Griffonia

Le griffonia, Griffonia simplicifolia ou Bandeiraea simplicifolia, est de la famille des Fabaceae (légumineuses). C’est un arbuste pérenne, grimpant ou non, poussant à l’état naturel, non cultivé. Utilisé comme gomme à mâcher et comme insecticide, il fait partie de l’alimentation traditionnelle de l’Ouest africain ! Les graines des fabacées sont de la viande végétale. En Afrique de l’Ouest et en Côte d’Ivoire, son nom vulgaire est Popo.

Griffonia

Dans les années 80, les scientifiques s’intéressent au griffonia. Ils constatent que la plante agit sur l’humeur, le sommeil et les tensions nerveuses. Cette efficacité est due à une substance que l’on appelle 5-HTP : une seule graine renferme 3 à 7 % de 5-HTP. C’est d’ailleurs la plante la plus riche en 5-HTP à tel point que les laboratoires ont renoncé à la synthèse de cette molécule, car le procédé chimique semble trop coûteux. Le 5-HTP est un acide aminé produit par notre organisme à partir d’un autre acide aminé, le tryptophane, présent dans les aliments protéinés (viande, volaille, poisson, produits laitiers, légumineuses et noix). Une fois absorbé par l’organisme, le 5-HTP se transforme en sérotonine, une hormone qui permet la transmission de l’influx nerveux dans le cerveau et la régulation de l’humeur, de l’anxiété, de l’appétit et du sommeil. C’est pourquoi il est considéré comme antidépresseur au même titre que le Prozac. On y trouve encore des lectines (rhodamine), des lipides et des glucides. Le griffonia peut être utilisé de manière prolongée contre les migraines et les maux de tête chroniques, la dépression (sentiment d’inutilité, léthargie, agressivité, mal-être, etc.), l’endormissement difficile.

Il permet de diminuer l’appétit et les fringales : il est intéressant pour les personnes qui ont besoin de perdre du poids, ou qui souffrent de boulimie, il a aussi été utilisé pour la fibromyalgie et les addictions, et augmente directement le stock disponible de sérotonine dans le cerveau.

Les Africains de la Côte d’Ivoire et Ghana utilisent le griffonia comme plante médicinale. Ils mâchent les petites tiges et les racines, et laissent les feuilles aux chèvres pour favoriser leur reproduction. Griffonia simplicifolia ressemble plus à une plante ligneuse (liane) sur laquelle de jolies gousses contiennent les graines. Il pousse dans les zones tropicales d’Afrique, en particulier le long des côtes de l’Afrique de l’ouest au Ghana, en Côte d’Ivoire, au Libéria, au Togo, au Nigeria, au Gabon).

On lui associe de préférence de la vitamine B6 pour renforcer son effet.

Une seule précaution lorsque l’on achète du griffonia en gélules : préférez la poudre de plante aux extraits, souvent chauffés. On conseille quatre gélules par jour, deux au milieu des repas. Les personnes prenant du griffonia réduisent spontanément les portions alimentaires au cours des repas d’environ 10 % dans les jours qui suivent. Par contre, le griffonia ne réduira pas l’appétit chez les personnes qui en ont peu.

A la différence des antidépresseurs Inhibiteur de Recapture de la Sérotonine, qui économisent la sérotonine, le principe actif du griffonia permet à l’organisme d’en fabriquer. Surtout, on a mis en évidence que le griffonia avait moins d’effets secondaires (bouche sèche, perte de libido), qu’il permettait une meilleure tolérance au traitement et un plus faible ratio d’échec.

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.