Epilobium

EPILOBIUM

Groupe proche de l’Onagre (Onagracée), aux graines parachutes, comme Taraxacum.

 

EPILOBIUM ANGUSTIFOLIUM 

 

NOM FRANÇAIS : Epilobe, Herbe de saint Antoine (Ang.: Willow herb / All.: Waldröschen)

PRINCIPES ACTIFS : flavonoïdes, sitostérol, acides tri terpéniques, tanin, et dans les racines : mucilages et pectine

INDICATIONS traditionnelles : traitement des prostatites et adénomes de la prostate (inhibition de la synthèse des prostaglandines). Diarrhée et toux, cosmétiques pour les peaux sensibles.

 

alt   EPILOBIUM HIRSUTUM

C’est une grande plante formant souvent des colonies, aux feuilles en partie engainantes, dentées, aux fleurs pourpres sur de longs pédoncules à l’aisselle des feuilles et à 4 pétales très échancrés, en grappes feuillues. Des poils hérissés parcourent sa tige. Les poils des aigrettes de ses graines furent un temps exploité pour tenter de remplacer la culture du coton, mais sans succès.

 

NOM FRANÇAIS : Epilobe hérissé, Epilobe à grandes fleurs (Ang.: Fire weed)

 

HOMEOPATHIE diathésique : remède du groupe du Mercure (Kollitsch p. 184). Diarrhée chronique avec décharges muqueuses chez un dyspeptique, avec ptyalisme.

ACTION BIOLOGIQUE (BNS) :

  • Baisse les tests : Albumines et Alpha 1 précipitines / Zincum
  • Augmente les tests : Alpha 2 précipitines / Sulfur / Alumina 

Proches :

 

EPILOBIUM ROSMARINIFOLIUM … abondante dans le sud-est de la France, jusqu’à 1200 mètres.

 

EPILOBIUM PALUSTRE … Epilobe des marais

 

alt   

.

EPILOBIUM PARVIFLORUM  … Epilobe à petites fleurs

Cette herbacée est non seulement superbe dans ces tons rosés, mais c’est aussi un médicament « miraculeux » dans les cas de problèmes de prostate et ce, grâce à un de ses constituants : le «Myricétol-3-O-béta-D-glucuronide» qui inhibe la 5 alpha-réductase de la testostérone, ainsi que l’aromatase, deux enzymes impliqués dans la croissance de la prostate.

L’engouement actuel pour l’épilobe à petites fleurs dans les troubles de la prostate vient de la réputation que lui a faite Maria Treben, herboriste autrichienne. Maria Treben (1907 – 1991) était une herboriste autrichienne. Elle est devenue célèbre grâce à son livre « La Santé à la pharmacie du bon Dieu » (en allemand : Heilkräuter aus dem Garten Gottes), qui s’est vendu en plusieurs langues et en plusieurs millions d’exemplaires.

Fichier à télécharger :

Epilobiumprostate

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry

Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur.
Auteur d’une dizaine d’ouvrages, il coordonne l’enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l’aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.