Douleurs périnéales

Douleurs pelvi-périnéales chroniques

5% des troubles sexuels chez l’homme s’accompagnent de douleurs. Les principales étiologies sont :

  1. les prostatites chroniques bactériennes = insuffisance érectile + douleur lors de l’éjaculation + troubles mictionnels + brûlures de l’urètre,
  2. les « neuropathies pudendales » = insuffisance érectile + douleur testiculaire (uni ou bi-latérale) irradiée à la face interne de la cuisse. Causes : sports prédisposants (cyclisme et aviron), traumatismes pelviens et périnéaux. Traitement classique par infiltrations (psychothérapie et antidépresseurs si nécessaire). Vérifiez aussi la statique pelvienne (examen dynamique des sacro-iliaques et recherche des dermalgies réflexes de cette zone) et recherchez la présence éventuelle d’un champ perturbateur dentaire ou génital (cf. neuralthérapie des cicatrices et des lésions viscérales ou ligamentaires)
  3. les neuropathies du diabète ou des trithérapies (VIH), avec paresthésies de la verge.

Les examens para-cliniques (échographie prostatique endorectale, radiographies du bassin et des lombes …) servent surtout à éliminer une cause organique.

 

 

Orchite : Le repos au lit est conseillé. Cherchez une cause MST (gonocoques, chlamydiae …)

 

  • Aurum, Conium (au) … induration testiculaire, douleurs aggravées la nuit, jet intermittent
  • Kalium bichromicum … congestion avec écoulement jaunâtre irritant
  • Hamamelis (fe)… remède du cordon spermatique

Dans l’orchite ourlienne : Pulsatilla et Clematis erecta (si) … sur engorgement lymphoïde et congestion des muqueuses.

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.