Le « Bol d’Air Jacquier »

BolD'Air         Question : Que pensez-vous du « Bol d’Air Jacquier » ?

Réponse : Respirer c’est la Santé ! Divers appareils, à utiliser à domicile ou en institut, vous apporteront une aide si vous avez besoin d’augmenter votre taux d’oxygénation. Ils vous assureront de toute manière une vitalité et un équilibre nerveux fort appréciable.

A – L’ionisation négative
Le premier appareillage que devrait systématiquement se procurer tout asthmatique est évidemment un ioniseur d’atmosphère. Ces appareils projetteront dans l’air de votre appartement ou de votre bureau les fragiles ions négatifs qui vous manquent si cruellement.
Quels risques vous fait courir le manque d’ions négatifs ?
→ insomnie,
→ maux de tête,
→ nervosisme,
→ fatigue,
→ allergies,
→ asthme.
Les ioniseurs vous calmeront, vous rendront le sommeil et la respiration plus faciles, mais ils purifieront aussi l’air des fumées de cigarette, des poussières et du gaz carbonique. En cas de crise d’asthme, installez-vous près de votre ioniseur : soulagement presque immédiat garanti !
En usage courant, disposez-les en différents endroits stratégiques de votre appartement ou de votre lieu de travail afin de régénérer l’air et d’assurer la permanence d’ions négatifs dans l’atmosphère.
B – L’ozonothérapie
Souvent conseillée en cas d’asthme, cette technique utilise un mélange d’oxygène et d’ozone. Mais attention, malgré son nom elle n’utilise en fait l’ozone – gaz quelque peu controversé – que pour mieux permettre la diffusion et le stockage de l’oxygène dans votre corps. Le mélange ozone/oxygène s’administre habituellement par voie respiratoire, vaporisation, voie sous-cutanée ou encore en perfusion.
C –Le bol d’air Jacquier®
René Jaquier, chimiste et chercheur dans l’industrie pharmaceutique a mis au point un appareil d’oxygénation dénommé le « Bol d’Air Jaquier », développé et diffusé par la Société Holiste en France. Nous sommes tous confrontés à un manque d’oxygène, par la pollution, le stress, notre mode de vie, le vieillissement, les maladies… La fatigue chronique, la nervosité, les troubles de mémoire, les perturbations cardiaques et circulatoires, la diminution du système immunitaire, les pathologies dégénératives…. Il peut être utilisé à tout âge et en toute condition physique. Il améliore la disponibilité de l’oxygène au cœur des tissus. « Il diffuse une essence spécifique de résine de pin, riche en pinènes. L’appareil produit des dérivés oxygénés de ces pinènes qui, respirés, se comportent comme des « biocatalyseurs » d’oxygénation : ils s’associent plus volontiers à l’hémoglobine que l’oxygène seul, puis dans les tissus, ils facilitent la libération d’un oxygène hautement assimilable par la cellule ».
Le principal avantage du Bol d’air Jacquier® réside sans aucun doute dans le fait que vous n’aurez pas longtemps à attendre avant de constater une augmentation de votre vitalité et une relance de votre métabolisme, puisqu’il oxygène vos tissus et stimule votre énergie vitale.
De là découlent diverses conséquences bénéfiques :
  1. Effet extrêmement positif sur votre sphère pulmonaire.
  2. Atténuation directe de vos phénomènes allergiques et notamment de l’asthme.
  3. Stimulation et assainissement de votre sphère hépatique dont le mauvais fonctionnement, comme on l’a vu, est un des principaux co-responsables de l’asthme.
  4. Amélioration de votre taux de cholestérol et, de ce fait, prévention de l’artériosclérose et de nombreux troubles cardiovasculaires qui, eux aussi, sont fréquemment impliqués dans l’asthme.
  5. Apport d’oxygène dans votre cerveau et amélioration par conséquent des insomnies et de l’hyperémotivité.
Car c’est dans chaque cellule que se trouve le véritable siège de la respiration : la mitochondrie, la centrale énergétique ultime de votre organisme. Et c’est cette mitochondrie que les peroxydes d’alpha-pinène vont stimuler, les aidant ainsi à mieux synthétiser les nutriments, protéines, glucides et lipides, et donc à assurer une vitalité optimale à votre organisme dans son ensemble.
Le traitement à l’aide du Bol d’air Jacquier® se déroule le plus souvent sous forme de cures de vingt à trente jours. Vous débutez par de courtes séances de trois minutes une fois par jour pendant trois jours ; puis deux fois par jour pendant les trois jours suivants ; et enfin, en montant jusqu’à des séances de six minutes deux fois par jour pendant les vingt derniers jours de votre cure. Son utilisation est d’une simplicité enfantine : il suffit de vous asseoir devant l’appareil et de respirer calmement par le nez le flux d’air chargé des essences de pin peroxydées.
Il existe plusieurs modèles, à usages familial et professionnel. Seul le produit spécifique à l’utilisation du Bol d’Air Jaquier, composé à partir d’oléorésine de pin – Pinus Pinaster exempt de delta 3 carène (allergisant), doit être utilisé. Il n’est ni un diffuseur d’arôme, ni un générateur d’oxygène et ni un appareil d’ionisation de l’air.

Il est distribué par la Société Holiste, site internet www.holiste.com

Et pour finir suivez ce lien pour visionner une petite démonstration vidéo du Bol d’Air Jacquier réalisée en 2009 par Naevius Sakon.

Ref. livre: « Respirez la santé grâce au Bol d’Air Jaquier » par Laurence Salomon, Editions Grancher

 

Commentaire de J.Yves HENRY : il s’agit donc de respirer un nébulisât d’HE de térébenthine oxydée … La méthode ne nous a pas convaincue, tant sur la plan théorique que pratique, mais vous avez peut-être un autre avis, une autre expérience ? : faites-la partager sur le forum SVP

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.