Le groupe du Soufre

 

Les remèdes du groupe du Soufre


Ce groupe est le plus riche de la matière médicale (ce qui est logique, nous connaissons plus de 900 fonctions du foie !).

Le Foie gère le Yang (triangle Yin-Yang : Rt/Rn/F), les émotions (triangle P/F/Rt) et thésaurise le sang (F/C/Rt). Or, « le Yang réchauffe, protège et met en mouvement ». La symptomatologie du pôle Foie sera donc essentiellement constituée de phénomènes de stagnation (par hypo fonction) avec chaleur localisée, sur fond de frilosité (par insuffisance de yang/sang). Comme ces symptômes sont opposés, ils vont alterner de lieux et dans le temps (caractéristique de la psore hahnemannienne)…

Le SOUFRE, polycrest du « pôle foie » (la réaction de sulfo-conjugaison est une fonction métabolique essentielle) est n°1 au Hit-parade des symptômes car il en a plus de 6000 au répertoire de Kent !


Contraintes externes :… gérées par le pôle :… Remèdes « sentinelles » :

…………………………………………………………………………………………………………..

 

Froid (et traumatismes) —  Rein …      Aconitum napelus (voir ci-dessous)

 

Sécheresse —                   Colon …     Asarum / Sticta pulm. / Tellurium

 

Chaleur (glaires) —            Poumon … Aesculus / Coralium rubrum

 

…………………………………………………………………………………………………………..

 

Humidité (oedèmes) —     Pancréas … Allium cepa /Aloe / Ranunculus

 

Vent (soucis/poison) —     Foie …        Actea racemosa / Nux vomica

 

Feu (destructeur) —          Coeur …     Paeonia / Serum equi / Urtica urens

 

…………………………………………………………………………………………………………..

 

Dysfonctions internes (remèdes de structure) :

…………………………………………………………………………………………………………..

 

L’eau —                             Rein …         Agnus castus / Solidago (voir ci-dessous)

 

Le sang (acidité) —           Coeur …      Magnolia (myocardite) / Melilotus (HTA)

 

L’énergie/chaleur —          Poumon …  Sulfur iodatum

 

Le Yin/Yang —                   Foie …        Sulfur / Coffea (voir ci-dessous)

 

La Lymphe —                    Rate …        Croton tigl. / Glycyrrhiza / Robinia

 

…………………………………………………………………………………………………………..

 

solidago


Le cas d’Aconitum est intéressant : c’est un remède de « coup de froid » et de choc (qui attaque le Yang et l’eau du rein car « le bois naît dans l’eau des reins ») avec des manifestations Vent (c’est le grand remède des « attaques de panique ») ou Feu (poussée d’HTA ou Ictus). On pourra même s’en servir lors d’une atteinte des moelles (Yin du rein), par exemple SEP (remède utilisé dans cette indication en MTC) ou des os, exemple : poussée de polyarthrite rhumatoïde !

   Les petits symptômes de Coffea cruda

 

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry

Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur.
Auteur d’une dizaine d’ouvrages, il coordonne l’enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l’aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.