Séminaire 3 – 5 : Le Coeur et l’Intestin Grêle

Le Cœur Xin 心

Introduction, Anatomie et Caractéristiques

Le Cœur, en Médecine Chinoise, représente l’Empereur et est associé à l’été. C‘est dire le rôle central qu’il joue !

D’ailleurs, il est dit : Xin Zhe Sheng Zhi Ben 心者生之本: « le Cœur est la racine de la Vie« .

Le caractère Xin 心 représente une flamme, le Feu de toute chose, c’est pourquoi le Cœur est associé à l’été.

De par son importance, il est protégé par le Xin Bao 心包 (traduit par Maitre du Cœur, ou par l’enveloppe du Cœur). Il est également protégé de chaque côté par les Poumons Fei 肺 (nous verrons que ce sont les Poumons qui sont en charge de l’énergie défensive), ces Poumons jouant le rôle de « protecteur », notamment du Cœur.

C’est pourquoi en MTC le Cœur est rarement touché par les maladies, mais s’il l’est, la situation est grave : « L’Empereur est malade !! ».

C’est également pourquoi, lors du diagnostic, on observe systématiquement le Shen 神, et le teint de la personne : cela nous renseigne sur l’état de l’Empereur.

Note : Si on voulait être rigoureux, on n’utiliserait pas le terme de Cœur Xin, mais de Xin Xi 心溪, ce qui signifie « Système du Cœur » : ce système prenant en compte le Cœur, ses fonctions, ses attributs.

Les Fonctions du Cœur

Xin Zhu Xue Mai 心主血脉 : le Cœur gouverne le sang et les vaisseaux

Le Cœur est Empereur, et en tant que tel, il régit, gouverne, contrôle. Il régit le Sang Xue 血, à deux niveaux :

  • formation : c’est lui qui transforme le Qi en Sang
  • circulation : il régit les vaisseaux sanguins, les maintenant en bon état, afin que le Feu du Cœur puisse alimenter le corps jusque ses extrémités.

C’est pourquoi, si cette fonction est déficiente, le patient pourra souffrir de froid aux extrémités (par manque d’apport sanguin), ou de vides au niveau du sang (au sens Médecine Chinoise).

RelationTMC  relations méridiens – muscles

Le Cœur et ses attributs

Xin Zai Zhi Wei Xi (心在志为喜) : le Sentiment du Cœur est la Joie

La Joie du Système Cœur est une émotion Yang, de rayonnement, « comparable à ce qui émane du sourire du Bouddha ». Il s’agit d’une joie sereine, interne.

Emotion Yang, elle donne du mouvement, et cette joie peut favoriser les mouvements du Qi et du Sang.

Si elle est absente, la personne ne rayonnera pas, ne sera pas sereine, les yeux éteints. Elle pourra alors avoir du mal à s’endormir.

Si elle s’exprime trop fort, comme lorsqu’une personne est « folle de joie », cette expression dispersera le Qi du Cœur (La Joie disperse le Qi). Il en est de même pour les fou-rires.

En écoutant la personne parler, et rire, on peut ainsi avoir des informations sur l’état du Qi du Cœur.

Xin Zai Ye Wei Han : les liquides du Cœur sont la transpiration

La transpiration est le Fluide-Ye 液 du Cœur. Les Jin Ye 津液 sont fabriqués dans le corps à partir du Gu Qi, et sont diffusés partout dans le corps. Le Ye 液 lié au Cœur est la transpiration.

Ainsi, en observant cette transpiration, on peut avoir des informations sur l’état de la fraction Yin 阴 du Cœur (ce qui inclut le Sang).

C’est pourquoi une perte trop forte de Sueur créée une perte de liquides du Système Cœur, ce qui n’est pas souhaitable, notamment car cela influera sur le Sang du Cœur.

Aussi, interrogez votre patient sur sa sueur.

Xin Zai Ti He Mai, Qi Hua Zai Bian : le Cœur est lié aux vaisseaux et son éclat est au visage

Comme le Cœur gouverne les vaisseaux sanguins, il assure un bon nourrissement du corps entier.

Ce bon apport se voit par le teint, l’éclat d’une personne, et notamment au niveau du visage. Certaines écoles précisent même, les pommettes. C’est pourquoi le teint du patient donne une idée sur l’état du Qi et du Sang du Cœur.

Xin Zai Qiao Wei She : l’orifice du Cœur est la Langue

La Langue est l’orifice du Cœur, là où le « Yang Clair » du Cœur peut sortir (c’est le rôle de tous les orifices clairs, du haut du corps, de permettre au Yang Clair de sortir).

C’est pourquoi on observe la langue : si le « bout » de cet orifice (la pointe) est rouge, cela indique de la Chaleur dans le Cœur ; c’est pourquoi aussi on regarde le « Shen » de la langue, qui nous donnera une information sur le « Shen », l’éclat du Cœur.

C’est pourquoi on écoute ce qui sort de la langue…les paroles. Elles doivent sortir comme du « Yang Clair » ; elle peuvent être également incohérentes, divagantes, avec de grands éclats de rire, ou au contraire plaintives, ou bégayantes… toutes ces caractéristiques donneront une information sur l’état de ce qui sort de l’orifice du Cœur.

C’est pourquoi il est dit : « xin zhu yan 心主言» : le Cœur régit la parole.

Ecoutez parler vos patients vous donnera ainsi une mine d’informations sur l’état du Cœur.

Xin Cang Shen 心藏神 : le Cœur abrite le Shen

Chaque Zang abrite une substance fondamentale. Le Cœur abrite le Shen, forme la plus immatérielle de Qi. Nous retrouvons cette relation dans certains proverbes comme « mettre du cœur à l’ouvrage », « apprendre par cœur »… où les mots « cœur » renvoient à certains aspects du Shen.

C’est pourquoi on dit que le Cœur abrite le Shen, il est le logis du Shen.

Si le système du Cœur n’est pas assez fort pour l’abriter, alors le Shen pourra « s’échapper » et la personne pourra souffrir de logorrhées, regards qui partent dans le vide, comportements extravagants…

Si le système du Cœur est trop étouffant (par exemple en cas de glaires qui en obstruent les orifices), alors le Shen pourra se paniquer et chercher coûte que coûte à s’en extraire, le patient souffrant de comportements maniaco-dépressifs, d’incohérences, voire tomber dans le coma s’il n’y arrive plus.

Le Cœur : autres relations

Xin Wu Re : le cœur déteste la chaleur

Le Cœur correspond à l’élément Feu huo 火. Or tout agent pathogène, tout Xie Qi 邪气 attaque préférentiellement l’organe associé à son élément. Donc le Feu attaquera préférentiellement le Cœur.

C’est pourquoi de nombreux syndromes du Cœur sont liés à la chaleur, vide ou pleine :

  • Vide de Yin du Cœur,
  • Vide de Sang du Cœur,
  • Feu du Cœur,
  • Glaires Feu Attaquent le Coeur.
Le Cœur et les Vaisseaux Sanguins

Le Système du Cœur a en charge les Vaisseaux Sanguins. C’est pour cette raison que pour protéger le Cœur, et lui « alléger la tâche », on doit lutter contre les durcissements des vaisseaux sanguins. Voici les facteurs influant sur le durcissement de ces vaisseaux en MTC :

  • Age : les tissus sont moins bons car le niveau de Qi est plus faible.
  • Alimentation :
    • une alimentation trop « chaude » aura comme effet de « pousser le sang », c’est à dire d’accélérer sa circulation.
    • Une alimentation trop « froide » pourra avoir comme effet de ralentir le Qi et donc la circulation sanguine.
    • Une alimentation trop « lourde » pourra avoir comme effet de surcharger le corps (et les vaisseaux) en Tan-Shi, glaires-mucosités. Et ces Tan-Shi à leur tour obstrueront les vaisseaux et les rendront moins élastiques et donc plus durs.
  • Emotions : les déséquilibres émotionnels provoquent des déséquilibres dans la circulation du Qi. Or, c’est le Qi qui fait se mouvoir le sang dans les vaisseaux sanguins. Dès lors, la circulation du sang est altérée, avec phénomènes de stases possibles, et durcissement par caillots des vaisseaux sanguins.
  • Exercice : Le mouvement du corps entraîne le mouvement du sang dans les vaisseaux sanguins. Les mouvements sollicitent les muscles, qui sont liés au Foie. Et ainsi, le Foie peut nourrir le Cœur (relation Mère-Fils). Mais comme tout en Médecine Chinoise, il faut le faire avec modération : si le mouvement est fait à l’excès, on finit par user les muscles, donc fatiguer le Foie, puis le Coeur ; on se retrouve alors dans la relation « La Mère épuise le Fils ».

Ceci dit, en clinique, on traite souvent les problèmes de circulation sanguine par le méridien du Maître du Cœur. Et ceci, pour deux raisons :

  • Le Maître du Cœur « protège » le Cœur : c’est donc lui qu’on va solliciter en première intention. S’il fait son travail, a priori le Cœur sera protégé.
  • Le Maître du Cœur s’occupe de la circulation du Sang (le Cœur s’occupant des vaisseaux eux-mêmes). Et si le Sang circule bien, les vaisseaux ne souffriront pas.

En revanche, le méridien du Cœur sera sollicité en cas de perturbations du Shen 神 (folies, problèmes comportementaux,…). Et pour un Shen perturbé pensez à l’Empereur « Louis II de Bavière ».

Déséquilibres : Syndromes du Cœur

Le Cœur est un organe souvent en excès (Xin Zhang You Yu : le Cœur est souvent en excès) ; ce qui est plutôt une bonne chose. Toutes notions éthiques mises à part, il est parfois plus avantageux pour un royaume d’avoir à sa tête un souverain trop fort que trop faible.

Et le Xie Qi qui est le plus susceptible d’attaquer le Cœur, celui que le Cœur craint, c’est le Feu.

D’où les syndromes suivants :

  • Feu du Cœur
  • Glaires-Feu troublent le Cœur
  • Glaires troublent l’Esprit
  • Stagnation du Sang du Cœur

En revanche, le Cœur peut néanmoins souffrir de vide, ce qui est plus grave :

  • Vide de Qi du Cœur
  • Vide de Yang du Cœur
  • Effondrement du Yang du Cœur
  • Vide de Sang du Cœur
  • Vide de Yin du Cœur

NB : on a de nombreux syndromes de vide, mais en règle générale, les syndromes du cœur sont souvent des syndromes de plénitude.

Xiao Chang 小肠 : L’intestin Grêle

Introduction

L’intestin Grêle, Xiao Chang 小肠 (littéralement Petit Intestin), est lié avec le Cœur. Cette association est moins évidente que l’association Foie-Vésicule Biliaire, ou Rate-Estomac.

IG17

Fonctions

Xiao Chang Shou Cheng YinShi Wu : « l’IG reçoit et contient les boissons et les aliments » (il contrôle la réception et la transformation)

Cela correspond à la phase d’assimilation. On peut dire que l’Intestin Grêle permet l’assimilation et la synthèse des nourritures terrestres, tandis que le Cœur permet l’assimilation et la synthèse des nourritures célestes.

Xiao Chang Mi Bie Qing Zhuo : « l’IG sépare le pur du trouble » (il sépare les liquides)

Il s’agit du « deuxième tamisage », le premier étant sous l’égide de la Rate et de l’Estomac. Les essences subtiles sont extraites de l’eau et des céréales à ce moment. Et la partie pure peut monter, toujours sous l’influence du Qi de la Rate et de celui de l’Estomac.

Liens avec le Cœur et pathologies de l’Intestin Grêle

Le Cœur et l’Intestin Grêle sont liés par une relation Biao-Li (surface-profondeur). Le Cœur étant plus « profondément » protégé que l’Intestin Grêle, et heureusement. Les liens se font au niveau Sang et Shen.

Au niveau du Sang, l’absorption de Fer dans l’organisme se fait au niveau de l’Intestin Grêle, et qu’elle permet la construction de molécules d’hémoglobine : si l’intestin grêle ne fonctionne pas il pourra alors y avoir des carences dans la fabrication du Sang par le Cœur.

Au niveau du Shen, on dit souvent que le ventre est notre « deuxième cerveau ». C’est pourquoi, des pathologies des vaisseaux sanguins et du Shen, … pourront d’abord affecter l’Intestin Grêle (les Xie Qi attaquent d’abord généralement le Fu avant le Zang), avec notamment des douleurs péri-ombilicales, des problèmes de stases de sang au niveau abdominal.

Enregistrer

A propos de l'auteur
Jean-Laurent Barbier
Ingénieur de l'Ecole Nationale Supérieure de l’Aéronautique et de l’Espace (Toulouse, France). Acupuncteur de l'Institut Shao Yang à Lausanne (Suisse). Ostéopathe de l'Ecole de Lausanne-Belmont.