Hystérie

LA NEVROSE HYSTERIQUE

L’angoisse se porte sur le corps (sans atteinte organique = manifestation somatique, conflit psychologique – voir chapitre introduction). L’hystérie se caractérise par une personnalité particulière, très extravertie et théâtrale. L’hystérique a besoin d’être reconnu par l’autre pour exister. L’hystérique n’existe que par le regard de l’autre. Pour la MTC le « syndrome hystérique » = ZANG ZAO

Choix des remèdes homéopathiques selon la localisation symptomatique :

LARYNX

  • Cuprum … Hypersensible, peureux, craintif (mais pouvant avoir des pulsions soudaines dangereuses). Convulsions, spasmes, crampes, troubles de la phonation (> boissons fraîches, mais < vin blanc), crampes douloureuses des mollets, occlusion palpébrale spasmodique.
  • Ignatia amara (na)… chagrin silencieux avec émotivité exagérée, soupirs + +
  • Lachesis (ge) … cyclothymique volubile, désespoir du matin + euphorie du soir.
  • Moschus (cu) … Impressionnabilité, suggestibilité, lipothymies spectaculaires en public et sans se blesser, hoquet hystérique, constriction du larynx du thorax et du diaphragme, pseudo-cécité ou surdité, se met en colère pour un rien. Presque sincère et cependant inauthentique.
  • Aussi : Hyosciamus (ca), Nux vomica (s) …

DIAPHRAGME

Abies nigra (s), Argentum nitricum, Asa foetida (au), Hyosciamus, Moschus

ABDOMEN

  • Magnesia phos. … Anxieux et irritable, amélioré par la chaleur et à la pression locale. Face : névralgies, blépharospasmes, nystagmus, spasmes de la bouche et du visage, spasmes diaphragmatiques, coliques et flatulence. Quelques manifestations de la zone cardiaque.
  • Valeriana (na) … Hyperesthésie sensorielle incontrolée, mauvaise interprétation du ressenti, boule laryngée, suffocation nocturne, douleurs de crampes et de contractures, sensation de ballonnement et de lévitation, dépersonnalisation (border-line ?), débâcle urinaire à l’amélioration des symptômes.
  • Aussi : Castoreum (cu), Colocynthis (mg), Murex (mg), Nitricum acid., Origanum (na) …

La décompensation hystérique de :

  • Sulfur = Aconit (s) … besoin de bouger, « S.O.S., je suis malade, je vais mourir ! ».
  • Sepia = Lilium tigrinum (mg) … irritable, débordée, refoulée et paradoxale
  • Natrum mur. = Croccus sat. … forte envie de rire, de chanter, sur faiblesse ou dépression
  • Lachesis = Tarentula hispanica (ge) … l’agité apeuré mais impudique, palpitations.
  • Argentum nitricum = Valeriana (na) … (voir ci-dessus)
  • Aurum / Platina = Palladium … sur fond de mépris général (micropsie)
  • Graphites = Carboneum sulf. … gaieté extravagante alternant avec tristesse profonde
  • Calcarea carb. = Hyosciamus … grand peureux qui « roule des mécaniques ».

 

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.