L’hygiène au cabinet du praticien

Hygiène au cabinet du thérapeute

 

 Modes de transmission des germes
 Prévention des infections
 Hygiène des mains : Comment? Quand ?
 Hygiène au cabinet
 Adaptation de l’environnement de travail

1/ Le lieu : que remarque-t-on ?

—> l’entrée, la salle d’attente :

  • état des murs, sol lavable ?
  • vestiaire : porte parapluie, porte-manteaux (crochets en suffisance), chaise pour enlever éventuellement ses chaussures, étagère ou rangement à cet effet ?
  • chaises ou/et fauteuils : assise saine, entretient facile
  • genre de décoration : pièges à poussières et attention au style de messages !
  • étagères ou porte-documents pour publications diverses
  • magazines « intelligents » ?
  • Plantes vivaces ? (attention aux moisissures et aux moucherons)
  • genre d’éclairage
  • aération (odeurs ?)

—> les toilettes :

  • indiquées clairement
  • à la propreté irréprochable (une visite régulière est indispensable), papier hygiénique en suffisance, poubelle vidée régulièrement
  • du savon, en distributeur si possible
  • du papier essuie-mains à usage unique (ou changement de linge régulier)
  • nettoyage du siège et des poignées de porte régulière
  • éventuellement, un tiroir contenant des protections ou serviettes hygiéniques

—> le bureau :

  • idem qu’en ce qui concerne la salle d’attente : choix de la couleur, des matières, sol, murs …
  • un coin où on se déshabille (chaise ou valet pour poser ses vêtements, chausse-pieds, chaise pour s’assoir)
  • siège des patients (2 minimum)
  • siège du praticien (si possible à roulettes et réglable en hauteur)
  • bureau avec tiroirs de rangements
  • une table d’examen (et de massages) réglable (ou tabouret si immobile), un coussin pour la tête et du papier de protection
  • s’il est prévu d’utiliser des produits (huile, crèmes, talc …), il est important d’avoir du papier ménage à portée de mains
  • un petit meuble pour stocker les produits,
  • une poubelle avec des sacs, un container à aiguilles (prise de sang ou aiguilles d’acupuncture)
  • une cuvette et de l’eau, une protection des mains par un savon désinfectant (ex.: Lubex)
  • des gants d’examen et de protection à usage unique

—> le/la thérapeute :

  • vêtements « classiques » (évitez les décolletés, les tissus transparents …), cheveux longs attachés
  • parfum personnel discret
  • prévoir un change et une blouse blanche si vous le souhaitez

 

En cours de rédaction …

Par mme Béatrice Zubler Favrod (infirmière et naturopathe)

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.