Effets secondaires des médicaments

Question … Je prends actuellement du Xatral pour un problème mictionnel et je ne me sens pas bien : fatigue et hypotension. Est-ce normal ? Que dois-je faire ? 

Réponse … Vous soulevez là un problème récurant lié aux effets secondaires des médicaments allopathiques « modernes ». Dans votre cas, il s’agit d’un « Alpha-bloquant » et ces phénomènes sont bien connus. Vous pouvez changer pour un remède végétal adapté, par exemple le « Tadenan » (ou un de ses génériques) qui n’aura pas ces inconvénients.  

alt

 

Je profite de votre question pour soulever le problème des effets secondaires que nous avons fréquemment observés lors de traitements allopathiques courants :

 

—>       Hypolipémiants (Tahor / Zocor / Crestor …) : fatigue et douleurs musculaires, crampes … De plus ces médicaments sont inutiles (le cholestérol n’est qu’un marqueur de la maladie vasculaire) et dangereux à long terme, car ils sont immunosuppresseurs ! Lire « La saga du cholestérol » dans notre section « l’hôpital / service de cardiologie » …

 

Médocs

 

—>       Anti-inflammatoires (Voltarène / Cébutid …) : aigreurs d’estomac, prise de poids (en quelques jours !), photo-sensibilisation au soleil = dermite suintante …

—>   Anti-acides IPP (Imexium / Lanzor / Ogast / Mopal …) : tuméfactions, œdèmes, douleurs musculaires et articulaires (intoxication hépatique), dépression, confusion …

—>    Antidépresseurs sérotoninergiques (Seropram / Prozac / Deroxat / Zoloft …) : confusion, migraines, mouvements anormaux, palpitations …

—>    Aspirine cardio (Cardegic …) : aigreurs d’estomac, tendance à l’anémie (micro saignements) …

—>       Hypotenseurs (nombreuses classes …) : fatigue, eczéma, vertiges et impuissance. Il n’y a pas de sur-risque vasculaire si votre tension ne dépasse pas 160/90. Si vous avez plus de 50 ans et que votre tension artérielle est inférieure à 130/80, votre médicament est surdosé !

—>       Anxiolytiques et somnifères : constipation, troubles de mémoire …

—>      Antibiotiques : diarrhée et/ou candidose, éruptions diverses …

Etc… Faites-nous part de vos expériences désagréables sur le « forum », nous pourrons ainsi mettre les praticiens et les utilisateurs en garde. 

Vous pouvez – sans grand risque  faire le test d’un arrêt de 10 jours du traitement suspecté. Si les symptômes gênants régressent, on peut incriminer le médicament en cause et envisager un changement de stratégie thérapeutique.

Effetsecondaires

http://www.viddler.com/explore/Tonino17/videos/26/

Voici le lien pour vérifier les effets secondaires des médicaments (en Suisse – dans les autres pays, certains noms commerciaux peuvent changer)  :

http://www.kompendium.ch/Search.aspx?lang=fr

Voir aussi sur ce site le « dossier du Médiator » et des graves questions qu’il soulève.

Bibliographie : 

Ph. EVEN et B. DEBRE : « Guide des 4 000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux » (édition du Cherche midi),

L. De Brouwer  « Dossier noir des médicaments de synthèse  » (Encre, 1989)

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.