Le syndrome du « headshaking » chez le cheval

Le syndrome du « headshaking » chez le cheval 

Question de la propriétaire : J’ai un cheval atteint du « syndrome du headshaking  » (névralgies et une hypersensibilité de la tête) dont nous ignorons l’origine. Le seul élément dont nous disposons est qu’il réagit bien à un traitement antihistaminique (cyproheptadine : Périactine). L’anesthésie du trijumeau en sous orbitaire n’a apporté aucune amélioration. 

Vous est-il possible par analyse de préciser un diagnostic pour ce cheval ? Est-ce que les nosodes peuvent être une réponse à ce type de syndrome ?

Nous sommes dans l’attente de résultats d’analyses de sang avec recherche d’allergènes et ignorons pour l’instant s’il est réellement allergique.  

Réponse du vétérinaire : Le « head shaking » est un phénomène, troublant le comportement du cheval au travail, souvent idiopathique (c’est-à-dire d’origine inconnue) pour lequel divers étiologies ont été évoquées : neurologique (syndrome vestibulaire/Horner, paralysie d’un nerf), parasitaire, allergique, traumatique, infectieuse, dentaire et ophtalmique.

Au vu des tests déjà effectués et de la bonne réponse aux antihistaminiques, je serai plutôt partant pour un trouble métabolique sur une base dysfonctionnelle immunitaire pas forcement allergique !  

Si vous voulez effectuer une investigation biologique complète, il faudrait avoir sous la main les résultats des tests suivants : hématologie avec répartition leucocytaire + réticulocyte/thrombocytes, BNS (test fonctionnel assez fin et global de l’état métabolique du cheval) pour lequel vous trouverez mon petit dossier sur le site www.cheval-nature.ch  > Bilan Nutrition Santé > Homéopathie et médecine vétérinaire.

Le cas échéant, il me faudrait avoir un court-métrage de votre cheval au travail et manifestant le problème (avec les portables/appareils à photos actuels, cela est assez simple à faire).

Dr. O. Ianni, vétérinaire (Lausanne, CH)

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.