Genoux

Une douleur du genou est un motif fréquent de consultation. L’interrogatoire et l’examen clinique apportent généralement un faisceau d’arguments suffisamment pertinents pour faire le diagnostic (mais attention, 10% des problèmes sacro-iliaques et des coxopathies se traduisent uniquement par une douleur au niveau du genou !). Le problème est assez différent selon qu’il s’agit d’un sujet jeune (moins de 40 ans) ou plus âgé :

1 – douleur extra-articulaire : à distance de l’interligne, produite par pression, ne gène pas la mobilisation passive de l’articulation. Cas de la tendinopathie de la patte d’oie, du tendon rotulien, de l’hygroma pré-rotulienne.

Remèdes = Ruta (si), Rhus toxicodendron (hg)…

2 – la douleur est mécanique : survient uniquement à la marche, est calmée par le repos et les antalgiques :

  • Benzoicum acid. … craquements articulaires, contexte goutteux (// Colchicum et Berberis)
  • Heliantus (fe) … aggravée en descendant un escalier (chondromalacie rotulienne gauche ?)
  • Sticta pulmonaria (s) … gonflement et chaleur articulaire (arthrose fémoro-tibiale ou fémoro-rotulienne ?), latéralité droite (sur fond de sinusite chronique)
  • mais aussi : Guaïacum (am) …

3 – le blocage : lors d’un mouvement, le genou qui reste « coincé » à 30-45°, traduit une « anse de seau » méniscale, dont le traitement est chirurgical.

Les complexes du lab. Heel :

« Kalmia compositum » … arthrite ou périostite, névralgies lancinantes (du centre à la périphérie)

« Rheuma-heel » … périarthrite (Arnica / Bryonia / Causticum / Ferrum / Rhus tox.)

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.