La Varicelle

   La varicelle

La varicelle est une maladie virale (Varicelle-Zona Virus), bénigne mais très contagieuse, débutant habituellement par des symptômes généraux (fièvre et céphalées) suivis rapidement d’une éruption évoluant par poussées successives caractérisées par des macules, des papules puis des vésicules et la formation de croutes. Interdire tout grattage !

DEBUT fébrile : Aconit nap. (invasion) puis Belladonna (sueurs et céphalées)

Sulfur 200K 1 dose, seulement si l’éruption sort mal ou insuffisamment

ETAT : Mezereum 200K … vésicules pruriantes en forme de larmes, à liquide trouble, prurit aggravé la nuit.

et/ou, selon le cas :

  • Anagalis (am) … vésicules à tendance confluentes. Prurit + (« bourbouille « )
  • Croton tiglium (s) … vésicules à croûtes jaunâtres, diarrhée
  • Rhus tox. ou Rhus vernix … vésicules entourées d’une auréole rouge.

COMPLICATIONS (patients leucémiques ou immunodéprimés) :

  • Cantharis ou Hepar sulfur … les vésicules se surrinfectent (streptocoques ?)
  • Mercurius solubilis … formes ganglionnaires
  • ou Mercurius corrosivus … formes albuminuriques
  • Antimonium crudum (as) … avec troubles digestifs
  • Arsenicum album … si l’état général est nettement touché
  • Crotalus (ge) … vésicules hémorragiques

Les encéphalites et complications neurologiques sont rares (1 cas sur 1000).

CONVALESCENCE :

  • Pulsatilla ou Silicea … si suppuration traînante
  • Sulfur iodatum … pour terminer.

NOSODE : Malandrinum / Vaccinotoxinum (si forme étendue)

Diagnostic différentiel :

A – Le syndrome « pieds-mains-bouche » ou maladie « mains-pieds-bouche » qui est une maladie infectieuse virale se manifestant, principalement chez les enfants de un à cinq ans, par des petits boutons au niveau de la bouche, des mains, des genoux et des pieds, due à des entérovirus (comme le virus Coxsackie A16 et l’entérovirus 71).

Cette pathologie est le plus souvent bénigne. Il se caractérise par des lésions vésiculeuses de la bouche, des mains et des pieds. On retrouve des adénopathies cervicales et sous-mandibulaires chez environ le quart des petits patients. Une fièvre et une baisse de l’état général peuvent aussi être présentes. Cette maladie est le plus souvent bénigne. Un traitement local est à considérer pour les ulcères buccaux douloureux. L’hydratation est à surveiller chez les cas plus sévères.

B – La rickettsiose (infection bénigne transmise) qui présente aussi une éruption varicelliforme, avec fièvre et myalgies, mais pensez aussi à l’impétigo, à l’herpès, aux éruptions médicamenteuses …

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.