Hepatica triloba

alt   Hepatica triloba     

Renonculacée (Thalamiflores primitives) cousine de Pulsatilla. La fleur primitive des renonculacées est bombée et aux étamines disposées en spirale. Les fruits sont des akènes plumeux de petite taille.

NOM FRANÇAIS : l’Anémone hépatique, « herbe de la trinité » (Ang.: Liverwort / Esp.: Herba de la trinidad)

COMPOSITION : Saponines, Manganèse, Silice.

INDICATIONS classiques : troubles vasculaires (micro-angiopathie diabétique, migraines) et hépatiques … mais attention, car en 1DH, la plante peut provoquer des réactions d’hypersensibilité désagréables : nous conseillons de ne la prescrire qu’à partir de la 3 DH

HOMEOPATHIE diathésique : remède du groupe du Magnésium (Kollitsch p. 315). Troubles hépatiques avec catarrhe pharyngé et sensation de particules alimentaires remontant sur l’épiglotte.

.

PSYCHE (B. Vial) : « Pulsions éthyliques et sexuelles mal contenues » (vers Nux vomica) ?

EFFETS BIOLOGIQUES (BNS) :

  • Abaisse : Magnesia / Alpha 1 précipitines / Calcarea
  • Augmente : Albumines / Bêta et Alpha 2 précipitines
A propos de l'auteur
Jean Yves Henry

Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur.
Auteur d’une dizaine d’ouvrages, il coordonne l’enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l’aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.