 mg/jour pour 4 à 8 semaines, la capacité à l’exercice est augmentée (intérêt pour les sportifs). La fonction cardiaque est améliorée chez les malades cardiaques, le métabolisme lipidique est plus efficace et le VO2max et le temps à l’effort sur tapis roulant. (Source : Département de biochimie, Université de Montréal, Québec, Canada. 2007) 

La réduction du taux de CoQ10 est liée au vieillissement, ainsi que divers facteurs tels que l’effort physique extrême, le stress, une consommation accrue d’alcool et de tabac, de même que lors de maladies spécifiques. Certains médicaments réduisant le taux de cholestérol (statines) freinent également la production naturelle de CoQ10 dans le corps. 

Concernant les sportifs, il aurait montré que si on apporte  de 60 à 100 mg/jour de CoQ10 pendant 4 à 8 semaines, la capacité de performance est augmentée. Par ailleurs, la fréquence cardiaque est améliorée chez les insuffisants cardiaques, la consommation maximale d’oxygène et le temps à l’effort sur tapis roulant sont augmentés.

Le Co Q 10 a donné des résultats intéressants dans le traitement de certaines cardiomyopathies et dans la prévention de la cardiotoxicité des chimiothérapies de type anthracyclines. L’idébénone est un dérivé de l’Ubiquinone proposé dans le traitement des accidents vasculaires cérébraux.  

 

Notre alimentation nous fournit un apport journalier d’environ trois à dix milligrammes de cette Coenzyme. Cependant, il se peut qu’un régime normal ne suffise pas à répondre aux besoins corporels en CoQ10. Lorsque notre besoin en CoQ10 augmente, un complément alimentaire peut contribuer à éviter un manque. La plupart des experts recommandent entre 30 et 200 mg de CoQ10 par jour (pour un adulte).

 

 

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.