Le beurre et les laits …

   Le beurre

Certains diabolisent le beurre … Or, celui-ci est un nutriment intéressant car il apporte :

1/ de « bons » acides gras :

  • 30% d’acide oléique (mono-insaturé, Oméga 9)
  • 3% d’acides gras poly-insaturés (Oméga 6 et 3)
  • 11% d’acides gras saturés à chaîne courte et moyenne, qui se métabolisent rapidement
  • 11% d’acide myristique qui module l’activité de certaines protéines cellulaires
  • 11% d’acide stéarique qui est métabolisé dans l’organisme en acide oléique 

2/ des vitamines A et D 

Un apport modéré de beurre (une noisette : 10 gr. = 74 Kcal) est donc intéressant. Ce qu’il faut éviter absolument, c’est :

  • — Le beurre cuit (voir notre article sur les acides gras « trans »)
  • — Les « margarines », surtout celles qui prétendent « baisser le cholestérol » (ce qui dit en passant n’a aucun intérêt – voir dans « l’hôpital virtuel », service de « cardiologie » le chapitre sur les « hyperlipémies ») 

Bibliographie :

  1. Répertoire général des aliments. Tome 2  Produits laitiers (AFSSA Ciqual 2002)
  2. Legrand P. « Intérêt nutritionnel des principaux acides gras des lipides laitiers  » SCI Aliments 2008

 

Le lait de vache, source de calcium ? Sur cette courbe, on voit bien que la fréquence des factures est proportionnelle à la consommation moyenne de lait par personne et par an !

Lactose (sucre) et facteur de croissance contenues dans le lait :

Aliment gras et sucré, le lait favorise la prise de poids et le diabète !

De plus, les laits sont à présent homogénéisés, c’est à dire que les grosses molécules de graisses ont été cassées. Celles-ci ralentissaient le passage du lait dans l’estomac, permettant à l’acidité gastrique de scinder les protéines lactées. A présent, les protéines non digérées accèdent directement au jéjunum, induisant la recrudescence des intolérances alimentaires que l’on observe actuellement !

 

Les laits végétaux les plus courants en Europe :

laitsveg

Autres laits végétaux :

LaitsVégétaux

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.