Inula

alt   INULA HELENIUM 

Astéracée (Composée : plantes dans lesquelles ce qu’on appelle couramment fleur est en fait un capitule formé de nombreux fleurons entourés d’un involucre de bractées). C’est une grande plante d’origine asiatique, naturalisée depuis longtemps en Europe, où on l’a utilisée pour ses vertus médicinales. Dans cette vaste famille, les inules se rapprochent des marguerites. 

NOM FRANCAIS : La grande aunée ou inule aunée, Panacée de Chiron (Ang.: Scabwort / All.: Echter alant) 

PRINCIPES ACTIFS (rhizome) : 1 à 3% d’HE (sesquiterpènes antiseptiques), amers, inuline 

INDICATIONS traditionnelles : expectorante, bronchorelaxante, dépurative (diurétique et vermifuge) 

HOMEOPATHIE diathésique : Remède du groupe du Magnésium (Kollitsch p. 152). Bronchite chronique avec expectoration épaisse et toux sèche la nuit, associée à des douleurs dorsales et claquements des dents de froid ! 

PSYCHE (B. Vial) : le nom viendrait d’une larme d’Hélène de Troie … « Sentiment d’inutilité (auprès de Mélénas ?), état mélancolique ». 

ACTION BIOLOGIQUE (BNS) :

  • Baisse les tests : Albumines / Bêta précipitines / Magnesia
  • Augmente les tests : Alpha 2 précipitines / Euglobulines Alpha / Cuprum 

Proches :

INULA DYSENTERICA … Herbe de Saint Roch 

PRINCIPES ACTIFS (rhizome) : 0,15 % d’HE, tanins et inositol

INDICATION traditionnelle : calme la diarrhée

INULA GRAVEOLENS … Inule odorante (voir fichier joint)

INULA VISCOSA … Aunée visqueuse (voir fichier joint)

 

 

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry

Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur.
Auteur d’une dizaine d’ouvrages, il coordonne l’enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l’aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.