Glaucome

Glaucome

Affection fréquente après 40 ans, elle touche environ 2% de la population après 40 ans. C’est la première cause de cécité dans le monde !

1/ à angle ouvert (ou glaucome chronique, souvent héréditaire). La maladie évolue insidieusement sur des années, rétrécissant progressivement le champ visuel et entrainant une destruction des fibres nerveuses du nerf optique jusqu’à conduire à la cécité.

Le glaucome est lié à plusieurs facteurs, dont le plus fréquent est l’élévation de la pression intraoculaire, mais ce n’est pas le seul : il est possible de développer un glaucome sans cette élévation !

Tout le danger de cette maladie relève de son aspect insidieux : il n’y a pas de signe perceptible, pas de douleur, pas de nette baisse de la vision et l’œil est d’apparence normale. Lorsqu’on se rend compte d’une baisse de la vision, il est déjà trop tard.

Le dépistage et le traitement précoce revêtent donc une importance primordiale. La fréquence du glaucome augmente avec l’âge, mais aussi chez les hypertendus, les diabétiques, les migraineux et les myopes. 

Répertoire « Synthesis » page 483 : « Glaucome » = on trouve 63 remèdes dont : Bryonia (ph), Cedron, Cocculus (avec rhumatismes), Colchicum, Colocynthis, Gelsemium (mn), Kalium iodatum (dans la syphilis), Lac caninum, Osmium, Phosphorus troubles trophiques d’origine sympathique réflexe, Physiostigma (mn), Prunus spinosa, Rhus tox., Spigelia, Sulfur et dans un contexte de surcharge vasculaire et sclérose : Aurum (pléthorique) ou Plumbum (parétique) …

Traitement classique moderne : prostaglandine (Xalatan 0,05%) ou/et bêtabloquants. Des collyres sans conservateurs font progressivement leur apparition dans le but d’optimiser la tolérance locale d’un traitement essentiellement prolongé.

Remède anthroposophique : Arnica montana + Resina laricis aa D20.

Sérothérapie : « Oeil » + « Neuro-vasculaire » + Sympathique total » 4CH

Si cela ne suffit pas, il faudra songer au laser ou à la chirurgie, car les lésions de la rétine sont rapidement graves et irréversibles !

2/ à angle fermé (glaucome aigu, urgence absolue = hospitalisation !) :

  • Stramonium (ca) dilatation pupillaire (insensibles à la lumière, immobiles)

  • Pensez aussi à : Aconit (s), Belladonna (fortes douleurs), Crotalus hor. (ge), Mezereum (hg) et Rhododendron

 

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.