Helleborus

Les Renonculacées sont plantes évoluées, mais assez archaïques, des régions tempérées, aquatiques et froides de l’hémisphère nord (plantes de l’humidité qui fuient la chaleur et la sécheresse). Toutes fabriquent un poison, plus ou moins violent selon les espèces. La fleur primitive des renonculacées est bombée et aux étamines disposées en spirale. Les fruits sont des akènes plumeux de petite taille, secs et allongés : le « follicule ».

alt   Helleborus niger

NOM FRANÇAIS : la Rose de noël (car persiste en fleur sous la neige !)

HOMEOPATHIE diathésique : remède du groupe du Baryum (Kollitsch p. 315) : « Hébèté«  

Causalité :       Encéphalopathies (méningite, toxicose …), épilepsie post critique … En dehors des lésions corticales patentes, peut être utilisé lors de profonds états dépressifs ou chez certains enfants souffrant d’hospitalisme (désert affectif -> régression).  

Psyché :         Stupéfait et apathique, il reste assis sans rien dire, soupirant, se mordillant les lèvres. Passivité et insensibilité, lent à répondre parce que lent à comprendre. La consolation, comme la joie de l’entourage l’aggrave car il a simplement besoin de repos, de tranquillité. Idée fixe qu’il va mourir ou qu’il a compromis son salut par ses péchés.  

Soma :            Mouvement roulant de la tête sur l’oreiller,  jour et nuit, avec marmonement.Mouvements involontaires ou automatiques des membres, maladresse des mains.Yeux grand ouverts, mydriase, strabisme.Lèvres sèches craquelées, vésicules autour de la bouche. Bruxisme.  

Modalités :      Aggravé le soir (16 à 20 heures), en se découvrant   

Proches :

HELLEBORUS FOETIDUS … Hellébore foétide

ERANTHIS HYEMALIS … Hellébore d’hiver


A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.