Coffea

alt   Coffea cruda ou Coffea tosta                             

Le café, rubiacée, comme China et Ipeca, est un arbuste tropical de 8 à 10m, originaire du Yemen, à feuilles persistantes et fleurs blanches. Le fruit est une drupe rouge qui contient deux graines accolées par leur surface plane.

NOM FRANCAIS :  Café arabica (Ang.: Coffee)

PRINCIPES ACTIFS : des stérols, terpènes et tocophérols, des bases puriques (caféine) des glucides (50% du poids sec). Phosphates et sulfates de Ca, Mg, K et Na.

HOMEOPATHIE diathésique : remède du groupe du Soufre (Kollitsch p. 101). « L’hyperesthésie sensorielle »           

Causalité :      Suite de surprises joyeuses, d’émotions ou épuisement après un long voyage 

Psyché :    Insomnie, ou rêves terrifiants, avec afflux de pensées. Exaltation des sens et de la sensibilité en général : douleurs intolérables, agitation constante.

Extraits de la MM de J.T. KENT : « Belladonna is indicated the child is sluggish and stupid and would like to sleep. With COFFEA there is excitement« .

« Wakes up excited as if it had visions : looks for things and finally sees they are not there« . 

Soma :       Prurit vulvaire voluptueux. Palpitations cardiaques violentes. Névralgies. Constipation avec hémorroïdes (Aesculus), constriction anale spasmodique 

Aggravé par :  les émotions, le bruit, le froid.

EFFET BIOLOGIQUE (BNS) :

  1. Baisse les paramètres : Gamma précipitines / Mercurius / Kalium
  2. Augmente les paramètres : Alpha 1 / Alpha 2 / Cadmium (Germanium)
COFFEA ARABICA (essence spagyrique): Essence du changement par la libération, changement radical 180°, nouveau cap, nouvelles compétences. Renverse la polarité, retourne la situation, peut inverser un processus lors de comportement inadéquat. Travaille sur nos yeux et nous éclaire d’une lumière arc-en-ciel, d’un soleil qui permet de cesser de se voiler la face et ainsi de quitter l’illusion, percevoir une autre réalité, se regarder différemment et irradier cette lumière vers les autres. Cerveau reptilien comme Pilocarpus, lien avec Sabal s. (Rein/peurs). Coffea a. est l’essence qui relie N. tabacum à Datura stramonium.

MTC : Le café est de nature froide, amère et piquante. Il est sudorifique. Le café est un remède qui fonctionne en transformant le Jing des reins en énergie. Cette énergie alors libérée va vers le haut et vers l’extérieur, donnant rapidement une soudaine augmentation de l’énergie.Ce surplus d’énergie libère sur son passage les stagnations d’énergie et réactive le sang, ce qui provoque une sensation de bien-être résultant de cette libération de Qi que produit le café. Cependant le café est froid énergétiquement, il rafraîchit le foyer médian. Ce fait peut provoquer un mouvement des selles qui est utile dans certaine forme de constipation.

Le café est diurétique (rein), il provoque des urines fréquentes qui entraînant avec elles : chaleur et énergie !

Il en résulte que la consommation importante de café nécessite pour produire son effet une perte de Jing et de Yin des reins et une perte de Yang de la rate et des reins.

Le foyer médian et le foyer inférieur sont ainsi touchés. Le coût de cette tonification agréable est en fait un prélèvement sur nos précieuses réserves de jing de l’organisme ainsi qu’une perte de chaleur vitale.

Le café est un médicament parfois très utile, mais sa consommation importante est un poison pernicieux.

 
A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.