La Diététique en Médecine chinoise

La Diététique en Médecine chinoise

Sun Si Miao grand médecin de l’époque Tang disait déjà : « Celui qui ne sait pas manger correctement est incapable de vivre longtemps »

 

  quelques idéogrammes …

Dans la diététique chinoise, on distingue une partie curative et une partie préventive

  • La partie préventive concerne l’alimentation du quotidien et la diététique familiale. Sa portée est essentielle pour la prévention des maladies, pour le bien-être et la longévité.
  • La diététique curative est le deuxième aspect de cet art, c’est l’ensemble des principes qui permettent de diagnostiquer les troubles et de les supprimer à l’aide d ‘aliments et de conseils d‘ hygiène et de diététiques adaptés. Il s’agit d’une véritable thérapie qui prend en compte les propriétés médicinales des aliments.

On va utiliser pour cela le pouvoir :

  • Rafraichissant ou réchauffant des aliments selon leur nature, ainsi on donnera plutôt du fenouil et du gingembre à une personne qui souffre de froid
  • Le pouvoir asséchant ou humidifiant des aliments, ainsi par exemple on donnera plutôt de la poire ou du melon à une personne qui souffre de sècheresse
  • La saveur des aliments qui en réponse va induire des mouvements correcteurs de l’énergie, par exemple dans un acné au visage, la saveur amère du pissenlit va éliminer la chaleur et les toxines du sang et va drainer l’humidité vers le bas.

La plupart des maladies peuvent être traitées, ou améliorées par l’alimentation selon les principes de la médecine traditionnelle chinoise.

 

alt

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry

Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur.
Auteur d’une dizaine d’ouvrages, il coordonne l’enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l’aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.