Le tissu osseux et les os (Marieb ch.6)

CLASSIFICATION DES OS

Durant la vie embryonnaire, le bébé a un squelette composé de cartilages (tissus riches en eau, donc élastiques) et de membranes fibreuses. Ces premiers supports sont progressivement remplacés par les OS. Quelques cartilages (dépourvus de nerfs et de vaisseaux sanguins) persistent à l’âge adulte, principalement situés dans les régions où la souplesse est essentielle :

  1. cartilages du nez, des oreilles
  2. cartilages costaux,
  3. cartilages articulaires, ménisques …

Chez les enfants et les adolescents, le cartilage épiphysaire, ou cartilage de conjugaison, sépare la diaphyse des épiphyses et permet la croissance en longueur de l’os. A l’âge adulte, lorsque la croissance du squelette est terminée, l’os remplace le cartilage épiphysaire et cette région s’appelle la ligne épiphysaire.

SqueletteEntier   Les os se classifient (structure) …

1/ selon leurs fonctions générales :

  • A – squelette axial : tête, colonne vertébrale et cage thoracique
  • B – squelette appendiculaire : les membres et les ceintures

2/ d’après leur forme, en 4 classes :

Les os longs. Ce sont les os dont une dimension, la longueur, est plus importante que les deux autres, largeur et épaisseur. Ex. les os des membres : fémur, tibia. L’os long est composé d’une diaphyse et de deux épiphyses (extrémités). Il est formé d’un tissu spongieux dans les épiphyses, ce qui favorise la répartition des forces de pression (notion d’absorption). La diaphyse est formée d’un cylindre d’os compact entourant la cavité médullaire. Celle-ci est remplie de moelle osseuse jaune (tissu adipeux servant de réservoir pour les graisses). Elle est tapissée d’une mince couche de tissu conjonctif appelé endoste. La couche externe des épiphyses se compose aussi d’os compact, et la partie centrale est remplie de travées d’os spongieux intimement liées. L’os spongieux des épiphyses contient la moelle osseuse rouge.

Diaphyse

Les os courts sont ceux dont les trois dimensions sont à peu près égales. Ex. les os de la main et du pied. Les os sésamoïdes sont enchâssés dans un tendon, ex. la rotule. ils modifient la direction de la traction exercée par ce tendon.

Les os plats (ou larges). Ce sont les os dont deux des dimensions, la longueur et la largeur, prédominent sur l’épaisseur. La cavité médullaire n’existe pas dans les os plats, ceux ci sont constitués d’os spongieux appelé diploé, emprisonné entre deux couches d’os compact. L’os spongieux contient la moelle osseuse rouge.

OsPlat

Ex. les os du crâne, les omoplates, le sternum, les os du bassin, les côtes. Les os plats présentent deux faces, l’une externe, tournée vers l’extérieur, l’autre interne, répondant à une cavité qu’ils limitent. Et des bords, dont le nombre varie suivant l’os considéré.

Les os irréguliers tels que quelques certains os du crâne, dont l’ethmoïde, les vertèbres, les os des ceintures scapulaires et pelviennes, ont des formes compliquées.

Les reliefs osseux sont des points d’attachement de ligaments et de muscles, ce sont des protubérances aux fonctions propres. Ils peuvent aussi former des dépression et des ouvertures permettant le passage des nerfs et des vaisseaux sanguins.

RliefOsseux

Fonctions des os :

Le squelette accomplit cinq fonctions importantes, qui sont les suivantes :

SUPPORT … Le squelette constitue la charpente de l’organisme, il fournit un support aux tissus mous et des points d’attache à la majorité des muscles, organes et viscères.

MOUVEMENT … Compte tenu de l’attachement de plusieurs muscles au squelette et de la rencontre de plusieurs os dans les articulations mobiles, le squelette peut déterminer le type et l’amplitude des mouvements que l’organisme peut effectuer.

PROTECTION … Plusieurs organes internes vitaux sont protégés par l’ossature de l’organisme :

  • L’encéphale est enchâssé dans la boite crânienne
  • La moelle épinière loge dans le canal formé par les vertèbres
  • Les organes du thorax sont protégés par la cage thoracique
  • La vessie et les organes reproducteurs féminins sont protégés par les os du bassin.

RESERVOIR DE MINERAUX … Les os contiennent du calcium, du phosphore, du sodium, du potassium et d’autres minéraux. Selon les besoins des différentes régions de l’organisme, le système circulatoire mobilise et transporte ces minéraux.

HEMATOPOIESE (formation des cellules sanguines) … Les cellules circulantes dans le sang sont vitales pour assurer la respiration des cellules (globules rouges), la fluidité plasmatique (plaquettes), les défenses anti infectieuses et la maintenance des tissus (globules blancs appelés leucocytes). Ces cellules sanguines ont une durée de vie de une journée à plusieurs mois, l’organisme doit donc chaque jour assurer leur renouvellement. L’hématopoïèse est le processus de production des cellules sanguines ou cellules hématopoïétiques. Au cours du développement humain, l’hématopoïèse démarre dans le sac vitellin après 6-8 semaines de gestation, puis dans le foie foetal, la rate et la moelle osseuse. Chez l’homme adulte, l’hématopoïèse n’a lieu que dans la moelle osseuse.

OsMicro

Cellules des tissu osseux :

  1. cellules ostéogènes : cellules souches, sièges de nombreuses mitoses
  2. cellules obstéoblastes qui sécrètent la matrice osseuse (collagène et protéines qui se lient au calcium)
  3. cellules ostéocytes : régulent et entretiennent le matrice osseuse, détecteurs de tension
  4. cellules ostéoclastes : macrophagocytes responsables de la résoption osseuse

Homéostasie, remaniement et consolidation (dépôt et résorption osseuse) :

  1. le dépôt est précédé une liseré ostéoïde, front de calcification. Les phosphatases alcalines, sécrétées par les ostéoblastes sont indispensables à la minéralisation.
  2. la résorption est assurée par les ostéoclastes, qui creusent dépressions et sillons, grâce aux enzymes lysosomiales sécrétées.
  3. la régulation de ces remaniements se fait par régulation mécanique et par les hormones parathyroïdiennes (Parathormone et Calcitonine).
  4. la consolidation des fractures se fait, après réduction, réalignement et immobilisation, en 4 étapes : formation d’un hématome, formation d’un cal fibro-cartilagineux, du cal osseux puis du remaniement osseux.

 

A propos de l'auteur
Jean Yves Henry
Médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, il coordonne l'enseignement de confrères de toutes spécialités pour promouvoir l'aspect intégré de ce télé-enseignement médical et para-médical.