Galeopsis

 

alt   GALEOPSIS  

Le nom de galéopsis vient du grec gale (belette) et opsis (aspect). Les anciens baptisèrent ainsi plusieurs labiées dont la corolle à deux lèvres leur rappelait le petit carnassier. Il existe six sortes de galéopsis dans la flore européenne, toutes plantes annuelles aux fleurs roses ou pourpres, parfois jaunes, panacées de blanc, de rouge ou de violet. 

GALEOPSIS DUBIA, GAL. SEGETUM ou OCHROLEUCA 

Le plus commun, à tige velue, feuilles dentées, soyeuses et veloutées dessous. 

NOM FRANÇAIS : Chanvre sauvage, Galéopside douteux (Ang.: Hemp nette /All. : Bleiche hanfnessel) 

PRINCIPES ACTIFS : 0,7 à 0,9% d’acier silicique, HE, tanins (5 à 10%), saponines, pectine 

INDICATIONS traditionnelles : adjuvant des affections pulmonaires (décongestionnant et expectorant), antianémique, diurétique.

ACTION BIOLOGIQUE (BNS) :

  • Baisse les tests : Calcarea / Sulfur / Carbo 2
  • Augmente les tests : Zincum / Alpha 2 précipitines / Alumina  

Proches :

GALEOPSIS GRANDIFLORA … Galéopsis à grandes fleurs 

GALEOPSIS LADANUM … Galéopsis ladanum, ortie rouge, à tige carrée, feuilles étroites et glabres

ACTION BIOLOGIQUE (BNS) :

  • Baisse les tests : Euglobulines Alpha / Alumina / Alpha 1 précipitines
  • Augmente les tests : Albumines / Alpha 2 précipitines / Magnesia 

GALEOPSIDE TETRAHIT … Ortie royale (Ang.: Hemp nettle), ses corolles roses dépassent souvent les calices à dents piquantes. Remède aux effets remarquables sur l’acné rosacée (découverte de la prescription d’indication biologique) 

ACTION BIOLOGIQUE (BNS) :

  • Baisse les tests : Euglobulines Bêta / Alpha 2 et Gamma précipitines
  • Augmente les tests : Albumines / Sulfur / Kalium  
A propos de l'auteur
Jean Yves Henry

Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur.
Auteur d’une dizaine d’ouvrages, il coordonne l’enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l’aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.