Gingko biloba

GINGKO BILOBA

Ginkgoaceae, Conifère primitif chinois, véritable fossile vivant apparu il y a plus de 270 millions d’années, qui doit son existence actuelle aux soins des moines bouddhistes qui en entouraient leurs monastères. Pieds mâles et femelles, feuilles larges. L’ovule de couleur jaune-brun, de 2 à 3 cm de diamètre qu’on prend généralement pour un fruit. Cet ovule est lisse et attirant mais toxique car il contient de l’acide butanoïque, il sent d’ailleurs le beurre rance à l’automne lorsqu’il commence à se rider.

NOM FRANÇAIS : « Arbre aux cent écus », Noyer du japon

PRINCIPES ACTIFS : riche en flavonoïdes, l’extrait de feuilles de ginkgo est un puissant antioxydant

INDICATIONS traditionnelles : Les feuilles servent de base à la préparation de remèdes vasculaires : Tanakan®, Ginkgor® … Les graines sont sédatives et expectorantes.

HOMEOPATHIE diathésique : remède du groupe du Sodium (Kollitsch p. 54). Sa pathogénésie récente évoque par tous ses symptômes un « vide de sang du foie –> chaleur » : céphalée sus-orbitaire gauche avec difficulté à penser et troubles de mémoire.

GINKGO BILOBA essence spagyrique : Retour à la Source de Vie, fortifie la Foi, symbole d’immortalité, d’invulnérabilité. Permet de se relever de terre, de relever la tête, de retrouver l’esprit et la sérénité en apportant des idées nouvelles afin d’aller de l’avant. Développement du potentiel qui est en nous, synergie avec China. Rééquilibre l’être dans son ensemble.

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.