Hydrogenum

Hydrogenum

Voici des années que nous nous lamentions de l’absence dans la matière médicale homéopathique du premier atome de la table de Mendeleïev et du plus important (quantitativement, car c’est la substance de base des étoiles) métalloïde de l’univers : l’hydrogène. Rien qu’au niveau du corps humain, il représente 10% de notre poids ! Il a deux isotopes : le Deutérium et Tritium, rares, qui ont été très recherchés, car constituants de « l’eau lourde » utilisée dans les premiers réacteurs nucléaires.

Table de Mendeleïev :

Groupe 1 …          Groupe 2           etc …

  1.    H (1)
  2.    Li (3)  …      Be (4)
  3.    Na (11)  …   Mg (12)
  4.    K (19)  …     Ca (20)
  5.    Rb (37)  …   Sr (38)
  6.    Cs (55)  …   Ba (56)

Cette pathogénésie à été réalisée par la « Dynamis school », école homéopathique écossaise, sous la direction de Jeremy SHERR. Elle a pris 4 ans et a été terminée en 1992. Elle comporte 1100 symptômes, dont 305 concernent l’esprit (Mind). Nous avons identifié ces symptômes avec les codes de l’auto-questionnaire de SYNERGIE (pour ceux d’entre vous qui possède le logiciel), pour mieux les étudier.

Psyché : se sent « vieux » : psychorigide, égoïste (440), irritable et confus

  • – oublieux, tr. de la mémoire récente (156), fait des erreurs (lettres, chiffres)
  • – irrésolu (217), veut que quelqu’un décide pour lui, désire de l’aide
  • – lenteur d’idées et de mouvement (094), pourtant s’agite, impatient (093) !
  • – appréhensions, peurs de mal faire, trac (060)
  • – pensées persistantes (086), anxiété sans raison
  • – désir de solitude et de ne rien faire, peu impliqué, détachement, indifférent
  • – insécurité, aversion à être touché (se sent vulnérable)
  • – triste, morose (164), introverti, s’apitoie sur lui-même
  • – dépressif, résigné, apathique (447). Pense au suicide, à la mort (084)
  • – irritable, critique, coléreux sans raison, querelleur (062)
  • – loquacité (173), sautes d’humeur, intérêt homosexuel (350)
  • – sensible aux jugements, suspicion, sentiments paranoïdes (se sent rejeté)
  • – théorise, philosophe, parle à Dieu (095)
  • – altruiste (Causticum), veut se dévouer, charitable

Soma : désadaptation neuro-sensorielle progressive

  • – vertiges (232), aggravés en bougeant la tête
  • – maux de tête occipito-frontaux, avec pulsations et nausées (051)
  • – migraine oculaire (257)
  • – écoulement nasal clair (blanc d’œuf), renifle (179). Prurit des oreilles
  • – bouche sèche (144) et douleurs dentaires (134), mal de gorge, toux grasse (191)
  • – nausées aggravées par le thé. Soif de boissons froides
  • – constipation (207)
  • – palpitations (107) et peurs ressenties au cœur et à l’estomac
  • – tension musculaires, raideurs : cervicalgies (235) et lombalgies (< par la toux)
  • – extrémités froides, jambes faibles, panaris.

Modalités : aggravé le matin (358), par le froid, périodicité annuelle

Dans l’approche systémique que nous avions faite de l’utilisation thérapeutique des gaz, s’appuyant sur la réflexion anthroposophique, l’hydrogène est le principal remède gazeux du pôle cœur. A ce niveau, la problématique identitaire (Sycose) est permanente, posée à l’adolescence lors de la poussée pubertaire, puis ressurgissant durant la période du vieillissement, sorte d’adolescence à l’envers. Les manifestations décompensées sont celles de la névrose hystérique (avec sa classique instabilité d’humeur), sur une personnalité souffrante, rejetée, blessée, peu sûre d’elle.

Les remèdes homéopathiques correspondants les plus proches sont :

  1. Medorrhinum = le stéréotype (pas de sens critique) : agir sans penser, penser sans agir. Fermé à toute création, il confond les statuts et les rôles.
  2. Kalium carbonicum = réactivation des expériences négatives : détresse extrême
  3. Causticum = réactivation des expériences de frustration précoce : révolté(e), avec son satellite vertigineux et épuisé : Cocculus (am)
  4. Thuya occidentalis = réactivation du noyau de culpabilité : obsessionnel, avec Ignatia amara (na) dysneurotonique et Crocus (na) migraine ophtalmique.
A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.